Le Point Chiffon : Sansa, part. 1 : petite colombe

Voici donc le premier billet d’une série consacrée à celle dont je n’avais, parait-il, rien à dire, vu que « ahah mais c’est bon, Sansa, j’en ai fait LAAAAARGEMENT le tour !!!« .

Surprise ou pas pour vous, la réponse est évidemment non. Alors oui, j’ai abordé son cas abondamment, on ne va pas se mentir, mais dans les faits, il faut avouer qu’une rétrospective apporte vachement, tout de même. Cela permet de mieux voir les intentions derrière les costumes sur l’ensemble de la série, de remarquer des détails jamais vu, de remettre en perspective moult éléments.

Et si on a pu voir que le travail derrière une Daenerys ou une Cersei était assez colossal, celui derrière Sansa est au moins aussi impressionnant. Pour Michele Clapton, le personnage est une aubaine, premièrement parce que comme elle, Sansa est une couturière, qui construit de ses propres mains ses costumes, ce qui donne au travail de notre cheffe costumière préférée un double niveau de lecture très riche. Avec Sansa, l’aiguille est plus forte que l’épée et Clapton nous le montre abondamment tout au long de la série.

Saison 1

Sansa nous est donc pour la première fois présentée par le biais de ses travaux d’aiguille. Et dès cette première scène, la jeune fille nous est montrée dans une robe bleu pâle, qui sera sa couleur fétiche durant toute cette première saison et plus encore, car elle va lui servir très clairement de couleur de base, de défaut, dans nombre de ses choix des saisons suivantes. Cette teinte, je vais l’appeler bleu glacier parce que je la trouve plus vive qu’un bleu pâle classique.

Sansa robe bleue

Ce bleu glacier a plusieurs fonctions pour le personnage. Premièrement il reste dans la gamme de couleur du Nord. Sansa et Arya portent cette couleur, l’une sur sa robe, l’autre sur l’ensemble de son costume. Mais l’on peut voir dans ce plan d’ensemble que le bleu, même s’il est volontiers plus foncé, reste une couleur très présente à Winterfell. En cela, les couleurs du Nord, sombres et froides, s’opposent aux tons chauds et vifs de la cour royale.

Famille Stark

On peut aussi remarquer ici que bien qu’elle ne soit pas la seule à porter le bleu glacier, Sansa est celle qui ressort le plus dans ce plan. La couleur n’explique pas tout de cet effet. Le manteau que porte Sansa contribue à renforcer sa silhouette, augmentant sa présence sur l’image. Ainsi, on peut voir ce choix de costume de diverses manières.

Sansa peut avoir choisi cette teinte et ce manteau voyant dans le but précis d’être vue. Elle se sait jolie et veut faire forte impression aux nouveaux venus, le roi, la reine, les princes et les chevaliers qui les accompagnent. Son imaginaire est peuplé de ses chansons où les preux tombent amoureux des belles dames au premier regard et de là à penser qu’elle se soit habillée dans ce bleu remarquable dans le but de mettre en scène ce fantasme de jeune fille, il n’y a qu’un pas que je franchis, voilà.

Sansa manteau bleu

Pour Michele Clapton, il y a certainement aussi une volonté de la singulariser de la masse des Stark. Le bleu est une couleur qui renvoie à la douceur et à la rêverie. Sansa se veut une lady bien sous tout rapport, que ce choix de couleur souligne à merveille. Mais Sansa est aussi celle qui va très vite, dès l’annonce de ses fiançailles, exprimer son désir de quitter Winterfell et de découvrir la cour. La mettre de côté par l’emploi d’une couleur vive permet de l’isoler un peu, de montrer que ses aspirations, son caractère, divergent légèrement du reste de sa famille.

Accessoirement, rien n’interdit d’y voir un clin d’œil à sa tante Lyanna et ses célèbres roses d’Hiver, dont la teinte bleu glacier évoque la tragédie vécue par les Stark quelques années plus tôt, lorsqu’une jeune fille quittera Winterfell pour l’amour d’un prince, précipitant la mort de son père et de son frère (l’histoire est un éternel recommencement…).

Sansa au banquet

Durant le banquet, Sansa est présentée plus formellement à la reine, qui la complimente sur sa beauté et lui demande dans la foulée si elle a déjà eu ses règles, dans le plus pur Cersei Style, sans transition, j’apporte le malaise.

Évidemment, cette robe est une création de Sansa. Plus sombre que la robe de jour, elle reste néanmoins dans un bleu sombre, tirant sur le gris. Le gros du travail d’aiguille est concentré sur le col rond, orné de… de merdier, je vois pas comment dire ça autrement.

Sansa banquet broderies

Dans le cou, elle porte du col-boudin amovible, identique à ceux de sa mère, et sur son encolure ronde, une série de… nœud-nœuds terminés par des pendouillis dégueulasses. Sérieusement, ceci est très laid, mais ceci est parfaitement en adéquation avec le personnage. Sansa est encore une enfant qui se rêve désormais bientôt princesse et épouse. Cette robe du banquet, contrairement à celle portée pour l’arrivée du roi, souligne son aspect juvénile. Les petits nœuds, la naïveté globale du costume qui manque du goût et semble conçu uniquement pour mettre en valeur les talents de brodeuse, montre une toute jeune fille ayant encore beaucoup à apprendre sur tous les plan. Arya porte dans cette scène exactement le même genre de robe, ce qui tendrait à prouver qu’il s’agit bien là du style que l’on réserve aux enfants.

Margaery à la cour, décolleté profond

Comparez ce costume de toute jeune fille à celui porté par Margaery lors de sa présentation à la cour, et vous comprendrez combien Sansa est à bien des égards encore une enfant qui n’a pas conscience encore de la valeur marchande de son corps dans cette société (chose que Cersei se charge de lui rappeler en l’interrogeant sur ses règles).

Sansa route royale

Sur la route royale, Sansa va rester fidèle au bleu glacier et commencer à porter ce qui deviendra son symbole durant de très nombreuses saisons : le motif de la libellule. Globalement d’ailleurs, Sansa affectionne beaucoup les insectes sous forme de bijoux mais aussi de broderies. Nous y reviendrons plus tard dans un billet dédié.

Sansa porte en réalité la même tenue que lors de l’arrivée de Robert. Il semblerait donc que cela soit ce qu’elle a de plus élégant et à la fois pratique. Mais on notera tout de même combien son style dénote d’avec celui de la reine et des autres dames de cour. Entre sa coupe simple, sa couleur froide, et la lourdeur de l’étoffe, la robe de Sansa la singularise au milieu de cette masse et si à Winterfell, cette tenue la mettait un peu à part des Stark, ici, dans le convoi royal, elle la met à part de la cour. On verra que rapidement, Sansa commencera à émuler le style de la cour, en particulier celui de la reine, à la fois pour se fondre dans la masse, montrer son allégeance, mais aussi, plus tard, pour sauver sa peau.

Reportée lors de sa visite de la salle du trône, cette robe est donc encore sur Sansa quand septa Mordane évoque la mort de Lady, faisant ainsi de cette robe un costume destiné bel et bien à marquer l’identité Stark de Sansa (je n’adhère pas à la théorie selon laquelle la mort de Lady contribuerait à déStarkifier Sansa. C’est une idée séduisante sur le papier mais qui en réalité ne vise qu’à amoindrir, une fois encore, le personnage).

Sansa route royale

Clairement, les Stark ont l’air d’être pauvres comparés aux Lannister-Baratheon. Sansa se contente de la même robe et du même manteau que dans le premier épisode et lorsqu’elle entre à Port Réal, elle n’a vraisemblablement rien de plus classe à se mettre que sa robe du banquet de Winterfell.

Sansa arrivée Port Réal

Détail qui a de l’importance : chez les Stark, on recycle les vêtements. On prévoit même de pouvoir les porter de diverses manières. Comme vous l’avez remarqué, pour son arrivée à Port Réal, Sansa porte une chemise exquise finement brodée, qui d’ailleurs, donne plus de féminité et de maturité à sa tenue que les manches qu’elle portait lors du banquet : ce n’est pas une petite fille qui arrive à Port Réal, mais la fiancée du prince Joffrey.

Sur ce cliché, nous pourrez remarquer que les manches de cette robe sont bel et bien amovibles. Sansa les a donc retirées à la faveur du climat chaud des Terres de la Couronne.

Sansa manches amovibles

Sansa manches amovibles Port Réal

Cette subtilité montre combien Michele Clapton conçoit intelligemment ses costumes. Ceux créés pour les Stark ont un aspect pratique. Ils sont épais, lourds, solides et chauds. Ils démontrent un côté plus terre à terre des Nordiens. Cette robe nous le dit très bien : pas la peine d’avoir vingt robes de circonstance, autant faire en sorte que celle-ci soit utilisable en un maximum d’occasions.

A la cour de Port Réal, en tant que fille de la Main et fiancée du roi, Sansa va devoir booster son jeu et enrichir sa garde-robe. Puisque l’on part du principe qu’elle réalise tout elle-même et qu’elle est tributaire de son père concernant les achats, l’évolution va être plutôt lente. On imagine aussi très bien que le temps passé sur la Route Royale ne lui aura pas donné le loisir de travailler à de nouvelles tenues. Aussi, après son arrivée, Sansa se contente de sa robe bleu glacier habituelle à laquelle elle ajoute une étole blanche brodée. Cet accessoire lui donne plus de prestance, plus de maturité, en plus d’émuler les étoles de Cersei. Si l’on regarde bien, on peut remarquer que l’étole est presque intégralement blanche dans la scène de la salle du trône.

Sansa salle du trône étole blanche

Cette étole, davantage brodée, reviendra également au moment du Tournoi de la Main, toujours dans le même but de vieillir la jeune fille et de donner plus de volume, d’ampleur à sa silhouette. C’est d’ailleurs au tournoi que l’on va voir pour la première fois Sansa sortir du bleu, optant pour le violet pâle. Cette robe lila est un sacré bond en avant pour la jeune fille question luxe. Cette fois, elle porte une véritable robe de cour. On sent davantage de raffinement dans ce costume. Le col n’est plus décoré d’un merdier sans nom mais de roses. Le choix de cet ornement en appel à la nature douce de Sansa, souligne sa jeunesse mais aussi sa beauté. Fun fact, parée de ses roses bleu, Sansa fait une fois de plus écho à sa tante Lyanna et sa couronne de roses d’Hiver au tournoi d’Harrenhall.

Sansa tournoi plan large

Sansa rose tournoi

Elle se verra d’ailleurs honorée pour sa beauté par le Chevalier des Fleurs en personne. Pour Sansa, cette journée est conforme en tous points à ses chansons préférées. Jusqu’à ce que le fidèle escuyer de Jon Arryn se fasse barbariser sur la lice sous ses yeux. Ce tournoi contient en germe l’histoire de la vie de Sansa, la pauvre…

Broderies robe Sansa tournoi

Sansa n’hésite pas à ajouter du doré à son décolleté. On peut constater la finesse des broderies, la délicatesse du travail. Il est possible que la jeune fille n’ait pas tout réalisé elle-même, compte tenu de son statut.

Vous noterez sur la photo de droite la présence d’un panneau doré qui descend sur le côté de la jupe. Il émule les panneaux des robes portefeuille de Cersei. En effet, Sansa cherche à trouver un style digne de son statut. Elle ne se détourne pas encore du Nord, sa robe reprenant les fondamentaux de ce qu’elle portait à Winterfell, mais elle commence à ajouter des éléments typiques de Port Réal et surtout que l’on retrouve chez la femme à laquelle elle aspire à ressembler, Cersei. Quoi de plus normal pour elle qui se prépare à devenir un jour reine à son tour et qui va tenter de se trouver à son aise dans ce rôle en imitant celle en place.

FUN FACT : il en est une autre qui en ce moment même, se prépare à devenir une reine. Une jeune femme qui n’étant pas issu de l’aristocratie émule le style de l’actuelle souveraine afin de prendre ses marques dans un rôle de représentation très pointu où l’erreur n’est pas admise.

Kate Middleton Elisabeth II

Bien sûr, la duchesse de Cambridge ne s’habille pas « comme la reine », mais il est visible dans ses choix, très conservateurs, très routiniers, qu’elle a adopté les mêmes stratégies qu’Elizabeth II, à savoir un style rigide, graphique, color block et une répétition des formes les plus fréquentes possibles, afin d’être reconnue immédiatement, en toute circonstance. L’idée était de se forger une silhouette iconique, pour l’icone que l’on est, ou que l’on va devenir.

Peu à peu, Sansa modifie son style afin de se rapprocher de celui de la reine, chose qui lui sera reprochée par sa septa, lorsqu’elle se met à porter pour la première fois une coiffure Lannister.

A noter que dans cette scène, Sansa porte sa robe bleu glacier, ses cheveux Lannister et qu’elle est occupée à broder son étole blanche. J’avais mentionné plus haut que cette dernière était plus ornée au tournoi de la Main que lors de la scène où elle la porte pour la première fois dans la salle du trône. L’explication est là et elle est simple : Sansa enrichit constamment les motifs de cette pièce qui gagne en richesse au fur et à mesure du temps.

Quant aux cheveux, c’est en effet la première fois que l’on voit Sansa porter autre chose que son style nordien classique, composé de deux tresses se rejoignant à l’arrière de la tête. Elle en portera diverses versions, plus ou moins élaborées au fil des épisodes.

Coiffure Sansa

Coiffure Sansa tournoi

Coiffure Sansa WInterfell

Mais je parle de cheveux quand la scène qui suit est extrêmement importante. En effet, le jour où Sansa commence à porter les coiffures de Cersei est le jour où, comme par hasard, Joffrey se pointe chez elle pour lui offrir un pendentif Lannister. Ce qui me rappelle qu’en saison 5, quand elle recevait par colis celui de Myrcella, Cersei prétendait qu’il n’en existait qu’un semblable, le sien.

FAUX !

Mais passons.

Joffrey pendentif

Joffrey va ici donner à sa fiancée à la fois un cadeau, mais aussi un conseil qu’elle va suivre au mot et qui deviendra pour elle un atout considérable durant sa vie d’otage à la cour : « You’ll be queen one day, it’s only fitting that you should look the part».

Cette remarque, Sansa va la faire sienne, et s’échiner à ressembler au maximum à Cersei, imitant ses coiffures et ses tenues. La jeune femme a en effet compris que ressembler à la mère de Joffrey est à la fois un moyen de se rendre complaisante aux yeux des Lannister, mais aussi une façon d’éviter de déclencher la fureur du roi. En se donnant l’image que tous deux idéalisent d’une reine, elle espère lui rappeler son statut et accessoirement s’attirer sa sympathie. La pauvre ignore à ce stade la misogynie pathologique dont souffre Joffrey, mais c’est malgré tout le seul moyen pour elle de sembler inoffensive et surtout agréable.

Sansa robe bleue étole blanche

Lentement mais sûrement, Sansa mute en Lannister, ce qui est fait l’unique personne à ce moment précis de la série capable de révéler à Ned la vérité sur Joffrey, Myrcella et Tommen. Elle se coiffe en Lannister, elle veut ressembler à une Lannister et elle porte un collier Lannister. Sansa sait ce que c’est qu’un Lannister, bon sang de bois.

Aussi, c’est mi-loup mi-lion qu’elle peut dans cette scène lâcher à Ned la bombe, sans même en avoir conscience :

«-I don’t want someone brave and gentle and strong. I want him. He will be the greatest king that ever was, a golden lion and I’ll give him sons with beautiful blond hair…

The lion is not his sigil, idiot. He’ a stag, like his father.

He’s not. He’s nothing like that old drunk king.”

Sansa robe lila

Les robes bleu glacier et lila de Sansa restent une valeur sûre de cette saison jusqu’à l’arrestation de Ned. Mais une fois que sa maison tombe en disgrâce, il devient difficile pour Sansa de continuer à afficher son identité de nordienne. Comme la phrase de Joffrey lorsqu’il lui offre son pendentif, c’est la réflexion de septa Mordane sur l’identité qui explique son changement de garde-robe.

Sansa robe lila interrogatoire

Après l’arrestation de son père, Sansa est conduite devant la reine. Elle choisit sa plus belle robe pour l’occasion. Fine mouche et ignorant tout de ce qu’il se passe au Donjon Rouge, Sansa choisit de se montrer sous son meilleur jour dans sa tenue la plus royale.

Le choix d’un vêtement violet montre également son conflit de loyauté. Elle apprend dans cette scène de quoi son père est accusé et se retrouve dans une position inconfortable, entre sa famille de naissance et sa belle-famille. Le violet, dont on reparlera abondamment dans les saisons à venir, a l’avantage pour elle d’être à mi-chemin entre le bleu (sa couleur, qui la rattache aux Stark) et le rouge (la couleur associée aux Lannisters). C’est donc un choix prudent pour se présenter face au Conseil Restreint.

Sansa robe portefeuille verte

Sansa robe portefeuille verte

Sansa comprend très vite qu’en la circonstance, s’afficher en Stark est la pire idée qu’il soit. Elle va donc rapidement se confectionner une robe portefeuille. Et quand je dis très rapidement, je ne plaisante pas, même s’il s’écoule des jours voir des semaines entre l’arrestation et cette scène. Il est visible que cette robe ne va pas à Sansa. Elle est trop grande, mal taillée. On peut considérer que Sansa grandissant encore (elle le dit à la reine dans le pilote), elle se soit prévue de la marge. Mais Michele Clapton a expliqué que c’était un choix volontaire de sa part justement pour rappeler que Sansa réalise ses vêtements elle-même. Ceci étant son premier essai sur le style de Cersei et sans doute aussi prise par le temps, Sansa s’est légèrement ratée sur les proportions. L’essai est loin d’être parfait, mais il fera l’affaire pour qu’elle ailler plaider la cause de son père devant Joffrey.

Rappelons aussi le contexte de confection de cette robe, dans l’angoisse, l’incertitude. Sansa n’était pas en mesure de donner le meilleur d’elle-même.

Et la voir flotter dans cette robe nous dit également que la jeune femme n’est pas à son aise dans cette peau empruntée, qui est littéralement un déguisement et jamais au grand jamais une seconde peau.

Sansa robe portefeuille verte

Sansa est désormais passée en mode full Lannister. Et son modèle est évidemment Cersei. Ce qui explique sans doute le choix inhabituel chez elle d’une robe verte qui lorgne vers celle que porte la reine.

Cersei robe portefeuille verte

A ce stade de la série c’est l’unique robe de ce modèle que l’on a vu la reine porter. A l’exception de la rose qui apparait justement dans la scène où Sansa inaugure sa robe verte. On peut donc constater la volonté d’imiter la reine afin de sembler une alliée, du moins un membre du clan et peut-être aussi en ressemblant à la mère du roi, de s’attirer les bonnes grâces de ce dernier. Sansa ignore en effet que Joffrey méprise Cersei, un trait de caractère qui commencera à s’exacerber après la mort de Ned.

Broderies libellule Sansa

Sur cette robe, Sansa brode son animal fétiche, la libellule, afin de coller à son modèle, la robe verte de Cersei aux motifs d’oiseaux.

Afin de se convaincre que Sansa imite le style de la reine en tout occasion, sa deuxième robe portefeuille est très inspirée d’une autre tenue de la reine.

Sansa robe portefeuille rose

Sansa ayant vu Cersei dans une robe rose, sa création suivante est également dans cette couleur. Une fois encore, on sent la robe trop grande, le manque de savoir-faire.

Mais cela suffit à Joffrey qui la complimente pour sa tenue, confirmant ainsi que Sansa emploie la bonne stratégie avec lui.

Sansa robe portefeuille rose

Cersei robe portefeuille rose

Sansa robe porteuille rose

Sansa a timidement brodé sa robe d’un motif de volutes florales semblables aux imposants décors de la robe de Cersei. On les retrouve sur ses épaules, en bas de ses manches. Elle a même brodé un motif sur les panneaux latéraux, afin d’imiter ceux dorés de Cersei. Si l’aspect semble frustre, c’est que Sansa n’a pas eu la tête à faire mieux. Sans doute pas non plus vraiment le temps ni les moyens de réaliser une tenue complexe. Cette robe a dû être débutée après sa plaidoirie, donc avant le procès de Ned et après la mort de celui-ci. Cette robe sent le renoncement, la tristesse.
On peut même ajouter que faire ainsi flotter Sansa dans sa robe nous indique aussi son état de détresse. Otage des Lannisters, à la merci de Joffrey, elle en perd l’appétit, son vêtement nous montrant cet état de détresse absolu.

Saison 2.

En saison 2, la robe rose va revenir régulièrement dans le jeu de Sansa. Ce cosplay Cersei est une valeur refuge pour elle. Dans la scène des célébrations pour l’anniversaire de Joffrey, on peut d’ailleurs voir que la princesse Myrcella porte elle aussi du rose. Le rose, en plus de rappeler une tenue de la reine, et donc de jouer sur l’allégeance aux Lannister (le rose était un rouge adouci), apporte de la candeur à la silhouette de Sansa. Il l’enferme dans le rôle de petite fiancée dévouée et obéissante qu’elle s’efforce de jouer de son mieux.

Sansa robe rose

Sansa robe rose

Vous pourrez d’ailleurs remarquer sur ces clichés que le rose de la robe de Sansa n’est pas le même que celui de Myrcella, tirant davantage vers le rouge. Celui de la Stark est plus froid, pouvant même sembler lila sous certains éclairages. Michele Clapton a certainement dû jouer de l’ambiguïté de ce rose pour rappeler que Sansa, si elle a adopté les habits Lannister, n’en est pas moins sous la surface fidèle à elle-même.

Détail qui a son importance, depuis la mort de son père, Sansa a abandonné le collier à tête de lion et s’en est retournée vers sa libellule.

Sansa robe rose sans collier

Sansa continue de jouer son rôle à la perfection. Comme pour l’anniversaire de Joffrey, le départ de Myrcella est un évènement public où elle se doit d’apparaitre en tant que fiancée du roi. Elle va donc porter son uniforme Lannister rose, mais oublier de porter son collier Lannister. Ce n’est pas grand-chose, mais il s’agit d’un petit acte de résistance de sa part. En effet, elle aurait pu remplir son décolleté de son pendentif libellule qu’elle omet de porter ici. Cette omission n’est et en fait pas une. L’encolure de cette robe appelle un bijou et Sansa choisit de s’en passer. Ici, c’est l’absence d’un accessoire qui envoie un message.

Sansa robe verte

Comme Cersei, Sansa réserve sa robe verte à l’intimité, bien qu’elle n’y mette très certainement pas le même sens que la reine, comme en témoigne la scène de repas la plus malaisante ever qu’elle partage avec Cersei, Myrcella et Tommen. Ceci dit, cette robe de couleur verte l’éloigne autant que faire se peut des Lannister et c’est sur celle-ci qu’elle a brodé son symbole, la libellule (je sais, je sais, mais je vais en parler, des bijoux de Sansa. Plus tard.). De sa garde-robe de survie, c’est celle-ci qui est donc la plus proche d’elle-même et qu’elle peut porter lorsqu’elle n’est pas en représentation.

Sansa robe verte

Le choix de la lui faire porter le jour où Joffrey la fait battre devant toute la cour est révélateur de la fonction intime, personnelle de cette robe. Sansa la portait le jour où son père est mort et elle la réserve désormais aux jours sans parution en public. Le fait de la lui faire porter ce jour là accentue l’idée de vulnérabilité que l’on ressent pour elle dans cette scène. La présence de libellules souligne sa fragilité.

Ce qui confirme que Michele Clapton a cherché à jouer avec cette idée est le fait que Sansa soit coiffée à la Lannister. On a déjà eu et on aura encore l’occasion de voir que cette coiffure n’est réservée qu’aux grandes occasions, devant prendre un temps infini à être réalisée. Ainsi, Sansa savait qu’elle paraitrait devant le roi ce jour-là. Et si elle a pris le temps de se faire coiffer, alors elle aurait aussi bien pu prendre deux secondes pour passer sa robe rose. Ainsi, sa robe verte est une manière pour la costumière de souligner un état de vulnérabilité chez elle.

Sansa chemise de nuit bleue

Dans l’intimité, Sansa porte également des robes portefeuilles Lannister en guise de chemise de nuit. Je ne sais pas trop si ce fait est signifiant. Evidemment, Sansa pourrait les porter pour prolonger l’illusion, mais la série a montré que même Daenerys a recours à cette forme de vêtement dans ce type de circonstance. Il faut reconnaitre que la forme portefeuille est pratique et que l’explication de sa popularité chez ces dames ne va peut-être pas plus loin.

Daenerys chemise de nuit blanche portefeuille

Je remarque tout de même que cette chemise de nuit est verte, couleur que l’on semble associer chez Sansa à l’intimité, comme Cersei, et qu’elle ne la porte jamais qu’en présence de Shae, la seule personne en qui elle ait confiance au Donjon Rouge. La seule devant laquelle elle ose dire qu’elle préfèrerait voir Joffrey mort. Ici encore, nous avons une idée de vulnérabilité avec cette couleur verte, associée du reste à un vêtement porté la nuit.

Basiquement, si un personnage est dans une scène, représenté portant des pyjamas ou des sous-vêtements alors il est soit très en confiance et en mode confession, soit mis en position d’infériorité face à un autre personnage qui serait lui en vêtements de jour. Dans les deux cas, il y a une notion de vulnérabilité, de mise à nu.

Sansa robe tournoi

Dans le même ordre d’idée, voici Sansa de retour dans sa robe du tournoi pour remercier le Limier de l’avoir sauvée durant l’émeute. Sandor lui répond qu’il n’y a pas de quoi, ça lui a donné l’occasion de tuer donc c’est cool. Sansa entretient avec Clegane une relation particulière, faite d’affection mutuelle, de respect et de répulsion (ceci allant dans les deux sens, Sandor n’appréciant pas le côté naïf de Sansa). Avec lui, elle se montre franche car elle sait qu’il n’est pas dupe concernant Joffrey et qu’il n’aime guère le prince. Aussi, tombe t’elle ses atours Lannisters pour l’occasion. Même sa chevelure a retrouvé sa coiffure de Winterfell. Nous sommes pourtant en plein jour, au Donjon Rouge, et n’importe qui pourrait la croiser ainsi vêtue en lady Stark.

Le choix de ce costume de cette scène nous montre justement la relation de connivence entre elle et le Limier puisqu’elle peut jouer franc jeu avec lui et se montrer sous son jour véritable.

Sansa chemise de nuit bleue style Stark

Le premier jour de ses règles, Sansa est symboliquement revenue à des vêtements Stark. Elle porte son bleu glacier, et la coupe de sa chemise de nuit évoque beaucoup les formes des vêtements de Catelyn. Cependant, en présence de la reine, elle passe une robe de chambre (pourquoi pas) portefeuille. On note cependant qu’elle est bleu glacier, renvoi à la Sansa de la saison 1. Une Sansa dont elle doit maintenant faire le deuil. Il y a une terrible ironie à la présence de cette couleur à ce moment précis puisqu’aux yeux de tous désormais, Sansa n’est plus une enfant, état auquel on peut associer la couleur bleu glacier, qui nous renvoie au temps de l’innocence de la jeune fille en saison 1. Désormais, Sansa peut être légalement violée par Joffrey afin de porter ses rejetons.

Sansa robe de chambre portefeuille bleue

Dans sa scène avec Cersei où la reine l’instruit sur ce qui l’attend, Sansa est vulnérable sur de nombreux points. Tout d’abord, elle vient d’avoir ses règles, ce qui est déjà en soit un choc. Ensuite, elle a immédiatement associé celles-ci avec le viol qu’elle avait manqué de subir, ce qui en dit long sur la manière dont elle envisage son avenir. Enfin, elle est aux mains de la reine qui lui révèle sans fard la vie une peu pourrie qui l’attend désormais.

Sansa et Cersei en robe à aile

Ok Sansa, tu peux rester toute la journée en pyjama, je t’apporte de la Ben&Jerry’s, tu l’as bien mérité.

Blague à part, voyez comme Cersei, en tenue d’apparat domine visuellement cette scène sur une Sansa en robe de chambre. Vulnérabilité, toussa…

Sansa robe Catelyn violette aux vignes

Sansa ne reparait par la suite qu’au moment de la Bataille de la Néra. Et le changement est… radical. Cette fois, elle opte pour ce qui sera désormais sa couleur de référence, le violet. Un choix qui en saison 1 lui permettait de naviguer sans accroc entre sa famille et les Lannister. Désormais, le violet devient une couleur de survie, toujours entre son bleu personnel et le rouge de son fiancé.

Sansa robe Catelyn aux vignes

Cette robe deviendra récurrente en saison 3 et son contexte d’apparition est tout sauf anodin. Sansa est ce soir là supposée soutenir Joffrey, qui la force à embrasser son épée. Toute dévouée envers les Lannister qu’elle devrait être, elle ne leur concède cependant qu’un élément, la ceinture de métal. Le reste, c’est du 100% Catelyn Stark.

Catelyn robe motifs végétaux

Même type de tissu, même large motif végétal, même style de robe se fermant très bas sur une chemise dont l’encolure est beaucoup moins haute pour Sansa du fait du climat de Port Réal. Même teintes sombres. Sansa retourne ici assez explicitement à Winterfell. Un choix surprenant de sa part alors qu’elle devrait se la jouer prudente, étant encore dans la nasse du Donjon Rouge.

Sansa robe Catelyn aux vignes

Cependant, si Stannis entre victorieux dans Port-Réal, Sansa sera à jamais délivrée de la menace de Joffrey et Cersei. Ainsi, c’est le soir ou jamais où afficher sa véritable allégeance. Sansa se met donc politiquement et explicitement à distance de ses geôliers.

Il est de plus manifeste dans cette scène que Sansa a d’une certaine façon, gagné en assurance. On la voit manipuler Joffrey au sujet de sa présence sur le front durant la bataille. Sentant qu’à ce stade, elle n’a plus rien à perdre, elle semble assumer davantage qui elle est et ne plus éprouver le besoin de se cacher derrière des tenues Lannister.

Sansa et le Limier

Le renvoi à Winterfell est également pertinent puisque c’est avec cette robe que Sansa se voit offrir par le Limier de partir avec lui pour le Nord.

Il y a peut-être aussi une raison plus personnelle à ce changement drastique de tenue. Sansa vient d’avoir ses règles et n’a pas pu bénéficier de la présence de sa mère durant ce moment charnière. Se vêtir comme elle est peut-être pour elle un moyen de se sentir moins seule de tisser littéralement des liens avec son foyer.

Mais en attendant, Sansa va avoir cette série de scènes mémorables avec une Cersei de plus en plus ivre. Je ne peux pas m’empêcher de penser que malgré le ton caustique de la reine et son plaisir évident à raconter des horreurs, elle sollicite la présence de Sansa parce qu’elle a une certaine forme de…. Affection n’est pas le mot, mais je ne sais pas… Rien ne l’oblige à instruire la jeune fille sur son devoir de future reine. Elle est saoule comme un Polonais (pardon à tous mes lecteurs polonais qui peuvent remplacer leur nationalité par le mot « Breton ») et les gens saouls sont le plus souvent sincères. Ce qui veut dire qu’à cet instant, dans l’angoisse de la bataille, Cersei souhaite sincèrement avoir Sansa à ses côtés pour picoler avec elle et écouter ses histoires d’enfance. Nan, je sais pas vous mais moi, j’y vois un certain attachement.

Sansa robe Catelyn aux vignes, coiffure Lannister

Preuve qu’elle a gagné en confiance en elle, le jour où Joffrey rompt ses fiançailles avec elle, c’est de nouveau cette robe qu’elle porte, la « Catelyn » aux vignes, avec la ceinture et les cheveux Lannister. Un moyen cette fois de matérialiser sa liberté retrouvée, malgré les accessoires.

Si Sansa peut porter cette robe par défi, elle va se révéler un atout pour elle. Après que Joffrey l’ait délivrée de leurs fiançailles, Littlefinger lui tombe immédiatement dessus, et lui dit alors combien elle lui fait penser à Catelyn, combien il aimait cette dernière. Puis il lui promet qu’il la ramènera chez elle.

Une fois encore, la robe est donc portée dans une scène où quelqu’un promet à Sansa de la ramener à Winterfell. De plus, cette personne, nouvel allié, avoue qu’il l’aidera en souvenir de l’affection qu’il avait pour sa mère. Sansa va donc conserver le style de Catelyn par la suite. A la fois parce que cela traduit son désir et ses plans de retour, mais aussi parce que sa mère est le lien entre elle et Littlefinger. En bon caméléon et championne de l’adaptation, Sansa va exploiter sa ressemblance avec Catelyn, afin de garder Littlefinger dans ses bonnes grâces.

Dans le prochain épisode…

Et bien on s’attaquera aux saisons suivantes, merci Captain Obvious !!! On verra entre autre comment deux motifs s’installent durablement chez Sansa à partir de cette fin de saison 2, qui voit apparaitre le violet comme couleur favorite de lady Stark et la « Catelyn » s’imposer comme son uniforme.

Ainsi, sur les saison 1 et 2, nous avons vu comment Sansa est passée progressivement d’un costume d’enfants, avec ses robes bleu glacier au col haut et rond, vers des tenues plus adultes, tout d’abord en imitant le style de la reine, qu’elle s’efforce de voir comme un modèle avant d’en faire un costume de survie, pour, à la faveur d’un gain en assurance lié à la perspective de sa libération prochaine et son gain en maturité, opérer un virage à 180° et rendre un hommage explicite à sa mère, qui devient pour elle le modèle féminin à suivre.

7 commentaires Ajoutez les votres
  1. J’avais hésité à lire ces articles Point Chiffon, car je zappais quasi systématiquement cette rubrique dans les reviews par épisodes, mais une chose est sûre: je ne le ferai plus, ma Dame!
    La vérité, c’est que tous ces détails ne m’ont jamais frappée, pauvre spectatrice lambda que je suis. Donc ça me sidère toujours de voir à quel point les costumes sont importants, et pas seulement pour les filles d’ailleurs!
    Ce qui me pousse à vous demander: y aura-t-il des points chiffons pour Jon Snow, Tyrion ou Varys par exemple? 🙂

    1. Merci 🙂
      Au sujet des hommes, je ne sais pas encore. J’avoue, le cas Joffrey m’intéresse pas mal. Et Tyrion n’est pas mal non plus. En gros, ça demande réflexion 😉

  2. Bonjour,
    je profite de ce que presque personne n’a encore commenté cet article pour me manifester pour la première fois : ça doit bien faire quatre ans que je lis tout ce que vous publiez (et me régale surtout des articles sur GoT) … Merci pour ces Points chiffon plus approfondis, qui nous permettent de nous replonger un peu dans l’univers et de découvrir des tas de nouveaux détails en attendant d’avoir les derniers épisodes à se mettre sous la dent !
    J’ajouterai que j’apprécie énormément votre capacité à allier critique cinématographique et réflexions sur les livres, que j’adore aussi mais connais beaucoup moins bien que vous.
    Bref : n’arrêtez pas !
    (P.S. j’adore aussi (surtout ?) votre style, et je m’étonne d’autant plus de vous voir faire des fautes récurrentes voire quasi systématiques sur ce/se 😉 ; mais vous pouvez supprimer ce commentaire et à la limite je le réécrirai sans la partie grammar nazi !)

    1. Merci beaucoup !

      Concernant les fautes récurrentes, c’est une vraie plaie. Donc j’encourage tous les grammar nazis à faire ici leur office !!! Allez-y gaiement !
      J’ai beau me relire, je ne vois pas tout, je zappe plein de choses et mon boulot n’aide pas, je l’avoue à faire moins de fautes (paradoxalement, oui, plus on en lit, plus on en fait, c’est atroce…). Donc n’hésitez jamais à me le signaler, je sais que c’est bienveillant, je n’aime ni en lire, ni en faire, ni en laisser 🙂

  3. Horreur ! Je ne me met que maintenant à la lecture de ce premier point chiffon Sansa alors que c’était un que j’attendais le plus.

    Nevermind, je suis toujours impressionnée par la quantité de détails que vous remarquez et les informations que vous en tirez. Je n’avais pas remarqué que Sansa portait les mêmes robes au début de la saison haha.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *