R’hllor lift us up where we belong

BOOONJOOOOUUUUR !!!!!!!!

AHAH ! Vous ne vous y attendiez pas à celle-là ! 4 jours de retard, bon sang mais c’est du jamais vu, c’est quoi ce scandale ?

Alors premièrement, toutes mes confuses. Je vous avais prévenu, c’est assez difficile pour moi d’anticiper cette année ma capacité à publier le lundi soir ou le mardi matin. La première semaine, j’ai eu semblerait-il du bol, et celle-ci, pas de chance.

J’ai fait de mon mieux, je le jure m’sieur le juge. En plus sincèrement, l’épisode cette semaine, il était bien. Enfin, « bien », vite fait. De biais et dans la pénombre. Mais c’était tout de même supérieur à la semaine passée.

Mais il sera forcément moins bien que celui de la semaine prochaine. Rapport à… bref, no spoilers.

« Home » signe quelque part la vraie reprise de la série, en tant que premier épisode à faire réellement démarrer les intrigues. Pourtant, rien de bien glorieux à se mettre sous la dent, même s’il s’agit là d’un épisode à deux dragons et un loup, tous trois disposant d’un temps d’antenne relativement conséquent.

Vous avez été quelques-uns, ce qui de mon point de vue se traduit par nombreux, à me réclamer un Point Chiffon cette semaine. Alors premièrement, merci, c’est une grande et agréable surprise pour moi de constater que vous les appréciez Oo.
Malheureusement, je n’ai pas vraiment trouvé matière à discourir sur les costumes cette semaine. J’aurais pu enchainer des platitudes qui n’auraient pas eu grand intérêt. Pas de panique, dès que l’occasion se présentera, j’en ferai un nouveau.

J’en profite aussi pour remercier tous ceux qui m’ont prestement envoyé des liens vers des banques de lolshots. Vous m’avez fait gagner un temps précieux ! Et j’en profite pour vous dire aussi, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, que cette année, j’ai décidé de me remuer l’arrière train, et de bricoler moi-même certaines images. Vous les reconnaitrez très facile, ce sont les plus laides, en Comic Sans, parce que je privilégie surtout la qualitay.

Mais stop au lançage lancement lancer de fleurs, trêve de courtoisies, penchons nous bien bas mais pas trop sinon ça fait mal aux lombaires, il vaut mieux plier les genoux en fait, sur l’épisode de la semaine, intitulé « Home », dans lequel les personnages vont donc logiquement retourner à leur maison, mais bon, c’est pas non plus une science exacte.

Andiamo.

Braavos.

Que de progrès cette semaine dans l’intrigue d’Arya ! Après deux jours passés à faire la manche et à se prendre des coups de bâtons, la voici réintégrée dans le doux giron du Dieu Sans Visage.

Merci, à la semaine prochaine.

Hell on Wyllis.

Il pourrait traverser des continents entiers, chevaucher avec Aegon et ses sœurs, assister aux plus grandes batailles de son temps et de ceux passés, mais non, Bran préfère avoir des visions de son père en train d’endurcir tonton Benjen dans la cour de Winterfell.

Aller, on se l’accorde, cela fait des siècles que l’on n’a pas vu Bran et le clin d’œil de l’entrainement dans la cour du le pilote était assez bien venu, comme si D&D nous invitaient à voir ceci comme un reboot du personnage. Son « Ils étaient si heureux » nous renvoie également à ce pilote, ce temps d’avant que Robert Baratheon ne vienne chercher Ned et ne réduise la famille Stark à néant.




Plein de choses peuvent retenir notre intérêt dans cette scène, comme le fait que Rodrick Cassel soit immédiatement reconnaissable à ses glorieuses rouflaquettes, mais je sais que comme moi, vous vous êtes juste frottés les mains en contemplant l’entrée en scène de Lyanna Stark. Réintroduite dans la série l’an passé via un détour par les cryptes de Winterfell, Lyanna était promise à Robert Baratheon jusqu’à ce qu’elle tape dans l’œil de Rhaegar Targaryen, héritier du roi fou Aerys (le père de Daenerys), qui l’enleva, provoquant ainsi l’ire de Robert et la guerre qui mènera à la chute de la maison au dragon tricéphale.
Sans vouloir trop spoiler, on sait qu’un flashback d’une scène clé impliquant Lyanna a été tourné pour cette saison, ce qui ne peut signifier qu’une seule chose. Vous savez quoi.

Bran sera donc celui qui nous apportera la confirmation que l’on attend tous depuis approximativement quand on a lu le tome 1 du « Trône de Fer ».

Mais alors que l’on est là peinard à tirer des plans sur la comète en gravant sur nos écrans des équations à base de consonnes, PAF, Max van Sidow interrompt le flashback au motif que « No spoiler, Bran ».

Eh. Oh. Non… ça ne vous rappelle rien ? Personne ?
Même pas le schéma de TOUTES les scènes de Bran depuis qu’il a perdu l’usage de ses jambes ? Bran dort, Bran rêve, Bran se réveille en sursaut pour tomber nez à nez avec un importun très souvent en forme de Jojen Reed ?
Et bien Jojo Reed a beau être mort COMME JON SNOW, rien à faire, D&D ils ont trouvé le bon filon alors on lâche rien les gars.

Cela fait donc deux ans que l’on n’a pas vu Bran. Le type a eu le temps de passer son bac, d’avoir son permis, de rencontrer une copine aux JMJ, de se faire larguer au retour des vacances, de s’inscrire à la fac, de décrocher une licence, d’épouser sa binôme de TD et de lui faire trois enfants.
Non mais si, au moins ça, compte tenu du fait que mazette, on dirait que ce n’est pas lui tellement il ne se ressemble plus.

Mais pas autant que Maryvonne, l’Enfant de la Forêt. Souvenez-vous, il y a deux ans, elle popait de dessous le Barral, avec son corps d’enfant et sa voix à faire crever Jeanne Moreau de jalousie.
Et bien il faut croire que sous la bénéfique influence de Bran, Maryvonne a laissé tomber les gitanes maïs, et s’est payée un relooking extrême.



Personnellement, j’aime mieux ce nouveau design

Un peu comme la Corneille à Trois Yeux ceci dit, et voici que j’en viens à un étrange constat : à part Hodor et Meera, tout le monde a changé de tête dans cette partie de la carte.

Un mot tout de même sur Hodor/Willis. Impossible que ce que nous avons appris cette semaine reste lettre morte. Son traumatisme est forcément lié à ceux de la famille Stark, d’une manière ou d’une autre. Je doute que l’épisode de la semaine prochaine nous apporte la réponse, mais peut-être un autre évènement est-il à l’origine de son blocage.

Port Réal.

C’est la fin de la journée au café-concert, et comme toutes les fins de journées au café-concert, y’a Régis qui vient faire des blagues. Mais ce jour-là, dans une scène rappelant étrangement la gifle de Joey Starr à Gilles Verdez, sa carrière va connaître une fin abrupte.


Si je résume, Cersei envoie donc son chevalier zombie distribuer les morts Oberyn Style dans tous les cafés concerts de Port Réal. Une saine occupation. Pas aussi inoffensive que ça, notre bonne reine…

Alors que Cersei sort de ses appartements pour se rendre au chevet de sa fille, elle et Robert Strong se font arrêter par un groupe de soldats Lannisters qui ont tous visiblement perdu un pari puisqu’ils ont pour charge d’empêcher the Mother of Madness et Godzilla de sortir du Donjon Rouge.

Meanwhile, au septuaire de Baelor, Tommen et Jaime ont une discussion constructive autour du corps de Myrcella :

«-Je suis trop sûr que c’est mamèrelareine qui a fait tuer Trystan Martell.
Noooooon.
Tu penses vraiment ce que tu es en train de dire, ptonton ?
Enfin mon fneveu, quand même. C’est pas le genre de ta mère…
OH REALLY ? »

Eh, mais c’est vrai, c’est totalement pas con. Merci Tommen… Parce que outre le fait que leur seule présence à bord de l’Unique soit une colossale coquille, l’idée que les Harpics aient attendu Port Réal pour frapper revient à faire porter le chapeau à Cersei. Il semble en effet plus logique aux yeux du Dornien moyen que la douairière ait fait tuer le prince de Dorne pour venger la mort de sa fille, qu’un scénario dans lequel deux assassins se téléportent glissent sur le bateau et attendent comme des cons l’arrivée à Port Réal pour éliminer leur cible.
M’enfin si ça se trouve, je cherche du sens à ce chapitre dornien de la semaine dernière là où il n’y en a aucun…

A peine le temps de revenir de ma stupéfaction, que déjà, Captain High Sparrow met les voiles vers Jaime, ignorant les miaulements de Tommen sur le refrain de « Free Margaery ! ».
La tension de ce concours de kiki (ça faisait longtemps) est tellement palpable que l’on en oublierait presque qu’en effet, le fait que le Captain ne touche pas à Jaime est hautement incongru. S’il y avait un homme à se mettre sous la dent, en tout bien tout honneur, à ce moment précis, c’était bien Jaime Lannister.

Laissant son ptonton affronter une volée de moineaux armé d’une simple épée en acier valyrien et d’un moignon, Tommen file se réfugier dans les jupes de sa mère. Qui décidément, se montre étrangement douce et calme et compréhensive et …. Tellement pas Cersei, quoi. Bon sang. C’est qu’elle me manque, la reine foldingo !
Enfin, il ne faut pas non plus se leurrer, Cersei est juste coincée dans une bulle de dépression passagère, consécutive à son humiliation publique et surtout à la mort de sa fille. Rattrapée par la réalité de la prophétie, elle a la sensation d’avoir perdu tout contrôle sur sa vie et peine à reprendre les rênes de son existence.
En deux épisodes, ce sont les autres qui l’ont exhortée à réagir, Jaime la semaine passée et Tommen cette fois ci. Tommen, très touchant lorsqu’il se tourne, petit chaton qu’il est, vers sa lionne de mère pour qu’elle lui enseigne ce qu’il y a de mieux dans la vie :

C’est qu’il ne manque qu’un sabre laser et une capuche sur la tête de Cersei pour faire de cette scène l’intronisation de son nouveau padawan par un seigneur sith.

Meureen.


«-Les amis, l’heure est grave. La situation à Meureen est pour le moins criti…
A vot’ santé, mon bon hip Varys ! Oh eh, Mimi…
Missandei…
Si tu veux, Mimi. Dis, tu savais que chez nous, là-bas hip son surnom c’est l’Araignée ?
Non et je m’en fiche.
Raaah mais hip vous rigolez jamais ou quoi ?
Tyrion, arrêtez un peu de raconter n’importe quoi et tenez-vous correctement.
Peux pas. Chuis bourré.
Nous avons d’importantes décisions à prendre et …
Et moi, je veux voir les dragons.
Plait-il ?
Je suis hip le plus grand diplômé de dragolono…Non, de dragololo. Non plus… De dragonologie hip de ce côté du Détroit alors j’ezzzzzige de voir les dragons !
Vous avez perdu la tête la paro… Mais où il va comme ça ?
Petits petits, les petits dragons ! Aller, viens, viens dire hip bonjour à tonton ! »




Et le pire. LE PIRE. C’est que ce grand couillon de Tyrion Lannister va se pointer avec ses 7 grammes et une haleine à embraser la Laponie, puis totalement embrouiller Vyserion et Rhaegal qui doivent sans doute se demander qui c’est cette mignonnette sur pattes et pourquoi qu’elle nous parle autant et pourquoi elle ne s’arrête jamais et qu’est-ce qu’il se passe, et oh ! Mon collier !

LIKE. A. BOSS. Tyrion Lannister fait manger les dragons dans sa main, en mode YOLO over 9000.

Et DEUX questions, messieurs dames, DEUX questions s’offrent à nous en cet instant critique :
-Tyrion vient-il de se faire sauver les miches par le pouvoir de son immunité scénaristique, celle qui lui confère la capacité de danser parmi les crotales sur des charbons ardents pendant une catastrophe nucléaire dans une zone de guerre entre l’humanité et une race extraterrestre génocidaire ?
-nous a-t-il révélé quelque chose sur son personnage, à savoir une affinité avec les dragons ? Je précise ici ne pas adhérer à la théorie sur ses origines supposées, théorie que je ne développerai pas ici (mais on peut en parler dans les commentaires). Toutefois, je suis assez ouverte à l’idée que les dragons pourraient effectivement choisir des humains, comme Tyrion le suggère d’ailleurs, s’ils sentent leur bienveillance et n’ont pas trop les crocs à l’instant T. Coup de bol pour notre nain, Vyserion et Rhaegal étaient en pleine grève de la faim quand il est descendu les voir, ce explique en partie pourquoi il ne s’est pas fait dévorer. Ça et le fait qu’ils n’ont pas dû voir grand monde depuis le départ de Daenerys et que cette visite les a sans doute intrigués.

Winterhell.

«- Salut D !
Eh, comment ça va D ?
Comme un lundi ! rires enregistrés
Dis-moi, tu n’aurais pas une idée pour pimenter un peu l’épisode 2 ? Un truc choquant mais assez logique pour qu’on nous accuse pas de faire n’importe quoi avec le scénario ?
J’ai une idée… Et si on tuait Roose Bolton ?
Mais enfin D, ça dépasserait l’entendement !! rires enregistrés
On pourrait le faire dans une scène où il rassure son fils sur sa légitimité et puis là, paf, coup de couteau dans le buffet, en présence de témoins qui ne lèvent pas le petit doigt et même que le mestre venu délivrer la nouvelle qui pousse Ramsay au crime se fait bien entub…
Attends, D, j’ai un sentiment de…déjà vu !
Queuah ? Que signifie ?
On n’aura pas écrit exactement la même scène pour l’épisode d’avant à Dorne ?
Ah. Si.
Du coup, on fait quoi ?
Bah, personne ne se rendra compte de rien ! rires enregistrés
Tu es trop fort, D !
Toi aussi, D ! »

Ainsi, tel une Ellaria Sand en cuir, Ramsay s’avança t’il vers son paternel à l’annoncer de la naissance de son petit frère pour l’occire d’un coup de couteau dans l’intestin grêle, sous les yeux blasés de Jean-Pierre Karstark, le mec tellement rageux après la décapitation de son père par Robb qu’il ne moufte même pas lorsque Michel Fourniret commet un parricide sous ses yeux.
Ouais, autant je veux bien comprendre que les gardes de Doran la semaine dernière étaient achetés par Ellaria et les Sand Snakes pour permettre à leur coup d’état de se dérouler dans les règles de l’art, autant ici, je trouve l’attitude de Karstark un brin moins défendable, d’un point de vue logique scénaristique.
Parce que :
-soit ils ont préparé ce coup depuis longtemps. Autour d’un godet, Ramsay a confié ses craintes à Jean-Pierre et ce sont tous deux mis d’accord que le moment venu, notre ex-bâtard liquiderait son paternel, avec l’appui de JP Karstark. Dont la présence à l’instant T était simplement fortuite.
-soit Jean-Pierre Karstark est atteint d’ataraxie sévère. Une maladie qui fait que l’on se fout de tout.
-soit Ramsay s’est trouvé une nouvelle âme damnée en remplacement de Myranda.

Et pendant que je me posais mille questions, Ramsay invitait sa belle-mère et son petit frère à … visiter le chenil ?
Aaaawwwww…
Walda, ma chérie, je sais que tu viens d’accoucher, que tu baignes dans l’ocytocine jusqu’aux oreilles, mais que je sache, cette hormone n’a jamais eu pour effet de rendre demeuré !!!
« Si je suivais mon psychopathe de beau-fils dans son chenil peuplé de bêtes du Gévaudan armée de mon seul bébé ! Qu’est ce qui pourrait bien nous arriver d’affreux maintenant ? »

L’avantage du mode opératoire est que les chiens seront hyper bien nourris cet hiver. Ils viennent déjà de se taper Myranda en guise d’amuse-gueule, et voici maintenant Walda, qui devrait leur faire un petit moment. Sans parler du dessert, en forme de Roose Junior.

Reste à savoir ce que cet évènement aura comme conséquences dans les semaines à venir. Pour mémoire, l’an passé la mort atroce de Shoren avait retourné un ost entier ou peu s’en faut contre Stannis the Mannis en personne. Alors la mort de Walda et de son fils restera-t-elle vraiment impunie ? A priori, il n’y a pas de témoin direct de la scène, mis à part l’ensemble du château qui aura entendu les cris de la veuve Bolton. Château qui doit bien savoir maintenant de quel bois se chauffe Ramsay.
De là à dire que le bruit va se répandre dans le Nord et toucher les grandes maisons, il n’y a qu’un pas que l’on peut sans souci franchir. Sans oublier que Sansa est dans la nature et qu’elle ne se privera pas de témoigner de la cruauté de son époux auprès des sceptiques. A partir de là, l’histoire de la mort de Walda ne fera qu’appuyer ses propos.
Jean-Pierre Karstark a beau être stoïque as fuck, pas dit que toutes les maisons du Nord, évoquées dans cet épisode pour nous rappeler leur existence, continueront de suivre l’ordre Bolton dans ces conditions. Surtout pas si une Stark se pointe pour reprendre ce qui lui appartient de droit. Encore moins si une bonne âme consent à nous sortir Rickon du chapeau. Mais ça, nous n’y sommes pas encore…

Quelque part, dans les Ardennes…

«-Et c’est là que je suis tombée sur votre sœur…
Et elle allait bien ?
Elle était avec un type. Alors du coup, je lui tapé dessus comme ça, avec le plat de l’épée et comme il voulait toujours pas me donner la petite, je lui ai ravagé sa gueule, et je l’ai balancé du haut d’une falaise. Puis j’ai cherché votre sœur pendant trois jours sans succès, mais je suis sûre qu’elle est super en forme !
… Je… Donc, pour résumer, je suis perdue en plein hiver dans le Nord, je suis en état de choc, la preuve, j’ai une couverture, mon escorte se résume à un eunuque à qui il manque presque tous les doigts et 95% de santé mentale, un chevalier qui a massacré la personne qui protégeait ma sœur, et ce type là-bas au fond qu’on sait pas trop à quoi il sert, en tout cas il est infoutu d’allumer un feu, sauf, si j’en crois la légende, dans les petites culottes ! »

Constatant que le quota de loose est assez extrême dans cette équipe, Theon décide d’abandonner le navire pour rentrer chez mémé, auprès de son aimante famille, tout ça parce qu’il flippe de se faire fouetter le cul par Jon Snow. Ceci donne l’occasion d’une nouvelle très jolie scène entre lui et Sansa, concluant leur relation et étrange alliance de circonstances. Theon, libéré des griffes de Ramsay, peut laisser Schlingue derrière lui et tenter de reconquérir son humanité. Mais étrangement, et même si je comprends parfaitement sa peur d’affronter Jon, sa honte aussi, il choisit de poursuivre son chemin vers la rédemption en se rendant à Pyke, auprès d’une famille qui n’est plus la sienne depuis longtemps. Compte tenu de son parcours depuis les geôles de Fort Terreur, je m’attendais à ce qu’il assume davantage le fait d’être un Stark, et non un Greyjoy. Parce que soyons honnêtes, il n’a plus rien en commun avec Balon et Asha. Et il ne faudrait pas oublier qu’il a trahi Robb dans le but de se racheter une réputation auprès des siens. Du coup, je trouve son idée de regagner ses pénates pour le moins illogique, attendu que le titre de l’épisode est « Home » et que ça « Home » à lui, Theon, c’est Winterfell et la maison Stark.

Mais bon, cette déclaration est l’occasion de réaliser une transition toute simple et efficace vers les Îles de Fer, où Balon s’apprête pour un saut à l’élastique sans accessoire. On est comme ça chez les Fer-Nés, badass.

(et on notera la loose intersidérale de Theon qui continue : « je vais rentrer chez mon papa » => NOPE)

Pyke.

Hourra ! Raillent en chœur tous les goélands de l’archipel ! Car enfin le jour est venu pour les glorieux fils du kraken, Fer-Nés à la mine gaillarde et au safran roide, de recevoir les honneurs de D&D !

Sauf que ça fait quelque chose comme 3000 ans que l’on est pas venu dans ce coin de la carte, limite si on sait encore à quoi ça rassemble ce machin-là, Pyke, improbable truc posé sur l’océan, tel un lion de mer en pleine digestion.

«-Agneugneu nous sommes des marins pas des propriétaires terriens ! » se plaint Asha histoire de nous rappeler le CV de tous ces gens recouverts de guano.
«-Agneugneu, what is dead may never die, revengerevengerevenge”, renchérit Balon Greyjoy, le grand vainqueur de la Guerre des Cinq Rois, si tu te souviens, l’ami.

Car oui, Renly est mort, Robb est mort, Joffrey est mort, Stannis est mort, donc Balon peut être déclaré vainqueur par forfait. C’te classe…
Mais comme Mélisandre l’avait condamné à mourir par le pouvoir des sangsues et du sang de la **** de Gendry (« row row row your boat… »), il est grand temps pour lui de conclure ce recap hautement fascinant par une mort digne de ce nom, on est dans « Games of Thrones » que diable, y’a déjà eu un parricide et un infanticide, il s’agirait de ne pas perdre le rythme, oh ! BRING ME THE KINGSLAYING §§§§

Balon décide donc de mettre la viande dans le torchon et s’en va vers son dodo, cis très logiquement de l’autre côté D’UNE PASSERELLE EN FICELLE ET CURES DENTS BATTUE PAR DES TORNADES DE FORCE 8.
Déjà, dans les bouquins, cette spécificité du château des Fer-Nés était du plus haut comique, mais dans la série, on atteint un degré de WTF assez spectaculaire, juste parce qu’on le voit. Attention, la faute n’incombe pas ici à D ou D, mais bien à GRR Martin, qui devait sans doute trouver le concept super classe à l’écrit (et il l’est), mais n’avait pas pensé une seconde à l’époque qu’un jour, un pauvre malheureux aurait à le retranscrire sur un écran.

Du coup, contemplons l’avancée d’un vieillard de 121 ans de des brouettes sur le pont suspendu OF DOOM en plein ouragan Katrina. Surprise, il peine. Et encore plus quand il constate qu’un importun lui barre la route. Au lieu de lui demander, je sais pas moi, son bras, pour l’aider à traverser, comme le ferait n’importe qui de censé, voilà que Balon lui gueule dessus que ça se fait trop pas, bordel, de bloquer la route des gens sur les passerelles, what is blocked may never block, ou quelque chose dans le genre.

Et c’est ainsi qu’entre en scène l’inénarrable Euron Greyjoy, incarné par un acteur danois au nom lui aussi inénarrable : Pilou Asbeak, aussi connu sous le nom du Grand Pilou, Pilou le Magnifique mais plus souvent c’est vrai sous celui de « son nom c’est Pilou ? Lol ».

Ceci dit, vue la teneur du dialogue entre lui et Balon, j’ai bien envie de rebaptiser son personnage Euron l’Homme Goujon. Vous savez, ce personnage de « Kaamelott », tour à tour pirate et assassin, s’exprimant par citations et autres mélanges inappropriés de mots ?

«-Ôte-toi de mon chemin, espèce de petit encornet racorni !
Au même titre que le bar est fermé, sauf si c’est un poisson, tout travail mérite salaire…
Euron ? C’est toi ?
Renommée, renommée, qui es-tu renommée ?!
Mais on m’avait dit que tu étais mort !
Prudence est mère de famille.
C’est vraiment dommage, on t’avait fait un super enterrement et tout, rendu au Dieu Noyé, la totale.
Je SUIS le Dieu Noyé !
Je constate que tu n’as pas changé. J’avais entendu des histoires de toi devenu fou dans la tempête mangeant les langues de tes marins.
Je SUIS la tempête !
J’en conclus donc que tu es revenu foutre la merde ?
Je SUIS la m….
OWNED.
Non, c’est toi qui est owned ! Mouhahahahaha !!! »

Au petit matin, Euron l’Homme Goujon s’est évanoui dans la nature (« Je SUIS la nature »), insoupçonnable, tandis qu’Asha regarde, l’œil aussi gris et humide que l’océan, le corps de son père, coincé dans un piège à crabes, se faire emporter par le flot de la marée.
La rage au ventre, le poing crispé, elle jure alors à la face du Dieu Noyé et des hommes qu’elle vengera son père, foi de reine des Îles de F….

«-Ouhla ! Pas si vite jeune fille ! Dis voir, tu te sens bien à l’aise je trouve.
Un peu, oui ! Tous mes frères sont morts sauf celui qui est gardé par une armée de bichons sanguinaires et que je n’ai pas pu arracher des mains de son tortionnaire. Mais à l’heure qu’il est, il est sûrement en pièces détachées donc c’est cool, Raoul, aboule la couronne en bois flotté.
Tutututututut… J’ai pas voté pour toi, alors réfrène ton enthousiasme.
Voté ? Que… Quoi ?
On est en démocratie ici, OKAY ?
Mais enfin je…
Tu rien du tout, petite insolente ! Ferme ton clapet et remballe tes oestrogènes. « Reine des Îles de Fer », v’la le toupet… »

C’est donc au grand désarroi d’Asha que se tiendront prochainement les élections présidentielles de Pyke. Avec Tifs Trempes dans le rôle de David Pujadas qui arbitre les débats.

Le Mur.

Attention, c’est l’arc du suspens en mousse cette semaine au Mur !

Première scène en mie de pain :

«-Davos, cessez de faire l’enfant, sortez maintenant, je jure devant les anciens dieux et les nouveaux que je ne vous ferai aucun mal !
Vous z’êtes rien qu’un méchant et un menteur, Thorne !
C’est très injuste ce que vous dites là, Davos ! Pour votre peine, je vais défoncer la porte ! »


« Voilà la cavalerie ! »

OHBENCA ALORS !

Thormund, Edd et WunWun à la rescousse !

Une affaire rondement menée par les Sauvageons, qui signent ainsi le troisième coup d’état depuis le début de cette saison.
Enfin, les amis de Jonsnow, le loup de Jonsnow et le cadavre de Jonsnow peuvent se livrer à des activités constructives du type « ressusciter Jonsnow ».

Et c’est là que j’ai un petit problème.
Un problème parce que sur le coup, j’ai eu un peu de mal à comprendre pourquoi c’était Davos qui prenait l’initiative. Pourquoi lui, avec toute la défiance qu’il a envers la magie en générale et celle de Mélisandre en particulier, serait celui qui viendrait avec l’idée de l’employer pour ramener Snowy à la vie.
Désolée mais ça coince un peu. Un peu seulement car en théorie, tout le monde se souvient que Jon est le seul à avoir compris les enjeux réels nichés au cœur de l’Hiver, le seul à pouvoir allier la Garde et les Sauvageons, le seul à pouvoir tenir un semblant de défense contre une menace qu’il est un des rares à vaguement comprendre.
Ça fait énormément d’incertitude, je sais, mais pour le moment, Jon est la seule chance que Westeros peut avoir de s’en sortir.
Donc que Davos pleure amèrement sa perte reste pour moi logique.

Ce qui est en revanche un mystère, c’est pourquoi il pense, ne serait-ce qu’une demie seconde, à faire un brin de nécromancie. Non parce que soyons honnêtes, à ses yeux, je ne pense pas que la résurrection de Jon puisse être très différente des petites expériences de Qyburn. C’est bonnet blanc et blanc bonnet. Davos se méfie de la magie, il n’apprécie pas Mélisandre, et surtout, il n’était pas dans le Conflans quand elle a rencontré Thoros de Myr et Berric Dondarrion. Elle-même, a-t-elle raconté à qui que ce soit l’histoire du chevalier ramené à la vie ? Rien ne nous l’indique. Donc, à mes yeux, Davos ne peut pas savoir que les prêtres rouges ont ce pouvoir. Alors oui, désolée, ça coince.

Beaucoup plus que l’attitude du chevalier vis-à-vis de la Femme Rouge.

Davos est depuis le départ le personnage hostile à Mélisandre. Elle incarne à ses yeux, et à raison, toutes les dérives possibles de Stannis, puisqu’elle flatte ses bas instincts là où lui, le chevalier oignon, en appelle à son sens de l’honneur et de la rectitude morale.
Or depuis le retour de Mélisandre à Châteaunoir, tous deux semblent avoir trouvé un terrain d’entente. L’attitude de Davos s’est considérablement adoucie face à la Femme Rouge et ce pour une bonne raisons : tous deux portent le deuil de Stannis, Shoren, et de leurs grands projets communs. Davos compatit sincèrement à la crise de foi de Mélisandre puisqu’il éprouve un sentiment similaire. Elle et lui ont tout perdu, et privés de ce qui les faisait vivre et les animait, ils ne peuvent que se tourner l’un vers l’autre dans une sorte d’alliance de circonstance aussi improbable qu’elle est nécessaire.
Sauf que tout ceci ne tient qu’à l’ignorance de Davos du sort de Shoren. En effet, la série ne nous a montré qu’un long silence affligé de la part de Mélisandre lorsque Davos s’interrogeait l’an passé sur le destin de la princesse. Je la vois très mal lui raconter la vérité et je le vois encore moins conserver cette attitude compatissante s’il avait connaissance du réel déroulé des évènements. Par conséquent, il reste encore une bombe à exploser entre ces deux-là.
Mais nous n’en sommes pas encore là.


Ou Jonny Walker

Alors, comment vous le sentez, Mélisandre ?
Oh ben là je le sens bien. C’est qu’il commence à refouler sévère, Jonsnow.
Non mais je parlais pour la résurrection, toussa.
-J’avais compris ser Davos. C’était de l’humour.
Et sinon ? Comme ça se présente ?
Un boulot de sagouin. Regardez-moi ça, y’a des trous partout. Même en admettant que j’arrive à le remettre debout, on va faire exploser le budget rustine, c’est moi qui vous le dis. Bon, maintenant, bouclez-là, je ne sais absolument pas ce que je suis en train de faire. »

Haaan, Mélisandre, genre… Tu pouvais pas le peloter de son vivant alors t’en profite au maximum maintenant qu’il est encore plus vulnérable que la fois où tu l’avais coincé dans l’ascenseur. Aller hop, un petit coup d’éponge pour le rendre tout propre, en quoi est-ce important pour le rituel rapport au fait qu’elle ne semble même pas utiliser ce sang sur son chiffon pour en faire quoi que ce soit, et hop un petit shampooing dont on ne voit pas vraiment non plus l’utilité, parce que de mémoire, Thoros ne se laissait pas non plus dans un brushing à chaque fois qu’il ressuscitait Berric Dondarrion, bon sang, je ne comprends RIEN à ce qu’elle est en train de faire…

Puis la voilà qui se met à lui couper les ch…





‘utain Mélisandre mais tu penses à quoi ? Tu crois qu’il va se passer quoi quand rappelé d’entre les morts, Jon va passer ses mains dans sa soyeuse chevelure et découvrir qu’il a un carré plongeant dégradé dans la masse ? Tu es inconsciente ou bien ?

«-Bon, ben j’ai fini mes salamalecs moi… Je crois qu’on peut plus rien faire.
Dans un sens, mieux vaut qu’il se réveille pas après la mutilation des cheveux qu’il vient de subir.
Je crois qu’il est grand temps que nous nous retirions afin d’aller prendre notre gouter winkwink vers la caméra
Mélisandre, pourquoi vous faites des clins d’œil à la caméra ? »

Bon… Alors c’était attendu, mais franchement, c’était pas très glorieux.
Ce n’est pas ce que fait Mélisandre, c’est la façon dont elle le fait qui est ici assez gênante. Pas gênante au sens où je suis gênée de la voir couper les cheveux de Jon, mais gênante au sens où je n’ai pas trouvé cette scène à la hauteur des attentes placées en elle. Alors oui, je n’aurais pas eu d’attentes, j’aurais sans doute trouvé la scène tout à fait correcte. Mais le problème c’est que HBO a orchestré le doute, pour au final nous servir quelque chose de très classique, sans grand suspens.
Je disais la semaine dernière que la série avait une manière très intéressante et très simple de gérer les phénomènes magiques. Et quelque part, cette scène n’y fait pas exception. Toutefois, le long plan appuyé sur Jon, écho à celui qui clôturait la saison dernière et qui avait fait espérer tout le public une réaction prouvant qu’il n’était pas mort, n’avait rien d’une mauvaise idée pour maintenir le suspens. Sauf qu’on nous a déjà fait le coup l’an passé, et que là, ça ne fonctionne pas. C’est trop téléphoné, trop facile.
Avec Fantôme dans la pièce, il y avait d’autres coups à jouer, comme un plan suivant le loup vers la table où repose Jon, sur laquelle la bête pourrait poser la tête, et juste avant le cut, une main, celle de Jon, se posant sur lui.
Ou encore plus basique, Fantôme s’approchant de la table, et dans un simple plan fixe avec le loup, la poitrine de Jon qui se soulève une fois, puis deux, et cut.
Le truc c’est que tout le monde s’y attendait, à cette résurrection. L’enjeu de cette scène était donc moins le retour de Jon que la manière de le mettre en scène.

Mais ce qui est fait est fait et il nous faut maintenant nous pencher sur ce qu’implique ce retour de Jon. Puisqu’il est tout de même mort pendant quelques heures, on peut parfaitement en conclure qu’il est relevé de son serment envers la Garde, lequel implique de rester jusqu’à ce que la mort nous sépare.
Cette résurrection ne fait certes pas de Jon Snow un Jon Stark, le pouvoir de le légitimer étant mort avec Stannis Baratheon, mais elle peut lui offrir l’opportunité à laquelle il s’était jusqu’à présent refusé : venger sa famille. Dégagé de ses obligations, Jon peut quitter Châteaunoir quand bon lui semble et pourquoi pas, faire front commun avec Sansa pour la reconquête de Winterfell.

Tant que nous sommes sur la résurrection de Jon Snow, posons-nous la question qui fâche : l’immunité scénaristique.
«Le Trône de Fer » est une série de fantasy réaliste, accordant une portion assez faible, même si croissante, au fantastique dans les ressors principaux de l’intrigue, et s’attachant à conserver un maximum de vraisemblance dans chaque action, au point que GRR Martin sacrifie régulièrement aux lois de la logique ses personnages. Merdouiller dans cet univers implacable est lourd de conséquences et personne n’échappe à cette règle. A l’exception notable de quatre clampins qui bénéficient d’un pouvoir à nul autre pareil : l’immunité scénaristique.

Jon Snow, au même titre que Bran, Daenerys et Tyrion, n’est pas un personnage pour lequel il conviendrait de réellement s’inquiéter. Comme ses compères, quoi qu’il fasse, quelle que soit l’erreur qu’il commette, il se sort toujours des pires embrouilles jamais créées.
Sommes-nous parfois réellement inquiets pour Tyrion, Jon et Dany ? Jamais vraiment.
Et c’est sans doute pour cela que le traitement de la résurrection de Jon aurait gagné à être plus percutant.
Parce qu’à partir du moment où un personnage immunisé meurt et revient à la vie, c’est que ce respawn a un sens très fort. Un sens qui dépasse le simple rebondissement scénaristique, le classique suspens. Il s’agit bel et bien de ramener à la vie un personnage que son créateur, GRR Martin, a catalogué comme « protégé », un élément central du récit, une pièce maîtresse de l’échiquier. Au même titre que Daenerys et Tyrion, Jon n’est pas un personnage principal de la série parmi tant d’autres.
Le tuer était de toute évidence un moyen commode pour George de revivifier chez le lecteur l’état d’incertitude dans lequel il baignait à la fin de premier tome, au moment de la mort de Ned. Mais c’était aussi un passage obligé pour un personnage ne pouvant trouver sa voie autrement que dans la mort : pour se libérer de la Garde de Nuit, même temporairement, pour accomplir son destin de champion du Dieu de la Lumière (j’extrapole).
Bref, traiter à l’écrans son retour à la vie de manière aussi plate, sans le nimber de l’aura mystique que cela méritait, revient un peu à anesthésier l’impact de ce retour. Mais peut-être que la semaine prochaine nous apportera un complément satisfaisant à ce réveil (d’après la preview, la réponse est oui).
En attendant, la résurrection de Berric Dondarrion, traitée hors champ, avait plus d’impact en matière d’étrangeté que celle de Jon cette semaine.

De manière plus large, cela pose aussi un souci du côté de GRR Martin. Paradoxalement, il a eu l’ambition avec sa chanson de la Glace et du Feu, de nous immerger dans un univers dont les lois seraient plus proches de celles de notre monde que des ressors habituels de la fiction.
Mais son œuvre reste fictionnelle, et ne peut s’affranchir des codes régissant ces dernières. Mais comme ces codes ne s’appliquent qu’à un nombre restreint de personnages, au sein d’un univers impitoyaaaableu, on peut en arriver assez vite à un sentiment d’artificialité concernant ceux qui s’en sortent toujours, envers et contre tout. Ceux dont la vie est conduite par le destin et non pas, comme le reste de la bande, par les aléas de la vie.
Aléas qu’il convient de relativiser car c’est bel et bien George qui les provoque. Ned, Robb ou Oberyn sont morts parce que cela avait été décidé par un être omnipotent. Mais ces morts restaient cohérentes avec l’atmosphère « réaliste » générale, provoquées à la fois par l’enchainement logique des évènements, et des éléments plus chaotiques.
A ce titre, cela peut donc coincer lorsque l’on constate qu’il existe un groupe de personnages dont les destins échappent à ces lois. Comme s’il y avait deux logiques au sein de la même œuvre et qu’elles s’avèrent parfois difficile à concilier. Pourtant, impossible pour GRR Martin de faire autrement compte tenu du type de récit dans lequel il avance. Une grande partie de son œuvre repose sur le retour progressif de la magie dans un monde désenchanté. Qu’au sein d’un univers très réaliste progressent des figures échappant à ses règles est quelque part logique. D’autant que tous ces personnages, à l’exception de Tyrion peut-être (mais cela reste à démontrer) sont intimement liés à ce retour de la magie : Bran par ses pouvoirs de zooman, Daenerys par ses dragons, Jon par Fantôme et son rôle dans la lutte contre l’Hiver, et Tyrion… Ok Tyrion on en sait rien, mais l’épisode de cette semaine tendrait à montrer qu’il a lui aussi quelque chose de spécial avec les dragons, ce qui n’est tout de même pas banal.

Et sinon les gens, on parie combien que Mélisandre l’a ramené à l’exact moment où, au paradis, Ned était justement en train de lui dire : « Alors, à propos de ta mère… »

La semaine prochaine…

Bien, la semaine prochaine devrait être plus calme question temps alloué à la rédaction, du moins je l’espère.
Pas faute d’avoir tout fait pour dégager du temps, mais les imprévus se sont enchainés sur mon auguste personne.

Au moins cet épisode aura-t’il franchement lancé les hostilités de cette saison.

Le prochain épisode nous emmènera cette fois vraiment à Vaes Dothrak, où Daenerys goutera aux joies du potage servi à 18h devant « Question pour un Khal », arc dont personnellement, je me fiche totalement.
Après avoir été le bâtard de Ned Stark, le frère juré de la Garde de Nuit bâtard de Ned Stark, le tourne casaque de la Garde de Nuit bâtard de Ned Stark, le lord commandant bâtard de Ned Stark, Jon Snow va devenir le dieu bâtard de Ned Stark. Et je n’en ai rien à carrer.
Arya fait du kung fu => next
C’est Noël à Winterfell, and I don’t give a damn !

Tout cela est sans importance. Parce que la semaine prochaine, sauf si La Corneille interrompt la vision comme le gros bâtard qu’il est, nous allons pénétrer les secrets de la Tour de la Joie. Et ça, les amis, ça, c’est énorme.

Aller, profitez de votre long weekend si vous avez la chance de l’avoir, à la semaine prochaine et d’ici là, n’oubliez pas de prier R’hllor en faisant votre shampooing.

64 commentaires Ajoutez les votres
  1. Très bon billet et bien meilleur épisode, ça fait plaisir !

    Je suis triste de voir Roose partir, m’enfin on savait que ça allait arriver, au moins l’avoir tué maintenant va permettre d’avancer l’arc de Winterfell.
    L’épisode de la semaine prochaine est appelé « The Gift », et les Umber apportent un cadeau à Ramsay… Il s’agit de R…n n’est-ce pas ?

    Les Krakens ! ENFIN ! Ma famille et mon peuple préférés ! Et non seulement sont introduits Euron mais aussi Aeron Damphair dans deux scènes très chouettes, ça fait bien plaisir !
    Cependant un détail me chiffonne : dans la série Aeron est CLAIREMENT plus âgé qu’Euron, et est donc plus proche que Crow’s Eye dans la ligne de succession…

    Entièrement d’accord avec toi sur la résurrection par contre, tout était très convenu. Et on a maintenant la confirmation que la mort de Shireen n’aura servi à rien, et n’aura rien apporté à l’histoire sinon une scène choquante de plus.

    *teeth grinding intensifies*

  2. Très bon billet et bien meilleur épisode, ça fait plaisir !

    Je suis triste de voir Roose partir, m’enfin on savait que ça allait arriver, au moins l’avoir tué maintenant va permettre d’avancer l’arc de Winterfell.
    L’épisode de la semaine prochaine est appelé « The Gift », et les Umber apportent un cadeau à Ramsay… Il s’agit de R…n n’est-ce pas ?

    Les Krakens ! ENFIN ! Ma famille et mon peuple préférés ! Et non seulement sont introduits Euron mais aussi Aeron Damphair dans deux scènes très chouettes, ça fait bien plaisir !
    Cependant un détail me chiffonne : dans la série Aeron est CLAIREMENT plus âgé qu’Euron, et est donc plus proche que Crow’s Eye dans la ligne de succession…

    Entièrement d’accord avec toi sur la résurrection par contre, tout était très convenu. Et on a maintenant la confirmation que la mort de Shireen n’aura servi à rien, et n’aura rien apporté à l’histoire sinon une scène choquante de plus.

      *teeth grinding intensifies*
  3. @ Vareth : le « gift » ne sera certainement pas Sansa, donc en effet, je penche aussi pour Rickon, ou Theon, mais j’y crois déjà moins. Ou alors c’est une paire de ski. C’est bien aussi.
    J’espère un peu que la semaine prochaine Mélisandre précise ce point sur la mort de Shoren. Est-ce que la petite a servi de carburant et si oui, pour qui ? Jon ou Balon ? A priori, R’hllor n’a pas besoin qu’on lui crâmes des mecs pour ressusciter les gens, s’y j’en crois le cas Thoros de Myr et Berric Dondarrion. Il accorde juste sa grâce quand sa lui chante et quand ça l’arrange.
    Après, la mort de Shoren a servi en guise d’apothéose du fanatisme et de l’aveuglement de Stannis, Selyse et Mélisandre. Certes, sa mort aura été inutile à leurs projets, mais elle aura servi à quelque chose narrativement parlant.

  4. @ Vareth : le « gift » ne sera certainement pas Sansa, donc en effet, je penche aussi pour Rickon, ou Theon, mais j’y crois déjà moins. Ou alors c’est une paire de ski. C’est bien aussi.
    J’espère un peu que la semaine prochaine Mélisandre précise ce point sur la mort de Shoren. Est-ce que la petite a servi de carburant et si oui, pour qui ? Jon ou Balon ? A priori, R’hllor n’a pas besoin qu’on lui crâmes des mecs pour ressusciter les gens, s’y j’en crois le cas Thoros de Myr et Berric Dondarrion. Il accorde juste sa grâce quand sa lui chante et quand ça l’arrange.
    Après, la mort de Shoren a servi en guise d’apothéose du fanatisme et de l’aveuglement de Stannis, Selyse et Mélisandre. Certes, sa mort aura été inutile à leurs projets, mais elle aura servi à quelque chose narrativement parlant.

  5. Le billet… le billet… le billet enfin il est là il est beau il est chaud!!!

    Puis-je me permettre de ne pas être en accord avec vous sur quelques points? Si j’abonde dans votre sens sur le duo Davos-Mélissandre, j’ai eu la même désagréable sensation de God’s hand: Pourquoi donc Davos vas parler d’une technique de résurrection à la redwhish alors qu’il n’en a jamais entendu parlé Genre: Mais si vous savez un grand borgne dans une grotte au fin fond du Conflan qui revient à la vie et qui hurle Il ne peut en rester qu’un, juste avant que des éclaires fassent tout péter sur un solo de Brian May… Enfin ésotérisme quand tu nous tiens.
    Non là où je ne suis pas d’accord c’est sur le traitement de la résurrection en elle-même. J’ai trouvé le rituel très ressemblant avec celui pratiqué la saison dernière par Arya dans la maison du multi-face God.
    Un point Goodwill à ceux qui disent que le Dieu Unique Rhooo alors et le Dieu Unique Multi-face ne font qu’un.

    Autre point ésotérique intéressant à mon goût a été lorsque papy Bryden sort Bran de son rêve. There are beautifull things beneath the sea… but if you stay too long, you’ll drown (il y a de belles choses sous la mer, mais si tu y restes trop longtemps tu vas te noyer).
    Phrase qui m’a rappelé les élucubrations de Lunarion, le fou de Shoren (pour ceux qui n’ont pas lu les livres: Les parents de Stannis en revenant d’un voyage ramenait sur le bateau un nain savant. Le bateau à coulé juste avant d’arriver au port, les parents meurent et le seul survivant est le nain qui n’est plus aussi savant, mais qui s’exprime de manière bizarre. Stannis en fait cadeau à sa fille. Voilà pour le point Lunarion).
    Donc voilà que la corneille à trois yeux se met à parler comme le fou qui s’est noyé et qui est revenu à la vie… ça fait fichtrement penser également à tif trempe est à sa marotte de vouloir noyer tout ces co-citoyens.
    3eyes raven et oeil-de-choucas même combat?

    Me réjouis de voir ce que ça va donner et ce que vous en penser?

  6. Le billet… le billet… le billet enfin il est là il est beau il est chaud!!!

    Puis-je me permettre de ne pas être en accord avec vous sur quelques points? Si j’abonde dans votre sens sur le duo Davos-Mélissandre, j’ai eu la même désagréable sensation de God’s hand: Pourquoi donc Davos vas parler d’une technique de résurrection à la redwhish alors qu’il n’en a jamais entendu parlé Genre: Mais si vous savez un grand borgne dans une grotte au fin fond du Conflan qui revient à la vie et qui hurle Il ne peut en rester qu’un, juste avant que des éclaires fassent tout péter sur un solo de Brian May… Enfin ésotérisme quand tu nous tiens.
    Non là où je ne suis pas d’accord c’est sur le traitement de la résurrection en elle-même. J’ai trouvé le rituel très ressemblant avec celui pratiqué la saison dernière par Arya dans la maison du multi-face God.
    Un point Goodwill à ceux qui disent que le Dieu Unique Rhooo alors et le Dieu Unique Multi-face ne font qu’un.

    Autre point ésotérique intéressant à mon goût a été lorsque papy Bryden sort Bran de son rêve. There are beautifull things beneath the sea… but if you stay too long, you’ll drown (il y a de belles choses sous la mer, mais si tu y restes trop longtemps tu vas te noyer).
    Phrase qui m’a rappelé les élucubrations de Lunarion, le fou de Shoren (pour ceux qui n’ont pas lu les livres: Les parents de Stannis en revenant d’un voyage ramenait sur le bateau un nain savant. Le bateau à coulé juste avant d’arriver au port, les parents meurent et le seul survivant est le nain qui n’est plus aussi savant, mais qui s’exprime de manière bizarre. Stannis en fait cadeau à sa fille. Voilà pour le point Lunarion).
    Donc voilà que la corneille à trois yeux se met à parler comme le fou qui s’est noyé et qui est revenu à la vie… ça fait fichtrement penser également à tif trempe est à sa marotte de vouloir noyer tout ces co-citoyens.
    3eyes raven et oeil-de-choucas même combat?

    Me réjouis de voir ce que ça va donner et ce que vous en penser?

  7. Bien vu le passage sur les immunités scénaristiques, c’est ce qui me fait décrocher de la série complètement.

    Braavos => RAS, c’est tellement chiant et inutile.

    Port-Réal => j’ai bien aimé la confrontation entrer Jaime et la pape François. On se rend compte que le grand Pope est un fou-furieux, qui se cache derrière la religion, mais ça reste un gros malade quand même ! Cersei c’est le stand-by, mais ça va évoluer bientôt j’en suis sûr.

    Winterfell => après Stannis et Doran Martell, RIP Roose Bolton, personnage charismatique et intéressant, ambigu sur beaucoup de point, et sosie officiel de Vladimir Poutine, au profit de son abruti de fils. Cette volonté de virer successivement tous les personnages borderline pour ne garder que les sales crevures et les gentils trop gentils commence à me piétiner l’aorte. Qu’est-ce que les mecs comme Tywin et le Mannis me manque. On est parti pour avoir une fin bisounours avec Jon/Daenerys sur le trône, Tyrion main et Sansa au Nord…..Et putain j’en veux pas de cette fin.

    Châteaunoir => Il y a deux épisodes Davos perdait son roi et celle qu’il considérait un peu comme sa fille. Maintenant c’est comme si il en avait rien à carrer….je comprends plus.

    Meereen => on va passer sur l’immunité scénaristique de Tyrion, et sur cette théorie à la con de Tyrion Targaryen (théorie qui, si elle s’avère vrai, me fera définitivement quitter le show et le bouquin). Tyrion n’est plus que l’ombre de lui-même. Une punchline moisie, aucune vision, tu sens que le mec s’emmerde grave dans cet arc. Varys à côté est à Tyrion ce que Patrice Carmouze était à Dechavanne : son chien-chien qui ne sert strictement à rien dans l’histoire. Au moins Missandei nous a épargné une énième conversation sur les pois-chiches de Ver Gris.

    Iron Isle => c’est quoi ce Euron qui parle comme un alcoolique sous amphet ? J’ai peur qu’on ai un nouveau personnage chaotique mauvais sans aucune nuance….
    Ha et Asha, ma chérie, au passage : personne ne peut vous battre sur la mer mais Stannis vous a mis la branlée quand même, à bon entendeur ! =)

    Bref tout ça pour dire que je décroche totalement de la série, même si j’ai hâte de voir la Joy Tower. Et j’aimerai quelques news de Sam, Gilly, Littlefinger, Olenna Tyrell, Mace Tyrell, Loras, Pycelle, Qyburn et Kevan Lannister !

  8. Bien vu le passage sur les immunités scénaristiques, c’est ce qui me fait décrocher de la série complètement.

    Braavos => RAS, c’est tellement chiant et inutile.

    Port-Réal => j’ai bien aimé la confrontation entrer Jaime et la pape François. On se rend compte que le grand Pope est un fou-furieux, qui se cache derrière la religion, mais ça reste un gros malade quand même ! Cersei c’est le stand-by, mais ça va évoluer bientôt j’en suis sûr.

    Winterfell => après Stannis et Doran Martell, RIP Roose Bolton, personnage charismatique et intéressant, ambigu sur beaucoup de point, et sosie officiel de Vladimir Poutine, au profit de son abruti de fils. Cette volonté de virer successivement tous les personnages borderline pour ne garder que les sales crevures et les gentils trop gentils commence à me piétiner l’aorte. Qu’est-ce que les mecs comme Tywin et le Mannis me manque. On est parti pour avoir une fin bisounours avec Jon/Daenerys sur le trône, Tyrion main et Sansa au Nord…..Et putain j’en veux pas de cette fin.

    Châteaunoir => Il y a deux épisodes Davos perdait son roi et celle qu’il considérait un peu comme sa fille. Maintenant c’est comme si il en avait rien à carrer….je comprends plus.

    Meereen => on va passer sur l’immunité scénaristique de Tyrion, et sur cette théorie à la con de Tyrion Targaryen (théorie qui, si elle s’avère vrai, me fera définitivement quitter le show et le bouquin). Tyrion n’est plus que l’ombre de lui-même. Une punchline moisie, aucune vision, tu sens que le mec s’emmerde grave dans cet arc. Varys à côté est à Tyrion ce que Patrice Carmouze était à Dechavanne : son chien-chien qui ne sert strictement à rien dans l’histoire. Au moins Missandei nous a épargné une énième conversation sur les pois-chiches de Ver Gris.

    Iron Isle => c’est quoi ce Euron qui parle comme un alcoolique sous amphet ? J’ai peur qu’on ai un nouveau personnage chaotique mauvais sans aucune nuance….
    Ha et Asha, ma chérie, au passage : personne ne peut vous battre sur la mer mais Stannis vous a mis la branlée quand même, à bon entendeur ! =)

    Bref tout ça pour dire que je décroche totalement de la série, même si j’ai hâte de voir la Joy Tower. Et j’aimerai quelques news de Sam, Gilly, Littlefinger, Olenna Tyrell, Mace Tyrell, Loras, Pycelle, Qyburn et Kevan Lannister !

  9. Je trouve juste que ça aurait eu plus de sens de laisser Shireen à Castle Black, où Melissandre aurait pu la sacrifier pour ressusciter Jon comme cela se produira probablement dans TWOW.
    Là pour le coup la résurrection aurait eu un vrai impact sur le spectateur, ce qui en plus aurait questionné la légitimité de l’acte de Melissandre.

    ( au fait je veux plus d’extraits de votre sitcom sur D&D, c’est juste brillant )

  10. Je trouve juste que ça aurait eu plus de sens de laisser Shireen à Castle Black, où Melissandre aurait pu la sacrifier pour ressusciter Jon comme cela se produira probablement dans TWOW.
    Là pour le coup la résurrection aurait eu un vrai impact sur le spectateur, ce qui en plus aurait questionné la légitimité de l’acte de Melissandre.

    ( au fait je veux plus d’extraits de votre sitcom sur D&D, c’est juste brillant )

  11. Alors je dois dire que je ressors un peu avec la même impression que pour l’épisode de la semaine dernière. C’est pas trop mal, mais y a des choses qui me chiffonnent.
    Essentiellement pour Roose. Que lui et Ramsay finissent par tenter de s’entretuer, bon, ça tout le monde s’en doutait. Que Ramsay gagne dans ce petit duel, ça ne m’étonnais pas non plus. Mais là manière dont c’est amené là, je trouve ça un oeu moche. Moche pour Roose, déjà, parce qu’il avait beau être un sacré salopard, il a toujours agit avec une logique froide et implacable, il était rusé, avec un réel sens politique, bref, moralement une belle ordure mais globalement pas forcément un mauvais dirigeant, un Tywin nordien. Ca fait plusieurs épisodes qu’il balance froidement à Ramsay sans vraiment prendre de pincette que quand le petit frère sera là, il aura intérêt à se tenir à carreau, et là ça femme est en train d’accoucher, et même pas il pense a rester sur ses gardes, genre en restant escorté ? Enfin, si c’était pour avoir des gardes qui regardent sans rien faire, je le comprends… Et à sa place je me serais dispensé de laisser Ramsay me faire un gros câlin, parce que franchement on le voyait venir à 3km ^^

    Mais bref, rajouter à cela un témoin, un seigneur noble en plus, là, je reste sans voix. Le mec assiste donc à un parricide, de son lord suzerain en plus, il sait que Bolton est un excellent politicien, mais non, aller, on parie sur le fils dégénéré, tout va bien ! Au delà du fait que décidément, ils ont aucune morale dans cette histoire tous ces gens, je trouve que ça casse un peu cet esprit de GoT où chacun met en avant ses intérêts. Parce que là, le lord Karstarck, il avait juste l’occasion de récupérer le Nord : un p’tit coup d’épée dans le traître Ramsay, j’ai même un témoin, le mestre, et vazy que je m’autoproclame régent pour bébé Bolton. Mais bon, c’est Ramsay le grand méchant, pas un figurant lambda -_-

    Enfin bref, si on excepte Winterfell et la résurrection par le shampoing un peu bidon, j’ai pas grand chose à dire.

    Ah si, pourquoi Davos ne demande pas à Mélissandre de ressusciter Stannis ? Je comprends bien qu’il ait eu un coup de foudre pour Jon, mais bon, Stannis ça reste son chouchou quoi !

  12. Alors je dois dire que je ressors un peu avec la même impression que pour l’épisode de la semaine dernière. C’est pas trop mal, mais y a des choses qui me chiffonnent.
    Essentiellement pour Roose. Que lui et Ramsay finissent par tenter de s’entretuer, bon, ça tout le monde s’en doutait. Que Ramsay gagne dans ce petit duel, ça ne m’étonnais pas non plus. Mais là manière dont c’est amené là, je trouve ça un oeu moche. Moche pour Roose, déjà, parce qu’il avait beau être un sacré salopard, il a toujours agit avec une logique froide et implacable, il était rusé, avec un réel sens politique, bref, moralement une belle ordure mais globalement pas forcément un mauvais dirigeant, un Tywin nordien. Ca fait plusieurs épisodes qu’il balance froidement à Ramsay sans vraiment prendre de pincette que quand le petit frère sera là, il aura intérêt à se tenir à carreau, et là ça femme est en train d’accoucher, et même pas il pense a rester sur ses gardes, genre en restant escorté ? Enfin, si c’était pour avoir des gardes qui regardent sans rien faire, je le comprends… Et à sa place je me serais dispensé de laisser Ramsay me faire un gros câlin, parce que franchement on le voyait venir à 3km ^^

    Mais bref, rajouter à cela un témoin, un seigneur noble en plus, là, je reste sans voix. Le mec assiste donc à un parricide, de son lord suzerain en plus, il sait que Bolton est un excellent politicien, mais non, aller, on parie sur le fils dégénéré, tout va bien ! Au delà du fait que décidément, ils ont aucune morale dans cette histoire tous ces gens, je trouve que ça casse un peu cet esprit de GoT où chacun met en avant ses intérêts. Parce que là, le lord Karstarck, il avait juste l’occasion de récupérer le Nord : un p’tit coup d’épée dans le traître Ramsay, j’ai même un témoin, le mestre, et vazy que je m’autoproclame régent pour bébé Bolton. Mais bon, c’est Ramsay le grand méchant, pas un figurant lambda -_-

    Enfin bref, si on excepte Winterfell et la résurrection par le shampoing un peu bidon, j’ai pas grand chose à dire.

    Ah si, pourquoi Davos ne demande pas à Mélissandre de ressusciter Stannis ? Je comprends bien qu’il ait eu un coup de foudre pour Jon, mais bon, Stannis ça reste son chouchou quoi !

  13. @ Turel : « J’ai trouvé le rituel très ressemblant avec celui pratiqué la saison dernière par Arya dans la maison du multi-face God. » => MAIS OUI ! Bien vu ! Très bien vu !!!
    « Phrase qui m’a rappelé les élucubrations de Lunarion, le fou de Shoren » => j’avais tiqué sur le coup et comme je n’ai pas pris de notes pendant le visionnage de l’épisode je l’ai oublié jusqu’à ce que vous le rappeliez. Oui, c’est un parallèle intéressant et forcément fait à dessein. Reste à savoir s’il s’agit d’un clin d’œil de lecteur aux lecteurs ou s’ils comptent vraiment explorer cette idée du Dieu Multiface, unité englobante toussa… Comme la série n’a jamais brillé par sa capacité à parler religion, je doute que ça aille plus loin :/

    @ Melloctopus : « Il y a deux épisodes Davos perdait son roi et celle qu’il considérait un peu comme sa fille. Maintenant c’est comme si il en avait rien à carrer….je comprends plus. » => il y a une très mauvaise gestion du deuil et du traumatisme que devrait ressentir Davos, je suis entièrement d’accord.

    @ Vareth : « Je trouve juste que ça aurait eu plus de sens de laisser Shireen à Castle Black, où Melissandre aurait pu la sacrifier pour ressusciter Jon comme cela se produira probablement dans TWOW. » => c’est aussi ma théorie pour TWOW, même si je pense que Mélisandre va sacrifier Shoren pour sauver Stannis. Sauf qu’elle va demander à R’hllor de sauver son « champion ». Et que c’est Jon qui se relèvera. Après tout, sa mort survient si je me souviens bien au moment où la lettre de Ramsay arrive à Châteaunoir. Mélisandre et Selyse pourraient décider une opération de la dernière chance en sacrifiant Shoren et se planter dans les grandes largeurs. Ou du moins ne pas obtenir l’effet escompté. Enfin, c’est ma théorie…

  14. @ Turel : « J’ai trouvé le rituel très ressemblant avec celui pratiqué la saison dernière par Arya dans la maison du multi-face God. » => MAIS OUI ! Bien vu ! Très bien vu !!!
    « Phrase qui m’a rappelé les élucubrations de Lunarion, le fou de Shoren » => j’avais tiqué sur le coup et comme je n’ai pas pris de notes pendant le visionnage de l’épisode je l’ai oublié jusqu’à ce que vous le rappeliez. Oui, c’est un parallèle intéressant et forcément fait à dessein. Reste à savoir s’il s’agit d’un clin d’œil de lecteur aux lecteurs ou s’ils comptent vraiment explorer cette idée du Dieu Multiface, unité englobante toussa… Comme la série n’a jamais brillé par sa capacité à parler religion, je doute que ça aille plus loin :/

    @ Melloctopus : « Il y a deux épisodes Davos perdait son roi et celle qu’il considérait un peu comme sa fille. Maintenant c’est comme si il en avait rien à carrer….je comprends plus. » => il y a une très mauvaise gestion du deuil et du traumatisme que devrait ressentir Davos, je suis entièrement d’accord.

    @ Vareth : « Je trouve juste que ça aurait eu plus de sens de laisser Shireen à Castle Black, où Melissandre aurait pu la sacrifier pour ressusciter Jon comme cela se produira probablement dans TWOW. » => c’est aussi ma théorie pour TWOW, même si je pense que Mélisandre va sacrifier Shoren pour sauver Stannis. Sauf qu’elle va demander à R’hllor de sauver son « champion ». Et que c’est Jon qui se relèvera. Après tout, sa mort survient si je me souviens bien au moment où la lettre de Ramsay arrive à Châteaunoir. Mélisandre et Selyse pourraient décider une opération de la dernière chance en sacrifiant Shoren et se planter dans les grandes largeurs. Ou du moins ne pas obtenir l’effet escompté. Enfin, c’est ma théorie…

  15. @ El Maque : je ne comprends pas non plus l’attitude de Karstark. Comme je le dis dans le billet, autant l’inertie des gardes de Doran est expliquée dans la scène et peut se justifier, finalement, autant là… Sans déconner quoi, Ramsay est un psychopathe. En admettant que Karstark ait été témoin du parricide, la moindre des choses aurait été de donner à l’acteur des consignes de jeu plus… Enfin quoi, c’était si compliqué de lui demander d’avoir l’air surpris, paniqué, de filmer un échange de regards avec Ramsay en mode foufou des yeux par lequel on aurait compris la peur que le nouveau lord Bolton pouvait lui inspirer et ensuite, garder l’échange avec le Mestre en mode « beh, je flippe ma race, mais là, pour sauver la peau, je fais le choix d’aller dans son sens et je joue son jeu ». Rien que ça, on aurait eu une scène plus cohérente. Faire de Jean-Pierre Karstark un petit con revanchard et couard ça ne mangeait pas de pain, on s’en tamponne de ce type dans la série, ils pouvaient bien en faire le perso qu’ils voulaient.

    Sur le choix de Davos de Jon et non de Stannis, ça s’explique : il ne sait pas où est le corps du roi, et j’imagine que l’avoir à disposition est une condition pour pratiquer une résurrection. Parce que si elle pouvait rez à distance, genre, même pas besoin d’être dans la même instance que le perso mort, Mélisandre passerait sa vie à spam ses sorts de nécromancie… Ensuite, Davos est un gars qui a le sens pratique. Il a compris la menace pesant sur le Nord et par extension Westeros tout entier. Et il sait que Jon peut mener la défense, avec une politique réaliste et qui a su plaire à Stannis. Quelque part, en choisissant de relever Jon, Davos rend hommage à l’une des dernières décisions de son roi et tente de perpétuer son oeuvre.
    Après, je ne suis toujours pas convaincue par cette idée selon laquelle se serait Davos qui aurait l’idée d’utiliser les pouvoirs de Mélisandre pour ressusciter un mort :/

  16. @ El Maque : je ne comprends pas non plus l’attitude de Karstark. Comme je le dis dans le billet, autant l’inertie des gardes de Doran est expliquée dans la scène et peut se justifier, finalement, autant là… Sans déconner quoi, Ramsay est un psychopathe. En admettant que Karstark ait été témoin du parricide, la moindre des choses aurait été de donner à l’acteur des consignes de jeu plus… Enfin quoi, c’était si compliqué de lui demander d’avoir l’air surpris, paniqué, de filmer un échange de regards avec Ramsay en mode foufou des yeux par lequel on aurait compris la peur que le nouveau lord Bolton pouvait lui inspirer et ensuite, garder l’échange avec le Mestre en mode « beh, je flippe ma race, mais là, pour sauver la peau, je fais le choix d’aller dans son sens et je joue son jeu ». Rien que ça, on aurait eu une scène plus cohérente. Faire de Jean-Pierre Karstark un petit con revanchard et couard ça ne mangeait pas de pain, on s’en tamponne de ce type dans la série, ils pouvaient bien en faire le perso qu’ils voulaient.

    Sur le choix de Davos de Jon et non de Stannis, ça s’explique : il ne sait pas où est le corps du roi, et j’imagine que l’avoir à disposition est une condition pour pratiquer une résurrection. Parce que si elle pouvait rez à distance, genre, même pas besoin d’être dans la même instance que le perso mort, Mélisandre passerait sa vie à spam ses sorts de nécromancie… Ensuite, Davos est un gars qui a le sens pratique. Il a compris la menace pesant sur le Nord et par extension Westeros tout entier. Et il sait que Jon peut mener la défense, avec une politique réaliste et qui a su plaire à Stannis. Quelque part, en choisissant de relever Jon, Davos rend hommage à l’une des dernières décisions de son roi et tente de perpétuer son oeuvre.
    Après, je ne suis toujours pas convaincue par cette idée selon laquelle se serait Davos qui aurait l’idée d’utiliser les pouvoirs de Mélisandre pour ressusciter un mort :/

  17. Content de retrouver votre billet hebdomadaire la Dame. Je vous ai trouvée un poil sévère sur quelques points, pour ma part ce fut un très bon épisode, qui fait monter la tensione t laisse la place, notamment dans le Nord, a un développement tranquille des enjeux avant la bataille ( genre Néra). Cette saison me fait penser à une espèce de mixte entre la 4 et la 2: on fait monter la sauce à un endroit très important tout en faisant avancer des intrigues où une quantité non négligeable de personnages connus sont présents……Il y a du potentiel faut le dire. Bref plus en détail pour mon avis propre:

    – Arya cela avance de manière presque inattendue, je veux dire je m’attendais à ce que ça aille plus lentement et le premier épisode ne m’avait pas rassuré sur ce point là mais là, je me dis que son entraînement « express » pourrait lui permettre de rentrer à Westeros la saison prochaine, tout en creusant la mythologie du Dieu Multiface et de son rapport avec les autres dieux et religions.

    – J’ai adoré la scène à Meereen. Déjà parce que contrairement à ce que j’ai lu partout parce que je la trouve assez cohérente avec ce qui nous est exposés dans l’épisode et celui d’avant: la flotte est cramée donc la Harpie est ultra présente, Yunkai et Astapor sont retombés dans l’esclavage ce qui signifie qu’il y a de grandes chances qu’ils attaquent Meereen, Dany n’est pas là ( référence au premier épisode où sond épart a un gros impact) et Tyrion a raison lorsqu’il parle des dragons, les perdre alors qu’on gouverne grâce à eux et limite en « leurs noms » c’est signer son arrêt de mort. C’est pourquoi j’ai trouvé la décision de Tyrion pas si idiote que ça, c’est un pis-aller qui peut leur éviter de crever politiquement dans l’immédiat. Si on rajoute à cela l’exposition de Tyrion sur l’intelligence affective des Dragons et son dialogue avec eux ( qui pour le non lecteur sous-entend clairement qu’il a lu sur eux et s’y connait un minimum) j’ai trouvé la scène logique. Et pour moi ça ne justifie aucune théorie sur Tyrion, cela signifie juste que comme pour Missandei, les dragons peuvent choisir. Un peu comme un certain dieu rouge qui a des champions. Puis Decklinage roxxe du poney encore une fois ( bon la blague sur les eunuques par contre…)

    -Port-Réal on est dans du classique et du maitrisé par la série: on place les enjeux par des dialogues, on fait monter la tension avec un vrai concours de zigounettes ( cela fait quelques temps qu’on en avait pas eu un digne de ce nom) et ça annonce l’explosion à venir. Et cela risque de faire très mal.

    Cersei qui envoie la Montagne défoncer le mec qui lui a montré son phallus lors de sa marche ( je crois que c’est lui) c’est pour moi un message annonçant la vengeance à venir ( thématique de la saison) tout en soulignant le fait qu’en effet la Reine n’a pas oublié, bref si j’étais Septa Udina, j’irais voir s’il fait bon à Asshai.
    La scène entre Jaime et le Grand Septon était bien bonne, les deux s’en sortant avec les honneurs, Jaime répondant à son caractère emporté mais se rétracte finalement ( même s’il dit au Grand Septon que ses gugusses ne le sauveront pas), le Grand Septon confirmant ce que Lady olenna disait la saison passée: son fanatisme est surtout un moyen d’acquérir du pouvoir et d’en profiter, son  » renverser un empire » c’est pas juste une punchline pour trailer et épisode, c’est aussi un programme politique……Il est d’ailleurs intéressant de constater que le fanatisme triomphant, sous couvert de spiritualité, cherche à conquérir du pouvoir temporel alors que ça va à l’encontre de ses dogmes ( vu qu’ils sont censés être pauvres et faibles) alors que le fanatisme vaincue perd sa foi mais assiste à de vrais miracles…Je sais pas si c’est voulu ce parallèle mais j’ai trouvé ça marrant…..Sinon je suis le seul à penser que le Grand Moineau était là à la base pour Cersei? En effet elle n’est pas là uniquement sous l’ordre de Tommen, le Grand Moineau s’attendait peut-être à avoir une chance de l’attraper pour l’enfermer de nouveau en attendant son procès prochain ( surtout que le Donjon rouge c’est trop costaud à attaquer de front), cela expliquerait son cordon de sécurité ( de ninjas plutôt) et le fait qu’il ne choppe pas Jaime: il n’a aucune preuve contre lui ou témoignage direct, alors qu’il en avait un peu plus sur Loras et Cersei surtout…..

    La scène de Tommen demandant à sa mère de l’aider m’a fait mal: quand on sait qu’elle est dérangée ( oui Tommen elle est pas forte ta mère, elle est folle, c’est pas pareil) et que c’est à cause d’elle en partie que Joffrey est autant partie en cacahuètes, si en plus on rajoute que la seule conception de la force de Tommen c’est de tout péter, ça annonce du bon monde. Pauvre peuple de Westeros…… Sinon que faisait Cersei lorsque la Montagne revient la voir après avoir défoncer l’autre?

    On notera la référence à la robe en or de Myrcella, référence à la prophétie encore une fois ( linceul d’or toussa)

    – Je m’attendais pas à une introduction de Lyanna et de la fratrie Stark personnellement, donc j’ai été agréablement surpris et je pense que la saison va s’agrémenter de petites pastilles de ce genre pour apporter du complément aux évènements de la saison. Néanmoins j’espère que le rôle de Bran ne se limitera pas à un simple Miroir du spectateur par lequel on regarda les flash back, vu ce qu’annonce l’enfant de la forêt, clairement pas. L’objectif est éventuellement d’obtenir un renseignement essentiel qui peut changer les choses? On verra. J’aime beaucoup le design l’enfant. J’ai trouvé Hodor touchant et ça attise notre curiosité sur la suite. Par contre c’est surement moi mais je trouve vraiment que l’ami Meera a carrément le physique d’une Stark, entre ses jolies bouclettes et sa moue ça rappelle un personnage non? ( sérieusement elle a quel âge Meera déjà? Autant que Jon et Robb ou non?)

    – Bon on fait de l’exposition chez les Vikings pour rappeler que ce sont de gros nazes sur un champ de bataille ( n’est-ce pas Michael Hirst et non des Terminatoirs qui enchainent les Francs ou les Anglo-saxons à la chaine avec un slow motion à la noix) et que Balon est un loser ( ouais parce que vainqueur par forfait uniquement parce que DetD préféraient développer l’intrigue autour du bazar de Grey Worm, c’est la loose). J’aime bien l’acteur il sent la classe, j’aime sa voix, son dialogue de taré, je sens qu’il va me plaire. Puis reconnaissons une chose à la série: ils se sont rarement ratés sur les tarés/méchants de la saga, souvent joués par des bons acteurs avec une gueule charismatique ou marquante. Par contre là on en revient au manque de développement de la religion: effectivement la religion Fer-Né si je me souviens bien est dualliste, le Dieu Noté et le Dieu du Ciel, donc quand Euron dit qu’il est aussi l’ouragan le premier et le dernier ( petite référence à l’alpha et l’omega au passage) c’est pas anodin normalement vu que l’ouragan est une « attaque » du Dieu du Ciel contre les Fers-Nés. Ce qui donne une autre dimension à ce que dit Euron et ce que répond Balon quand il dit qu’aucun Fer-Né n’a peur d’un ouragan ( enfin je veux dire autre que l’argument d’être un vrai homme vrai avec des burnes quoi): c’est limite une épreuve divine. Bon j’extrapole surement mais ça donnerait une dimension mystique au personnage si cette information avait été donné en amont, plus que la simple image d’un gros mégalo et un gros cintré ( ce qu’il est soyons clairs). Bref c’était sympa je place beaucoup d’espoir en cet Euron même s’il reste peu de temps pour développer ce personnage, son mystère et le danger qu’il peut-être ( enfin s’ils arrivent à un résultat équivalent à Ramsay ça sera du lourd)

    – J’ai adoré Winterfell et je vous trouve particulièrement dure là-dessus. Je veux dire la confrontation des Boltons est totalement cohérente, une lente construction depuis le retour de Roose en saison 4, on savait que ça allait péter et ils ont pourtant réussi à nous surprendre ( je m’attendais à ce qu’il crève mais clairement pas là ni comme ça). J’ai aimé le parallèle avec la mise à mort de Robb Stark par Roose, j’ai aimé que ça soit son fils qui le tue, à la fois rétribution divine pour les Noces Pourpres et logique narrative autour du personnage de Ramsay.

    J’ai d’ailleurs l’impression qu’ils ont voulu faire avec les Boltons ce qui était fait avec les Frey dans les bouquins: à savoir que le plus gros danger pour les gros fumiers de la saga, ce sont eux-mêmes et leurs propres familles et que le moindre signe de faiblesse se paie cash, surtout pour eux qui basent leurs pouvoirs sur leurs forces et la peur. Dans les livres les Frey commencent à méchamment se mettre sur la gueule pour la succession, là c’est un peu pareil ( tout en sachant que déjà dans les bouquins on soupçonne un poil Ramsay d’avoir déjà buter un frère si je dis pas de conneries). Bref tout se paie un jour, la fin de la maison Bolton c’est ce qu’a gagné Roose avec sa participation aux Noces Pourpres, sa fulgurante ascension se paie d’une chute annoncée, comme pour Tywin qui par orgueil et cynisme était prêt à tout et où sa mort annonce la chute irrémédiable de sa dynastie et de ce qu’elle représente.
    Les deux se font tuer car sous-estimant leurs fils, du moins ne s’attendant pas à ce qu’ils commettent le pire crime en religion: le parricide. Tywin n’a pas su tenir sa langue dans la série, il en est mort ( pas que ça je précise hein) Roose pensait canaliser son fils et pouvoir le mindfucker, il a sous-estimé un Ramsay qui, même si dans la série on le voit rechercher absolument la reconnaissance du père ( tiens comme Tyrion), s’est senti acculé et a fait ce qui, dans sa logique tordue, était nécéssaire et légitime.

    D’ailleurs on voit la douleur dans le geste de Ramsay, la main tremblante après le geste, comme pour Tyrion, le geste n’est pas anodin et ne restera surement pas impuni. Iwan quel acteur et mention spécial à l’acteur de Roose ( les noms j’ai du mal) beaucoup de classe et de présence avec un personnage qui pouvait vite devenir une caricature d’un méchant détaché de tout. Dire que comme Charles Dance, il m’a presque rendu son personnage sympathique alros que basiquement c’est un violeur et un enfoiré de première.

    Pour Karstark, je pense qu’il y a du avoir un accord au préalable avec Ramsay, son détachement ne peut s’expliquer logiquement que par ça. L’indice qui me fait dire ça est le suivant: ramsay veut attaquer CastleBlack et défoncer Snow et Sansa, Karstark soutient ce projet car il veut se venger. or le grand thème de la saison c’est quoi? Puis bon entre nous quand on voit ce qu’a fait le père Karstark, ils apparaissent un peu comme des burrins niveau vengeance les Karstark, un peu comme les Stark avec leurs honneurs, bref ça ne me parait pas incohérent que le jeune Karstark se range du côté de Ramsay pour pouvoir se venger, c’est logique vu ses griefs envers les Stark, la retenue apparente de Roose et le comportement délirant du père Karstark quand il s’agissait de se venger…..

    Sinon on va avoir de la politique, du jeu d’alliances dans le Nord, voire meme une conjuration, et là je sais pas pourquoi mais je le sens plutot bien, ça sera plus simple que dans le bouquin c’est clair, mais en éliminant Roose et en faisant revenir Jon dès maintenant, on peut poser les enjeux, faire monter la tension et établir les rapports de force avant la bataille finale.

    – Pour Théon je proteste c’est logique qu’il s’en aille, il a un comportement rationnel pour le coup. Il a cotoyé les Stark et leur maniement de l’honneur en mode fanatique, il sait pertinnement qu’en allant voire Jon il y a de grandes chances pour pas dire toutes, qu’il perde sa gueule. Slynt a perdu la sienne juste pour avoir remis en cause l’autorité de Jon, alors Théon qui a attaqué Winterfell, tué des innocents et trahi Robb, le frère que Jon voulait détester mais qu’il ne pouvait pas parce qu’il emballait les filles, autant dire que c’est cuit. De plus, outre cet objectif inexistant, il aurait du traverser le Nord avec un groupe assez visible dans le Nord, surtout que Ramsay cherche clairement un groupe de deux personnes minimum ( discussion entre Roose et Ramsay et Karstark). Là aussi c’est un pis-aller: il peut crever de froid, de faim ou capturé, mais si jamais il s’en sort, il vivra et pourra se reconstruire, pas perdre la tête car ce n’est pas un Stark, même si c’ests a famille, il n’a pas la même conception fanatisée de l’Honneur qu’eux….

    – Bon le Mur c’était en effet attendu mais j’ai trouvé ça efficace, j’avais justement peur d’un faux suspens qui dure trois plombes ( et ne me dites pas que la série n’aurait pas pu le faire hein) là c’est bien expédié, avec Tormund qui a la classe, Wun Wun aussi, Edd qui fait remarquer l’énorme aura de loose de Thorne  » Gros noob t’as perdu castleblack, jamais arrivé dans l’Histoire le naze ».

    Intéressant ton point de vue sur la discussion entre mélisandre et Davos, perso si je comprends le fait que Davos demande à mélisandre cela ( il peut supposer qu’une femme qui survit au poison mortel ou fait naitre un bébé ombre démon peut éventuellement réssuciter quelqu’un, surtout que dans ce dernier cas cela semble moins moralement répréhensible que les autres tours), j’ai trouvé le ton et la forme de la discussion mauvais car incohérent avec Davos: vous le dites, il a lutté contre Mélisandre et sa magie et là il vient en mode  » En fait j’aime ce que vous faites depuis le début, vous faites des miracles » ça me parait trop positif, meme pour quelqu’un comme Davos qui est courtois. Un ton plus sec voire menaçant aurait été plus appropriée. Mais je retiens votre exposé des faits, qui m’éclaire différemment sur la scène. D’ailleurs vous remarquez que Mélisandre porte une fourrure, je dis ça je dis rien……

    Pour le fait que ça soit Davos ça me choque pas, il a eu des discussions avec Jon la saison passée sur le fait de s’engager avec Stannis pour mieux protéger le Nord, de plus il était là quand Jon revient avec les Sauvageons non? par conséquent il a pu voir le leader qu’il fallait. Enfin pour reprendre votre argument du deuil, Davos cherche éventuellement un autre champion de l’honneur et de la justice à servir, histoire de faire le deuil de stannis et de Shoren.

    Pour cette dernière il est possible aussi que Davos ne demande jamais, il sait qu’elle est morte et ça lui suffit peut-etre, il ne veut peut-etre pas savoir le rôle joué par l’homme qu’il admirait le plus dans la mort de l’enfant qu’il aimait le plus. Cela me parait une réaction assez courante concernant les malheurs qui touchent le cercle proche des gens et impliquant un autre proche…….

    Pour le rituel, outre le fait que j’aime la sobriété du truc et le coté ritualisé ( décidément ils ont réussi avec R’hllor dans la série), j’aime le parallèle avec le lavement des corps fait par les Faceless à Braavos. De là à dire qu’il y a un lien ( ce qui est encore plus vrai si, comme vous l’avancez, la résurrection de Jon est en partie du au sacrifice de Shoren, une vie pour une vie)

    J’ai aimé la lenteur de la scène, le jeu des acteurs qui restent dans l’indécision, Mélisandre totalement perdue et qui pourtant réussie, comme je le disais plutot alors qu’elle n’a plus la foi. Le parallèle est en effet assez gros avec Thoros de Myr et confirme que R’hllor élit des champions, les pretres et pretresses ne sont aps des magiciens du sang ou autres, juste des intermédiaires et qui n’a rien à voir avec le fanatisme ou non……

    J’ai apprécié le role de Ghost, endormi durant tout le rituel et qui semble reprendre un comprotement « normal » depuis le début de la saison au moment où Jon se réveille. par contre le plan final est mauvais, déjà téléphoné au possible, mais surtout ne permet pas de soulginer cette connexion avec le loup. Comme vous le montrez, la main de jon caressant Ghost aurait été plus fort et aurait renforcé le mystère et le mystique autour du loup et de son maitre.

    Bref la semaine prochaine, ça va etre bon. Et punaise j’aime les armures des mecs ( excellents parallèles avec les héraldiques des familles régnantes)

  18. Content de retrouver votre billet hebdomadaire la Dame. Je vous ai trouvée un poil sévère sur quelques points, pour ma part ce fut un très bon épisode, qui fait monter la tensione t laisse la place, notamment dans le Nord, a un développement tranquille des enjeux avant la bataille ( genre Néra). Cette saison me fait penser à une espèce de mixte entre la 4 et la 2: on fait monter la sauce à un endroit très important tout en faisant avancer des intrigues où une quantité non négligeable de personnages connus sont présents……Il y a du potentiel faut le dire. Bref plus en détail pour mon avis propre:

    – Arya cela avance de manière presque inattendue, je veux dire je m’attendais à ce que ça aille plus lentement et le premier épisode ne m’avait pas rassuré sur ce point là mais là, je me dis que son entraînement « express » pourrait lui permettre de rentrer à Westeros la saison prochaine, tout en creusant la mythologie du Dieu Multiface et de son rapport avec les autres dieux et religions.

    – J’ai adoré la scène à Meereen. Déjà parce que contrairement à ce que j’ai lu partout parce que je la trouve assez cohérente avec ce qui nous est exposés dans l’épisode et celui d’avant: la flotte est cramée donc la Harpie est ultra présente, Yunkai et Astapor sont retombés dans l’esclavage ce qui signifie qu’il y a de grandes chances qu’ils attaquent Meereen, Dany n’est pas là ( référence au premier épisode où sond épart a un gros impact) et Tyrion a raison lorsqu’il parle des dragons, les perdre alors qu’on gouverne grâce à eux et limite en « leurs noms » c’est signer son arrêt de mort. C’est pourquoi j’ai trouvé la décision de Tyrion pas si idiote que ça, c’est un pis-aller qui peut leur éviter de crever politiquement dans l’immédiat. Si on rajoute à cela l’exposition de Tyrion sur l’intelligence affective des Dragons et son dialogue avec eux ( qui pour le non lecteur sous-entend clairement qu’il a lu sur eux et s’y connait un minimum) j’ai trouvé la scène logique. Et pour moi ça ne justifie aucune théorie sur Tyrion, cela signifie juste que comme pour Missandei, les dragons peuvent choisir. Un peu comme un certain dieu rouge qui a des champions. Puis Decklinage roxxe du poney encore une fois ( bon la blague sur les eunuques par contre…)

    -Port-Réal on est dans du classique et du maitrisé par la série: on place les enjeux par des dialogues, on fait monter la tension avec un vrai concours de zigounettes ( cela fait quelques temps qu’on en avait pas eu un digne de ce nom) et ça annonce l’explosion à venir. Et cela risque de faire très mal.

    Cersei qui envoie la Montagne défoncer le mec qui lui a montré son phallus lors de sa marche ( je crois que c’est lui) c’est pour moi un message annonçant la vengeance à venir ( thématique de la saison) tout en soulignant le fait qu’en effet la Reine n’a pas oublié, bref si j’étais Septa Udina, j’irais voir s’il fait bon à Asshai.
    La scène entre Jaime et le Grand Septon était bien bonne, les deux s’en sortant avec les honneurs, Jaime répondant à son caractère emporté mais se rétracte finalement ( même s’il dit au Grand Septon que ses gugusses ne le sauveront pas), le Grand Septon confirmant ce que Lady olenna disait la saison passée: son fanatisme est surtout un moyen d’acquérir du pouvoir et d’en profiter, son  » renverser un empire » c’est pas juste une punchline pour trailer et épisode, c’est aussi un programme politique……Il est d’ailleurs intéressant de constater que le fanatisme triomphant, sous couvert de spiritualité, cherche à conquérir du pouvoir temporel alors que ça va à l’encontre de ses dogmes ( vu qu’ils sont censés être pauvres et faibles) alors que le fanatisme vaincue perd sa foi mais assiste à de vrais miracles…Je sais pas si c’est voulu ce parallèle mais j’ai trouvé ça marrant…..Sinon je suis le seul à penser que le Grand Moineau était là à la base pour Cersei? En effet elle n’est pas là uniquement sous l’ordre de Tommen, le Grand Moineau s’attendait peut-être à avoir une chance de l’attraper pour l’enfermer de nouveau en attendant son procès prochain ( surtout que le Donjon rouge c’est trop costaud à attaquer de front), cela expliquerait son cordon de sécurité ( de ninjas plutôt) et le fait qu’il ne choppe pas Jaime: il n’a aucune preuve contre lui ou témoignage direct, alors qu’il en avait un peu plus sur Loras et Cersei surtout…..

    La scène de Tommen demandant à sa mère de l’aider m’a fait mal: quand on sait qu’elle est dérangée ( oui Tommen elle est pas forte ta mère, elle est folle, c’est pas pareil) et que c’est à cause d’elle en partie que Joffrey est autant partie en cacahuètes, si en plus on rajoute que la seule conception de la force de Tommen c’est de tout péter, ça annonce du bon monde. Pauvre peuple de Westeros…… Sinon que faisait Cersei lorsque la Montagne revient la voir après avoir défoncer l’autre?

    On notera la référence à la robe en or de Myrcella, référence à la prophétie encore une fois ( linceul d’or toussa)

    – Je m’attendais pas à une introduction de Lyanna et de la fratrie Stark personnellement, donc j’ai été agréablement surpris et je pense que la saison va s’agrémenter de petites pastilles de ce genre pour apporter du complément aux évènements de la saison. Néanmoins j’espère que le rôle de Bran ne se limitera pas à un simple Miroir du spectateur par lequel on regarda les flash back, vu ce qu’annonce l’enfant de la forêt, clairement pas. L’objectif est éventuellement d’obtenir un renseignement essentiel qui peut changer les choses? On verra. J’aime beaucoup le design l’enfant. J’ai trouvé Hodor touchant et ça attise notre curiosité sur la suite. Par contre c’est surement moi mais je trouve vraiment que l’ami Meera a carrément le physique d’une Stark, entre ses jolies bouclettes et sa moue ça rappelle un personnage non? ( sérieusement elle a quel âge Meera déjà? Autant que Jon et Robb ou non?)

    – Bon on fait de l’exposition chez les Vikings pour rappeler que ce sont de gros nazes sur un champ de bataille ( n’est-ce pas Michael Hirst et non des Terminatoirs qui enchainent les Francs ou les Anglo-saxons à la chaine avec un slow motion à la noix) et que Balon est un loser ( ouais parce que vainqueur par forfait uniquement parce que DetD préféraient développer l’intrigue autour du bazar de Grey Worm, c’est la loose). J’aime bien l’acteur il sent la classe, j’aime sa voix, son dialogue de taré, je sens qu’il va me plaire. Puis reconnaissons une chose à la série: ils se sont rarement ratés sur les tarés/méchants de la saga, souvent joués par des bons acteurs avec une gueule charismatique ou marquante. Par contre là on en revient au manque de développement de la religion: effectivement la religion Fer-Né si je me souviens bien est dualliste, le Dieu Noté et le Dieu du Ciel, donc quand Euron dit qu’il est aussi l’ouragan le premier et le dernier ( petite référence à l’alpha et l’omega au passage) c’est pas anodin normalement vu que l’ouragan est une « attaque » du Dieu du Ciel contre les Fers-Nés. Ce qui donne une autre dimension à ce que dit Euron et ce que répond Balon quand il dit qu’aucun Fer-Né n’a peur d’un ouragan ( enfin je veux dire autre que l’argument d’être un vrai homme vrai avec des burnes quoi): c’est limite une épreuve divine. Bon j’extrapole surement mais ça donnerait une dimension mystique au personnage si cette information avait été donné en amont, plus que la simple image d’un gros mégalo et un gros cintré ( ce qu’il est soyons clairs). Bref c’était sympa je place beaucoup d’espoir en cet Euron même s’il reste peu de temps pour développer ce personnage, son mystère et le danger qu’il peut-être ( enfin s’ils arrivent à un résultat équivalent à Ramsay ça sera du lourd)

    – J’ai adoré Winterfell et je vous trouve particulièrement dure là-dessus. Je veux dire la confrontation des Boltons est totalement cohérente, une lente construction depuis le retour de Roose en saison 4, on savait que ça allait péter et ils ont pourtant réussi à nous surprendre ( je m’attendais à ce qu’il crève mais clairement pas là ni comme ça). J’ai aimé le parallèle avec la mise à mort de Robb Stark par Roose, j’ai aimé que ça soit son fils qui le tue, à la fois rétribution divine pour les Noces Pourpres et logique narrative autour du personnage de Ramsay.

    J’ai d’ailleurs l’impression qu’ils ont voulu faire avec les Boltons ce qui était fait avec les Frey dans les bouquins: à savoir que le plus gros danger pour les gros fumiers de la saga, ce sont eux-mêmes et leurs propres familles et que le moindre signe de faiblesse se paie cash, surtout pour eux qui basent leurs pouvoirs sur leurs forces et la peur. Dans les livres les Frey commencent à méchamment se mettre sur la gueule pour la succession, là c’est un peu pareil ( tout en sachant que déjà dans les bouquins on soupçonne un poil Ramsay d’avoir déjà buter un frère si je dis pas de conneries). Bref tout se paie un jour, la fin de la maison Bolton c’est ce qu’a gagné Roose avec sa participation aux Noces Pourpres, sa fulgurante ascension se paie d’une chute annoncée, comme pour Tywin qui par orgueil et cynisme était prêt à tout et où sa mort annonce la chute irrémédiable de sa dynastie et de ce qu’elle représente.
    Les deux se font tuer car sous-estimant leurs fils, du moins ne s’attendant pas à ce qu’ils commettent le pire crime en religion: le parricide. Tywin n’a pas su tenir sa langue dans la série, il en est mort ( pas que ça je précise hein) Roose pensait canaliser son fils et pouvoir le mindfucker, il a sous-estimé un Ramsay qui, même si dans la série on le voit rechercher absolument la reconnaissance du père ( tiens comme Tyrion), s’est senti acculé et a fait ce qui, dans sa logique tordue, était nécéssaire et légitime.

    D’ailleurs on voit la douleur dans le geste de Ramsay, la main tremblante après le geste, comme pour Tyrion, le geste n’est pas anodin et ne restera surement pas impuni. Iwan quel acteur et mention spécial à l’acteur de Roose ( les noms j’ai du mal) beaucoup de classe et de présence avec un personnage qui pouvait vite devenir une caricature d’un méchant détaché de tout. Dire que comme Charles Dance, il m’a presque rendu son personnage sympathique alros que basiquement c’est un violeur et un enfoiré de première.

    Pour Karstark, je pense qu’il y a du avoir un accord au préalable avec Ramsay, son détachement ne peut s’expliquer logiquement que par ça. L’indice qui me fait dire ça est le suivant: ramsay veut attaquer CastleBlack et défoncer Snow et Sansa, Karstark soutient ce projet car il veut se venger. or le grand thème de la saison c’est quoi? Puis bon entre nous quand on voit ce qu’a fait le père Karstark, ils apparaissent un peu comme des burrins niveau vengeance les Karstark, un peu comme les Stark avec leurs honneurs, bref ça ne me parait pas incohérent que le jeune Karstark se range du côté de Ramsay pour pouvoir se venger, c’est logique vu ses griefs envers les Stark, la retenue apparente de Roose et le comportement délirant du père Karstark quand il s’agissait de se venger…..

    Sinon on va avoir de la politique, du jeu d’alliances dans le Nord, voire meme une conjuration, et là je sais pas pourquoi mais je le sens plutot bien, ça sera plus simple que dans le bouquin c’est clair, mais en éliminant Roose et en faisant revenir Jon dès maintenant, on peut poser les enjeux, faire monter la tension et établir les rapports de force avant la bataille finale.

    – Pour Théon je proteste c’est logique qu’il s’en aille, il a un comportement rationnel pour le coup. Il a cotoyé les Stark et leur maniement de l’honneur en mode fanatique, il sait pertinnement qu’en allant voire Jon il y a de grandes chances pour pas dire toutes, qu’il perde sa gueule. Slynt a perdu la sienne juste pour avoir remis en cause l’autorité de Jon, alors Théon qui a attaqué Winterfell, tué des innocents et trahi Robb, le frère que Jon voulait détester mais qu’il ne pouvait pas parce qu’il emballait les filles, autant dire que c’est cuit. De plus, outre cet objectif inexistant, il aurait du traverser le Nord avec un groupe assez visible dans le Nord, surtout que Ramsay cherche clairement un groupe de deux personnes minimum ( discussion entre Roose et Ramsay et Karstark). Là aussi c’est un pis-aller: il peut crever de froid, de faim ou capturé, mais si jamais il s’en sort, il vivra et pourra se reconstruire, pas perdre la tête car ce n’est pas un Stark, même si c’ests a famille, il n’a pas la même conception fanatisée de l’Honneur qu’eux….

    – Bon le Mur c’était en effet attendu mais j’ai trouvé ça efficace, j’avais justement peur d’un faux suspens qui dure trois plombes ( et ne me dites pas que la série n’aurait pas pu le faire hein) là c’est bien expédié, avec Tormund qui a la classe, Wun Wun aussi, Edd qui fait remarquer l’énorme aura de loose de Thorne  » Gros noob t’as perdu castleblack, jamais arrivé dans l’Histoire le naze ».

    Intéressant ton point de vue sur la discussion entre mélisandre et Davos, perso si je comprends le fait que Davos demande à mélisandre cela ( il peut supposer qu’une femme qui survit au poison mortel ou fait naitre un bébé ombre démon peut éventuellement réssuciter quelqu’un, surtout que dans ce dernier cas cela semble moins moralement répréhensible que les autres tours), j’ai trouvé le ton et la forme de la discussion mauvais car incohérent avec Davos: vous le dites, il a lutté contre Mélisandre et sa magie et là il vient en mode  » En fait j’aime ce que vous faites depuis le début, vous faites des miracles » ça me parait trop positif, meme pour quelqu’un comme Davos qui est courtois. Un ton plus sec voire menaçant aurait été plus appropriée. Mais je retiens votre exposé des faits, qui m’éclaire différemment sur la scène. D’ailleurs vous remarquez que Mélisandre porte une fourrure, je dis ça je dis rien……

    Pour le fait que ça soit Davos ça me choque pas, il a eu des discussions avec Jon la saison passée sur le fait de s’engager avec Stannis pour mieux protéger le Nord, de plus il était là quand Jon revient avec les Sauvageons non? par conséquent il a pu voir le leader qu’il fallait. Enfin pour reprendre votre argument du deuil, Davos cherche éventuellement un autre champion de l’honneur et de la justice à servir, histoire de faire le deuil de stannis et de Shoren.

    Pour cette dernière il est possible aussi que Davos ne demande jamais, il sait qu’elle est morte et ça lui suffit peut-etre, il ne veut peut-etre pas savoir le rôle joué par l’homme qu’il admirait le plus dans la mort de l’enfant qu’il aimait le plus. Cela me parait une réaction assez courante concernant les malheurs qui touchent le cercle proche des gens et impliquant un autre proche…….

    Pour le rituel, outre le fait que j’aime la sobriété du truc et le coté ritualisé ( décidément ils ont réussi avec R’hllor dans la série), j’aime le parallèle avec le lavement des corps fait par les Faceless à Braavos. De là à dire qu’il y a un lien ( ce qui est encore plus vrai si, comme vous l’avancez, la résurrection de Jon est en partie du au sacrifice de Shoren, une vie pour une vie)

    J’ai aimé la lenteur de la scène, le jeu des acteurs qui restent dans l’indécision, Mélisandre totalement perdue et qui pourtant réussie, comme je le disais plutot alors qu’elle n’a plus la foi. Le parallèle est en effet assez gros avec Thoros de Myr et confirme que R’hllor élit des champions, les pretres et pretresses ne sont aps des magiciens du sang ou autres, juste des intermédiaires et qui n’a rien à voir avec le fanatisme ou non……

    J’ai apprécié le role de Ghost, endormi durant tout le rituel et qui semble reprendre un comprotement « normal » depuis le début de la saison au moment où Jon se réveille. par contre le plan final est mauvais, déjà téléphoné au possible, mais surtout ne permet pas de soulginer cette connexion avec le loup. Comme vous le montrez, la main de jon caressant Ghost aurait été plus fort et aurait renforcé le mystère et le mystique autour du loup et de son maitre.

    Bref la semaine prochaine, ça va etre bon. Et punaise j’aime les armures des mecs ( excellents parallèles avec les héraldiques des familles régnantes)

  19. @ Mustang : sévère oui, et aussi, je l’avoue volontiers, pas tout à fait aussi attentive à l’épisode que j’aurais dû l’être. Je suis d’accord avec votre analyse de l’épisode dans les grandes largeurs 🙂

  20. @ Mustang : sévère oui, et aussi, je l’avoue volontiers, pas tout à fait aussi attentive à l’épisode que j’aurais dû l’être. Je suis d’accord avec votre analyse de l’épisode dans les grandes largeurs 🙂

  21. @La Dame : Excellent billet ‘(comme d’hab ) perso je pense que Ramsay vient de signer sa fin même si ça reste dans son perso de gros psycho , pour le manque d’attention , je pense qu’on doit être quelques un comme car tout simplement on attend que ça commence vraiment ( et peut être qu’on à été bien refroidis par la saison précédente aussi :p ). Bref le prochain épisode devrait poser les bails et il est plus que temps 😀

  22. @La Dame : Excellent billet ‘(comme d’hab ) perso je pense que Ramsay vient de signer sa fin même si ça reste dans son perso de gros psycho , pour le manque d’attention , je pense qu’on doit être quelques un comme car tout simplement on attend que ça commence vraiment ( et peut être qu’on à été bien refroidis par la saison précédente aussi :p ). Bref le prochain épisode devrait poser les bails et il est plus que temps 😀

  23. La vision de Bran était toute mignonne, ça rappelait les jours heureux j’ai beaucoup aimé ^^

    Pour le reste, j’ai trouvé l’épisode bien meilleur que la semaine dernière (pas compliqué), même si je n’ai pas aimé le déroulement à Winterfell (comme vous, non pas ce qu’il s’y passe mais la manière dont cela se passe). En fait, je pense que ne pas voir Dorne ou Daenerys et avoir de la « nouveauté » avec les Greyjoy et Bran a été comme une respiration bienvenue. Mais concrètement, il n’y a pas grand chose d’intéressant. La résurrection était étrangement fade, et j’aurais peut-être préféré qu’elle n’intervienne pas si tôt, je ne sais pas. Joli moment au Nord avec la team Sansa, même si pareillement je ne comprends pas la décision de Theon. Et je ne comprends pas bien tous les commentaires (que j’ai lu notamment sur La garde de nuit) à propos du fameux cadeau et de Rickon, et qu’il se retrouve entre les mains de Ramsay me paraît juste insensé. Mais on verra bien.

    De toute manière la semaine prochaine, y a la TOUR DE LA JOIE donc on s’en fout 😀 J’espère qu’ils seront à la hauteur, parce que c’est (pour moi) un événement mythique de la saga.

  24. La vision de Bran était toute mignonne, ça rappelait les jours heureux j’ai beaucoup aimé ^^

    Pour le reste, j’ai trouvé l’épisode bien meilleur que la semaine dernière (pas compliqué), même si je n’ai pas aimé le déroulement à Winterfell (comme vous, non pas ce qu’il s’y passe mais la manière dont cela se passe). En fait, je pense que ne pas voir Dorne ou Daenerys et avoir de la « nouveauté » avec les Greyjoy et Bran a été comme une respiration bienvenue. Mais concrètement, il n’y a pas grand chose d’intéressant. La résurrection était étrangement fade, et j’aurais peut-être préféré qu’elle n’intervienne pas si tôt, je ne sais pas. Joli moment au Nord avec la team Sansa, même si pareillement je ne comprends pas la décision de Theon. Et je ne comprends pas bien tous les commentaires (que j’ai lu notamment sur La garde de nuit) à propos du fameux cadeau et de Rickon, et qu’il se retrouve entre les mains de Ramsay me paraît juste insensé. Mais on verra bien.

    De toute manière la semaine prochaine, y a la TOUR DE LA JOIE donc on s’en fout 😀 J’espère qu’ils seront à la hauteur, parce que c’est (pour moi) un événement mythique de la saga.

  25. Olala, Lyanna! Son introduction ne signifie qu’une chose… (« Spoilers » dirait River Song.) Mais qu’est-il arrivé au pauvre Wyllis? Je crains un événement bien traumatique, pour qu’il ait fini prostré ainsi…

    J’ai ri, mais j’ai ri pendant le développement des Îles de Fer! Non, parce que Euron l’homme Goujon, c’est absolument parfait. (D’ailleurs, je me demande s’ils n’abandonnent pas le côté dualiste de la religion des Fer-Nés, comme le faisait remarquer quelqu’un avant moi… Je pense qu’on sera fixés au prochain épisode.) Et concernant l’architecture de Pyke, j’ai l’impression que les Îles de Fer ont un taux très élevé de Darwin Awards. En même temps, ça reste cohérent avec leur philosophie, eux qui feraient passer les Spartiates pour une bande de hippies…

    Concernant Port-Réal, j’ai ricané bêtement quand Frankenberg défonce le soudard. Bon, a posteriori, comme Mustang le disait (d’ailleurs, super analyses!) c’est un peu plus logique. Mais toujours assez mal amené. Sinon, petit point chiffon sur la robe dorée, sur laquelle Cersei insiste, en demandant la couleur des vêtements mortuaires, qui est l’accomplissement de la prophétie. Allez, dans quelques épisodes, on va voir Darth Cersei, et ça va faire mal. J’ai hâte.

    Concernant Tyrion, je me suis dit que c’était l’amorce de confirmation qu’il est une des têtes du dragon. (Et moi non plus je n’adhère pas trop à la théorie de l’ascendance Targaryen.) À tel point que je pensais le voir monter sur Rhaegal ou Viserion en mode « Kenavo les bouseux! » Mais non. Et après tout, peut-être que les dragons sentent en qui ils peuvent avoir confiance, comme le laisse entendre Mimi.

    Winterfell… Je ne pensais pas que Roose serait out de sitôt. Et je ne sais pas trop quoi penser de Jean-Jacques Karstark non plus. Mustang a développé quelque chose de très intéressant (encore! ^^) et ça me plaît pas mal. Sinon, la mention des Manderly était-elle innocente?

    Et enfin, le retour de la mort qui tue. Moui, bon. je n’ai rien de plus à ajouter, c’était moyennement amené et pas très bien filmé (une façon pudique de dire « c’était convenu et mal torché. ») Concernant l’immunité scénaristique, comme vous l’avez bien dit, c’est le problème de se situer à la confluence de la fantasy proprement fantastique et mythique (avec une certaine dimension eschatologique, en plus), et la fantasy naturaliste, avec ses intrigues, ses erreurs qui se paient cher… Alors, peut-on en conclure que nos personnages qui semblent bénéficier de cette immunité auront un rôle à jouer dans la grande bataille contre les forces de l’Hiver? Daenerys est la mère des dragons, rien que ça suffit pour fonder des tas de légendes. Jon est le seul rempart (haha) contre l’Hiver, Bran nous permet d’avoir des flashbacks et Tyrion… bon, Tyrion, avant cet épisode, on n’en savait rien, mais là, il s’avère qu’il a un lien avec les dragons. Donc cette immunité serait une façon de réaliser les prophéties évoquées dans l’œuvre? Et donc de ramener la magie dans ce monde, par le biais d’une astuce d’écriture? Ptet bin qu’oui, ptet bin qu’non, comme on dit par chez mon papa.

    Merci pour le billet! C’était super, comme d’hab!

  26. Olala, Lyanna! Son introduction ne signifie qu’une chose… (« Spoilers » dirait River Song.) Mais qu’est-il arrivé au pauvre Wyllis? Je crains un événement bien traumatique, pour qu’il ait fini prostré ainsi…

    J’ai ri, mais j’ai ri pendant le développement des Îles de Fer! Non, parce que Euron l’homme Goujon, c’est absolument parfait. (D’ailleurs, je me demande s’ils n’abandonnent pas le côté dualiste de la religion des Fer-Nés, comme le faisait remarquer quelqu’un avant moi… Je pense qu’on sera fixés au prochain épisode.) Et concernant l’architecture de Pyke, j’ai l’impression que les Îles de Fer ont un taux très élevé de Darwin Awards. En même temps, ça reste cohérent avec leur philosophie, eux qui feraient passer les Spartiates pour une bande de hippies…

    Concernant Port-Réal, j’ai ricané bêtement quand Frankenberg défonce le soudard. Bon, a posteriori, comme Mustang le disait (d’ailleurs, super analyses!) c’est un peu plus logique. Mais toujours assez mal amené. Sinon, petit point chiffon sur la robe dorée, sur laquelle Cersei insiste, en demandant la couleur des vêtements mortuaires, qui est l’accomplissement de la prophétie. Allez, dans quelques épisodes, on va voir Darth Cersei, et ça va faire mal. J’ai hâte.

    Concernant Tyrion, je me suis dit que c’était l’amorce de confirmation qu’il est une des têtes du dragon. (Et moi non plus je n’adhère pas trop à la théorie de l’ascendance Targaryen.) À tel point que je pensais le voir monter sur Rhaegal ou Viserion en mode « Kenavo les bouseux! » Mais non. Et après tout, peut-être que les dragons sentent en qui ils peuvent avoir confiance, comme le laisse entendre Mimi.

    Winterfell… Je ne pensais pas que Roose serait out de sitôt. Et je ne sais pas trop quoi penser de Jean-Jacques Karstark non plus. Mustang a développé quelque chose de très intéressant (encore! ^^) et ça me plaît pas mal. Sinon, la mention des Manderly était-elle innocente?

    Et enfin, le retour de la mort qui tue. Moui, bon. je n’ai rien de plus à ajouter, c’était moyennement amené et pas très bien filmé (une façon pudique de dire « c’était convenu et mal torché. ») Concernant l’immunité scénaristique, comme vous l’avez bien dit, c’est le problème de se situer à la confluence de la fantasy proprement fantastique et mythique (avec une certaine dimension eschatologique, en plus), et la fantasy naturaliste, avec ses intrigues, ses erreurs qui se paient cher… Alors, peut-on en conclure que nos personnages qui semblent bénéficier de cette immunité auront un rôle à jouer dans la grande bataille contre les forces de l’Hiver? Daenerys est la mère des dragons, rien que ça suffit pour fonder des tas de légendes. Jon est le seul rempart (haha) contre l’Hiver, Bran nous permet d’avoir des flashbacks et Tyrion… bon, Tyrion, avant cet épisode, on n’en savait rien, mais là, il s’avère qu’il a un lien avec les dragons. Donc cette immunité serait une façon de réaliser les prophéties évoquées dans l’œuvre? Et donc de ramener la magie dans ce monde, par le biais d’une astuce d’écriture? Ptet bin qu’oui, ptet bin qu’non, comme on dit par chez mon papa.

    Merci pour le billet! C’était super, comme d’hab!

  27. @ Nicolas : le retour de Rickon qui serait livré à Ramsay est une possibilité. Une grosse, même. Sansa lui a échappé, et il serait contre productif de la faire retomber dans ses rets maintenant. Idem pour Theon, pour lequel ce retour à la case départ serait encore pire compte tenu du fait que depuis la saison 3, il passe son temps à retomber dans les bras de Ramsay. Il faut briser le cercle, là, au risque de voir le personnage et son arc perdre tout intérêt.
    Du coup, malheureusement pour lui, c’est encore Rickon qui semble le plus probable pour devenir ce « cadeau ».

    @ Elwing : je n’ai pas point chiffonné cette semaine parce que j’attends d’avoir plus d’éléments à me mettre sous la dent. En fait, c’est aussi ce que je faisais la saison dernière, qui n’a pas comporté de « point chiffon » pour chaque épisode, très loin de là (j’ai vérifié du coup, parce que j’ai eu un doute soudain « quoi je fais une entorse à la tradition ! » Et en fait non. Et oui, j’oublie le contenu de mes propres billets d’une année sur l’autre. Je sais, je suis un poisson rouge…).
    Et oui, Myrcella et sa robe dorée, comme le suaire sous lequel est est rentrée à Port Réal… Je réalise d’ailleurs seulement maintenant que Joffrey est mort dans un pourpoint doré. Pas un hasard, ça. Enfin je dis ça, Myrcella portait du rose le jour du baiser de la mort. Mais bon, c’est le symbole qui compte.
    Bref, je ferai d’autres point chiffon, c’est sûr, mais quand j’aurai un peu plus de matière, avec des points de comparaison entre différents épisodes pour dégager des tendances. Ou si un costume s’avère particulièrement parlant, comme celui de Daenerys la semaine dernière.

    Sur Tyrion, je ne crois pas une seconde qu’il soit targaryen. Rien ne dit jamais dans les livres qu’il faille appartenir à cette famille pour chevaucher un dragon. Il y a peut-être des exemples concrets pour appuyer ce que je viens d’écrire, mais je ne les connais pas. Tout ce que l’on sait, c’est que la maison Targaryen avait le monopole des dragons en Westeros, donc, faute d’exemples venus de l’extérieur, non valyriens s’entend, oui, tous les dragons ont été chevauchés et élevés par des Targaryens. Mais cela ne veut pas dire qu’une personne non apparentée soit inapte à la chevaucher ou à créer un lien avec eux. A partir de là, Tyrion peut être une des trois têtes du dragon sans avoir une goutte de sang targaryen en lui (ou alors très diluée).

  28. @ Nicolas : le retour de Rickon qui serait livré à Ramsay est une possibilité. Une grosse, même. Sansa lui a échappé, et il serait contre productif de la faire retomber dans ses rets maintenant. Idem pour Theon, pour lequel ce retour à la case départ serait encore pire compte tenu du fait que depuis la saison 3, il passe son temps à retomber dans les bras de Ramsay. Il faut briser le cercle, là, au risque de voir le personnage et son arc perdre tout intérêt.
    Du coup, malheureusement pour lui, c’est encore Rickon qui semble le plus probable pour devenir ce « cadeau ».

    @ Elwing : je n’ai pas point chiffonné cette semaine parce que j’attends d’avoir plus d’éléments à me mettre sous la dent. En fait, c’est aussi ce que je faisais la saison dernière, qui n’a pas comporté de « point chiffon » pour chaque épisode, très loin de là (j’ai vérifié du coup, parce que j’ai eu un doute soudain « quoi je fais une entorse à la tradition ! » Et en fait non. Et oui, j’oublie le contenu de mes propres billets d’une année sur l’autre. Je sais, je suis un poisson rouge…).
    Et oui, Myrcella et sa robe dorée, comme le suaire sous lequel est est rentrée à Port Réal… Je réalise d’ailleurs seulement maintenant que Joffrey est mort dans un pourpoint doré. Pas un hasard, ça. Enfin je dis ça, Myrcella portait du rose le jour du baiser de la mort. Mais bon, c’est le symbole qui compte.
    Bref, je ferai d’autres point chiffon, c’est sûr, mais quand j’aurai un peu plus de matière, avec des points de comparaison entre différents épisodes pour dégager des tendances. Ou si un costume s’avère particulièrement parlant, comme celui de Daenerys la semaine dernière.

    Sur Tyrion, je ne crois pas une seconde qu’il soit targaryen. Rien ne dit jamais dans les livres qu’il faille appartenir à cette famille pour chevaucher un dragon. Il y a peut-être des exemples concrets pour appuyer ce que je viens d’écrire, mais je ne les connais pas. Tout ce que l’on sait, c’est que la maison Targaryen avait le monopole des dragons en Westeros, donc, faute d’exemples venus de l’extérieur, non valyriens s’entend, oui, tous les dragons ont été chevauchés et élevés par des Targaryens. Mais cela ne veut pas dire qu’une personne non apparentée soit inapte à la chevaucher ou à créer un lien avec eux. A partir de là, Tyrion peut être une des trois têtes du dragon sans avoir une goutte de sang targaryen en lui (ou alors très diluée).

  29. prrfrrouuu, plein de trucs intéressants dans le billet et dans les coms, malheureusement, je les ai lu ce matin, pas envie de relire (impression de manger deux fois de suite le même plat sinon) donc j’ai bien peur d’oublier de répondre à certains trucs

    bon billet sur un épisode horrible en tout cas. J’ai adoré le rapport euron-goujon, c’est tellement ça compte tenu des dialogues débiles de la scène ! Et une Dame qui fait allusion ET à Dallas ET à Koh Lanta, elle sait me séduire *love*

    bon, l’épisode

    Venise

    autant dans les livres, l’arc aryanesque me fait chier, autant j’aime bien,j’avoue, cet entrainement au baton. Je comprend qu’on puisse pas le montrer plus de deux épisodes, mais ça donne une impression de « trop court ».

    Highlands

    Emouvant, de revoir la cour des Stark. Je me fous un peu de savoir pourquoi hodor est devenu monologue, mais sympa quand même. Bon casting pour Lyanna, qui semble effectivement être une bombasse (badass en plus). Par contre, les enfants de la foret, qu’est-ce qu’ils sont moches ! Je comprend que les Andales les aimaient pas trop.

    Saint-Cloud

    j’ai bien aimé le comique de la scène avec le wanabee Timsit (occasion de voir mieux aussi comment est fringué le bas peuple à PR). Par contre, c’est un peu WTF d’employer Gregor² pour une besogne qui aurait tout aussi bien pu être accomplie par le planton du coin, enfin bon, c’est rien que le nième WTF de l’épisode

    Oui, WTF, car j’ai beau être très bon public, je trouve que la série chie dans le ventilo mais grave, et surtout dans cet épisode qui est le pire de toute la saga (pour moi).

    J’a regretté que dans le dialogue tommen-samèrelareine, il ne soit pas fait mention de Joffrey, c’était pourtant le moment idoine !
    J’ai adoré le jeu de Lena quand son fils lui demande de l’aide. Malgré sa coupe de chfeux atroce, qu’est-ce qu’elle joue bien !

    Le dialogue Big Moineau – Jaime, bof… Par contre, je pense pas contrairement à Melloctopus que le moineau n’ai que soif de pouvoir. Je crois à la sincérité de son engagement cathariste-leveller. Prendre le pouvoir n’est pas incompatible avec la rigueur des idéaux.

    (que La Dame soit louée pour l’éternité pour son parallèle avec Verdez !)

    Sumeer

    Bon, nième vanne sur les eunnuques, nième autoapitoiment mâtiné de vantardise de Tyrion, ça me gonfle,mais ça me gonfle ! Mais j’ai adoré le jeu de dinklage (et l’effet spécial sur la tête des dragons qui montre leur intelligence), et surtout sa vanne finale. Je vois pas trop à quoi ça sert de leur ouvrir la cage, mais bon.

    Par contre, le côté « chef, toute la flotte à brûlé.Ah, et aussi, l’esclavage est rétabli à Yunkaï et Astapor », ça fait planton de théatre qui donne des infos, et surtout ça donne de l’eau à mon moulin, car en 20 épisodes par saison, on aurait pu voir ça en détail, bordel !

    Northumberland

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRR

    MAIS JE VOUS CONCHIE D&D, faire mourir Roose comme ça, bordel ! après stannis et locke c’est la troisième mort totalement ratée de la série. Sans parler de la mort de Tywin, réussie certe, mais qui nous prive aussi d’un personnage intéressant.
    Alors oui, les nordiens, parfois courtois, restent rudes, mais tout de même, je sais pas si ça peut passer en société féodale. C’est pas george qui insistait sur le fait que le parricide soit le crime des crimes ? Et accompli en plus juste quand Roose rassure son fils ? Pfff ! Il reste plus que ce bon Walder pour me donner le moral !

    La mort de walda et de roose II, idem, violence gratuite, prévisible, aucune émotion, aucune crédibilité (même si je sais que les bolton’s boys sont habitués au truc, mais en général avec les pécores, pas avec les ladies, même enrobées).

    Northumberland, la campagne

    Bon, Théon qui continue avec son « je suis un stark bouhouhou », je reviens pas dessus, ça m’énerve encore mais bon, visiblement, ça fait l’unanimité et chez les fans et chez les scénaristes. Par contre, revenir aux îles de fer, je vois pas l’intéret. Théon n’est plus apte à devenir roi, alors qu’il aurait été pardonné à la garde de nuit (je vois pas Jon ne pas appliquer les règles).
    Par contre, que Brienne ne parle pas du limier, je trouve ça logique, elle est pas sensée savoir les liens entre sansa et le frérot de gregor.

    La difficulté de Pod à faire le feu m’a fait de suite penser aux épisodes de début de saison de koh lanta quand ils triment pour le faire (le feu).

    Ouessant

    Balon, merdeux jusqu’au bout, jusqu’à sa mort merdique.Son laïus à sa fille était consternant,ça m’a fait penser à sa non-réponse aux justes propos de Théon lors de la saison 2.
    Mais le gros WTF ce sont les dialogues euron-balon. Aucun intéret, du pseudo-bizzarroïde, vraiment décevent.Et Euron, je me le suis toujours imaginé beau-dans-son-genre, cheveux noirs, pas de barde, une moustache fine.Au lieu de quoi, on a un barbu lambda, pas du tout impressionnant.J’espère que l’acteur me fera changer d’avis.

    Au murt du père adoptif d’Antonin le Pieux

    vous avez tout dit sur la résurrection sans surprise de Jon. Je sais que ça serait pas du tout la même saga,mais franchemement, une histoire sans dragons, sans marcheurs blancs et surtout sans cheatage de la mort, ça m’aurait ravi. On semble se diriger vers la fin que je redoute le plus :le trio daenerys-tyrion-jon au pouvoir sur leurs trois dragons au final (même une lutte jon vs tyrion-daenerys me dégouterait aussi), qui n’est PAS.DU.TOUT dans l’esprit des 5 premiers tomes. Je prie pour une suprise (mais bon, comme j’avais déjà eu la même démarche pour shoren…)

  30. prrfrrouuu, plein de trucs intéressants dans le billet et dans les coms, malheureusement, je les ai lu ce matin, pas envie de relire (impression de manger deux fois de suite le même plat sinon) donc j’ai bien peur d’oublier de répondre à certains trucs

    bon billet sur un épisode horrible en tout cas. J’ai adoré le rapport euron-goujon, c’est tellement ça compte tenu des dialogues débiles de la scène ! Et une Dame qui fait allusion ET à Dallas ET à Koh Lanta, elle sait me séduire *love*

    bon, l’épisode

    Venise

    autant dans les livres, l’arc aryanesque me fait chier, autant j’aime bien,j’avoue, cet entrainement au baton. Je comprend qu’on puisse pas le montrer plus de deux épisodes, mais ça donne une impression de « trop court ».

    Highlands

    Emouvant, de revoir la cour des Stark. Je me fous un peu de savoir pourquoi hodor est devenu monologue, mais sympa quand même. Bon casting pour Lyanna, qui semble effectivement être une bombasse (badass en plus). Par contre, les enfants de la foret, qu’est-ce qu’ils sont moches ! Je comprend que les Andales les aimaient pas trop.

    Saint-Cloud

    j’ai bien aimé le comique de la scène avec le wanabee Timsit (occasion de voir mieux aussi comment est fringué le bas peuple à PR). Par contre, c’est un peu WTF d’employer Gregor² pour une besogne qui aurait tout aussi bien pu être accomplie par le planton du coin, enfin bon, c’est rien que le nième WTF de l’épisode

    Oui, WTF, car j’ai beau être très bon public, je trouve que la série chie dans le ventilo mais grave, et surtout dans cet épisode qui est le pire de toute la saga (pour moi).

    J’a regretté que dans le dialogue tommen-samèrelareine, il ne soit pas fait mention de Joffrey, c’était pourtant le moment idoine !
    J’ai adoré le jeu de Lena quand son fils lui demande de l’aide. Malgré sa coupe de chfeux atroce, qu’est-ce qu’elle joue bien !

    Le dialogue Big Moineau – Jaime, bof… Par contre, je pense pas contrairement à Melloctopus que le moineau n’ai que soif de pouvoir. Je crois à la sincérité de son engagement cathariste-leveller. Prendre le pouvoir n’est pas incompatible avec la rigueur des idéaux.

    (que La Dame soit louée pour l’éternité pour son parallèle avec Verdez !)

    Sumeer

    Bon, nième vanne sur les eunnuques, nième autoapitoiment mâtiné de vantardise de Tyrion, ça me gonfle,mais ça me gonfle ! Mais j’ai adoré le jeu de dinklage (et l’effet spécial sur la tête des dragons qui montre leur intelligence), et surtout sa vanne finale. Je vois pas trop à quoi ça sert de leur ouvrir la cage, mais bon.

    Par contre, le côté « chef, toute la flotte à brûlé.Ah, et aussi, l’esclavage est rétabli à Yunkaï et Astapor », ça fait planton de théatre qui donne des infos, et surtout ça donne de l’eau à mon moulin, car en 20 épisodes par saison, on aurait pu voir ça en détail, bordel !

    Northumberland

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRR

    MAIS JE VOUS CONCHIE D&D, faire mourir Roose comme ça, bordel ! après stannis et locke c’est la troisième mort totalement ratée de la série. Sans parler de la mort de Tywin, réussie certe, mais qui nous prive aussi d’un personnage intéressant.
    Alors oui, les nordiens, parfois courtois, restent rudes, mais tout de même, je sais pas si ça peut passer en société féodale. C’est pas george qui insistait sur le fait que le parricide soit le crime des crimes ? Et accompli en plus juste quand Roose rassure son fils ? Pfff ! Il reste plus que ce bon Walder pour me donner le moral !

    La mort de walda et de roose II, idem, violence gratuite, prévisible, aucune émotion, aucune crédibilité (même si je sais que les bolton’s boys sont habitués au truc, mais en général avec les pécores, pas avec les ladies, même enrobées).

    Northumberland, la campagne

    Bon, Théon qui continue avec son « je suis un stark bouhouhou », je reviens pas dessus, ça m’énerve encore mais bon, visiblement, ça fait l’unanimité et chez les fans et chez les scénaristes. Par contre, revenir aux îles de fer, je vois pas l’intéret. Théon n’est plus apte à devenir roi, alors qu’il aurait été pardonné à la garde de nuit (je vois pas Jon ne pas appliquer les règles).
    Par contre, que Brienne ne parle pas du limier, je trouve ça logique, elle est pas sensée savoir les liens entre sansa et le frérot de gregor.

    La difficulté de Pod à faire le feu m’a fait de suite penser aux épisodes de début de saison de koh lanta quand ils triment pour le faire (le feu).

    Ouessant

    Balon, merdeux jusqu’au bout, jusqu’à sa mort merdique.Son laïus à sa fille était consternant,ça m’a fait penser à sa non-réponse aux justes propos de Théon lors de la saison 2.
    Mais le gros WTF ce sont les dialogues euron-balon. Aucun intéret, du pseudo-bizzarroïde, vraiment décevent.Et Euron, je me le suis toujours imaginé beau-dans-son-genre, cheveux noirs, pas de barde, une moustache fine.Au lieu de quoi, on a un barbu lambda, pas du tout impressionnant.J’espère que l’acteur me fera changer d’avis.

    Au murt du père adoptif d’Antonin le Pieux

    vous avez tout dit sur la résurrection sans surprise de Jon. Je sais que ça serait pas du tout la même saga,mais franchemement, une histoire sans dragons, sans marcheurs blancs et surtout sans cheatage de la mort, ça m’aurait ravi. On semble se diriger vers la fin que je redoute le plus :le trio daenerys-tyrion-jon au pouvoir sur leurs trois dragons au final (même une lutte jon vs tyrion-daenerys me dégouterait aussi), qui n’est PAS.DU.TOUT dans l’esprit des 5 premiers tomes. Je prie pour une suprise (mais bon, comme j’avais déjà eu la même démarche pour shoren…)

  31. @ lockeforever : je veux juste rebondir *boing* sur l’idée qu’un final Jon-Tyrion-Daenerys soit en totale contradiction avec l’esprit des premiers tomes. C’est un fait oui, le paradoxe de GRR Martin qui essaye de concilier deux esprits qui s’harmonisent mal. Pourtant, ce glissement n’est pas si contradictoire que cela. Le premier tome s’ouvre et se ferme sur deux évènements faisant appel à la magie, des séquences de fantasy pures et dures, entre les Marcheurs Blancs qui reviennent après des siècles d’absence et les dragons qui renaissent.
    Même si George danse sur la corde raide en essayant de conserver un maximum de réalisme, il n’a jamais nier que sa chanson de la Glace et du Feu était d’essence un truc avec des élus, de la magie et donc, des personnages au destin tout tracé, amenés à sauver le monde et tout le tremblement. Les livres sont blindés de prophéties, de visions, il ne faut pas l’oublier. La série est nettement moins « magique » que les livres, où l’aspect fantastique et ésotérique est plus présent : les loups, les visions de Dany chez les Non-Mourants, la comète, VieilleVilleVieille (je sais jamais…), le cor de l’Hiver, l’appeau à dragons, les légendes dothrakis sur l’herbe blanche et j’en oublie largement plus de la moitié… .
    L’avenir (ADOS, quoi) nous dira s’il réussit sa synthèse, mais je ne crois pas qu’il faille pour le moment lui reprocher ce décalage entre son ton et ses intentions. C’est même au cœur de son projet et tant que celui-ci n’est pas achevé, tant qu’il n’a pas montré s’il pouvait résoudre son paradoxe, mieux vaut ne pas rager à l’avance sur le final qu’il nous réserve.

  32. @ lockeforever : je veux juste rebondir *boing* sur l’idée qu’un final Jon-Tyrion-Daenerys soit en totale contradiction avec l’esprit des premiers tomes. C’est un fait oui, le paradoxe de GRR Martin qui essaye de concilier deux esprits qui s’harmonisent mal. Pourtant, ce glissement n’est pas si contradictoire que cela. Le premier tome s’ouvre et se ferme sur deux évènements faisant appel à la magie, des séquences de fantasy pures et dures, entre les Marcheurs Blancs qui reviennent après des siècles d’absence et les dragons qui renaissent.
    Même si George danse sur la corde raide en essayant de conserver un maximum de réalisme, il n’a jamais nier que sa chanson de la Glace et du Feu était d’essence un truc avec des élus, de la magie et donc, des personnages au destin tout tracé, amenés à sauver le monde et tout le tremblement. Les livres sont blindés de prophéties, de visions, il ne faut pas l’oublier. La série est nettement moins « magique » que les livres, où l’aspect fantastique et ésotérique est plus présent : les loups, les visions de Dany chez les Non-Mourants, la comète, VieilleVilleVieille (je sais jamais…), le cor de l’Hiver, l’appeau à dragons, les légendes dothrakis sur l’herbe blanche et j’en oublie largement plus de la moitié… .
    L’avenir (ADOS, quoi) nous dira s’il réussit sa synthèse, mais je ne crois pas qu’il faille pour le moment lui reprocher ce décalage entre son ton et ses intentions. C’est même au cœur de son projet et tant que celui-ci n’est pas achevé, tant qu’il n’a pas montré s’il pouvait résoudre son paradoxe, mieux vaut ne pas rager à l’avance sur le final qu’il nous réserve.

  33. Merci Lockforever pour « Par contre, que Brienne ne parle pas du limier, je trouve ça logique, elle est pas sensée savoir les liens entre sansa et le frérot de gregor. »

    J’avais tiqué aussi sur ce point là. Qu’elle ne sache pas reconnaître le Limier sur le coup je veux bien, mais que le tri-pod de ces dames n’en fasse pas mention également et étaler sa science, là j’avoue que ça ma fait bizarre.
    Si je ne me trompe, lors de cette rencontre aux Eryiés c’est lui qui le dit à Brienne.

    Verra-t-on un jour Brienne demander à Podric « mais quel est le secret qui fait de toi la légende tant vantée à Port-Louis? »

    @LaDame: Est-ce que ça aurait un quelconque intérêt de créer un post prédiction de qui finit comment. Avant que les spoilers de TWOW et des saisons 5 & 6 ne nous en révèlent trop?

  34. Merci Lockforever pour « Par contre, que Brienne ne parle pas du limier, je trouve ça logique, elle est pas sensée savoir les liens entre sansa et le frérot de gregor. »

    J’avais tiqué aussi sur ce point là. Qu’elle ne sache pas reconnaître le Limier sur le coup je veux bien, mais que le tri-pod de ces dames n’en fasse pas mention également et étaler sa science, là j’avoue que ça ma fait bizarre.
    Si je ne me trompe, lors de cette rencontre aux Eryiés c’est lui qui le dit à Brienne.

    Verra-t-on un jour Brienne demander à Podric « mais quel est le secret qui fait de toi la légende tant vantée à Port-Louis? »

    @LaDame: Est-ce que ça aurait un quelconque intérêt de créer un post prédiction de qui finit comment. Avant que les spoilers de TWOW et des saisons 5 & 6 ne nous en révèlent trop?

  35. La Dame : je repense avec nostalgie à l’époque où j’ai commencé à poster sur ton blog, avec un très long pavé avec plein de théories pour la fin. Et je me rends compte que toutes mes théories sont tombées à l’eau….

    Comme pour Lockeforever, le trio Jon-Daenerys-Tyrion gagnat à la fin me donne aucune envie.J’aurai vraiment l’impression d’un gros gâchis avec « tout ça pour ça » !!!!

  36. La Dame : je repense avec nostalgie à l’époque où j’ai commencé à poster sur ton blog, avec un très long pavé avec plein de théories pour la fin. Et je me rends compte que toutes mes théories sont tombées à l’eau….

    Comme pour Lockeforever, le trio Jon-Daenerys-Tyrion gagnat à la fin me donne aucune envie.J’aurai vraiment l’impression d’un gros gâchis avec « tout ça pour ça » !!!!

  37. @Melloctopus: l’important c’est le voyage, pas la destination. Un co-lecteur m’a dit une fois que les premières pages qu’il lisait c’était justement celles du dernier paragraphe pour connaître la fin de l’intrigue. Après son plaisir c’était de voir comment l’auteur menait sa barque pour y arriver.
    Deux façon de voir les choses. Il est plus qu’évident depuis les premières pages que le trio sera vainqueur. La vraie question c’est comment il le fera.

  38. @Melloctopus: l’important c’est le voyage, pas la destination. Un co-lecteur m’a dit une fois que les premières pages qu’il lisait c’était justement celles du dernier paragraphe pour connaître la fin de l’intrigue. Après son plaisir c’était de voir comment l’auteur menait sa barque pour y arriver.
    Deux façon de voir les choses. Il est plus qu’évident depuis les premières pages que le trio sera vainqueur. La vraie question c’est comment il le fera.

  39. Quel bonheur de vous lire la Dame !
    Votre style imagé, fleuri, et furieusement drôle me déclenchent des torrents de rires en cascade qui laissent pantois mes deux fils, sidérés de voir leur mère rire comme une hyène devant son iPad…
    Cet episode m’a tellement plu ! La tension grandissante de chaque scène, l’humour, la cruauté, la tendresse tout y était. Même si la scène finale était convenue, jusqu’au bout j’ai craint qu’il n’ouvre jamais les yeux… Donc pour ma part, une très belle réussite (Tyrion, Sansa, Ramsay, le flash back)

  40. Quel bonheur de vous lire la Dame !
    Votre style imagé, fleuri, et furieusement drôle me déclenchent des torrents de rires en cascade qui laissent pantois mes deux fils, sidérés de voir leur mère rire comme une hyène devant son iPad…
    Cet episode m’a tellement plu ! La tension grandissante de chaque scène, l’humour, la cruauté, la tendresse tout y était. Même si la scène finale était convenue, jusqu’au bout j’ai craint qu’il n’ouvre jamais les yeux… Donc pour ma part, une très belle réussite (Tyrion, Sansa, Ramsay, le flash back)

  41. @ Turel : « l’important c’est le voyage, pas la destination ». Je pense exactement la même chose. Et ici on a en plus la chance de suivre deux chemins différents. C’est assez intéressant, de se souvenir que les histoires sont ce qu’elles sont, mais le récit appartient au conteur.

    @ Delanera : j’ai cette mauvais habitude d’effrayer les enfants… De mémoire, c’est votre premier commentaire, alors bienvenue !

  42. @ Turel : « l’important c’est le voyage, pas la destination ». Je pense exactement la même chose. Et ici on a en plus la chance de suivre deux chemins différents. C’est assez intéressant, de se souvenir que les histoires sont ce qu’elles sont, mais le récit appartient au conteur.

    @ Delanera : j’ai cette mauvais habitude d’effrayer les enfants… De mémoire, c’est votre premier commentaire, alors bienvenue !

  43. Merci pour votre message de bienvenue, j’ai découvert la serie il y a 2 mois (en léger différé par rapport à vous…) les bouquins dans la foulée, et votre blog grâce à un comm qui y fait référence sur la garde de nuit. Et maintenant je suis accro aux 3…
    J’en profite pour vous demander des nouvelles de Gendry et Bronn, deux personnages que j’aime beaucoup et dont je n’ai plus de nouvelles, Meme pas un petit sms.. Les lâches..

  44. Merci pour votre message de bienvenue, j’ai découvert la serie il y a 2 mois (en léger différé par rapport à vous…) les bouquins dans la foulée, et votre blog grâce à un comm qui y fait référence sur la garde de nuit. Et maintenant je suis accro aux 3…
    J’en profite pour vous demander des nouvelles de Gendry et Bronn, deux personnages que j’aime beaucoup et dont je n’ai plus de nouvelles, Meme pas un petit sms.. Les lâches..

  45. @ Delanera : ah, nouvelle venue dans l’univers impitoyable du « Trône de Fer » ! La Garde de Nuit est une excellente maison, même si ça fait un bail que je n’y ai pas fichu les pieds, honte à moi. Leur wiki est juste indispensable pour s’y retrouver dans cet univers foisonnant. De l’excellent boulot par une communauté très active et érudite. ASOIAF mérite un lectorat de cette qualité.
    Bronn est rentré à Port Réal et écume le Donjon Rouge en quête d’un parti plus alléchant que Lollys Castelfoyer « Ours is servility ». Durant ses heures de pause vous le trouverez à la taverne, vu que le Palais de Mille Fleurs a fermé ses portes.
    Quant à Gendry, la légende dit qu’il fait encore le tour d’Essos. Les marins évoquent par les nuits sans lune l’apparition du « Port-Réalais ramant », chaloupe fantôme aux funestes présages…

  46. @ Delanera : ah, nouvelle venue dans l’univers impitoyable du « Trône de Fer » ! La Garde de Nuit est une excellente maison, même si ça fait un bail que je n’y ai pas fichu les pieds, honte à moi. Leur wiki est juste indispensable pour s’y retrouver dans cet univers foisonnant. De l’excellent boulot par une communauté très active et érudite. ASOIAF mérite un lectorat de cette qualité.
    Bronn est rentré à Port Réal et écume le Donjon Rouge en quête d’un parti plus alléchant que Lollys Castelfoyer « Ours is servility ». Durant ses heures de pause vous le trouverez à la taverne, vu que le Palais de Mille Fleurs a fermé ses portes.
    Quant à Gendry, la légende dit qu’il fait encore le tour d’Essos. Les marins évoquent par les nuits sans lune l’apparition du « Port-Réalais ramant », chaloupe fantôme aux funestes présages…

  47. {{Delanera
    Merci pour votre message de bienvenue, j’ai découvert la serie il y a 2 mois (en léger différé par rapport à vous…) les bouquins dans la foulée, et votre blog grâce à un comm qui y fait référence sur la garde de nuit. }}

    même parcours initiatique !

  48. {{Delanera
    Merci pour votre message de bienvenue, j’ai découvert la serie il y a 2 mois (en léger différé par rapport à vous…) les bouquins dans la foulée, et votre blog grâce à un comm qui y fait référence sur la garde de nuit. }}

    même parcours initiatique !

  49. On voit clairement l’écriture chaotique deGGR martin dans les livres, tout peut arriver car il connait le début et la fin mais il a fait trop de free style entre les deux et il s’est embourbait dans des idées mauvaises et des cheminement sans intérêt. C’est un vrai scénariste de série comme on en fait aujourd’hui sauf que lui il fait ça avec ses livres… ça n’a rien à voir avec l’épisode du jour mais c’était ma réflexion par rapport à un des commentaires. désolé, je n’ai pas noté le pseudo.

    Le billet est toujours bon, comme d’habitude on est gâté.

    Je trouvais curieux aussi l’assassinat de Roose, mais en fait Karstark a trés bien pu ne rien dire car il est en présence d’un psycho… Il me semble qu’on ne voit pas sa réaction à l’écran. Il faudra voir ce que font les scénaristes derrière car logiquement Ramsay vient de creuser sa tombe. Il n’y aucune raison logique que sa position soit maintenu longtemps après cet évènement avec témoin.. Karstark pourrait même y voir un potentiel pour s’emparer du pouvoir dans le nord. Ce qui est dommage car Ramsay c’est

    – the one you love to hate

    Je trouvais assez insensé que Roose n’est rien vu venir mais comme on me l’a signalé, on peut sentir la peur que lui inspire son père et Roose en a conscience. Il peut paraitre logique que tellement sur de lui, il n’a pas calculé un rébellion immédiate de son fils… un peu comme Tywin

  50. On voit clairement l’écriture chaotique deGGR martin dans les livres, tout peut arriver car il connait le début et la fin mais il a fait trop de free style entre les deux et il s’est embourbait dans des idées mauvaises et des cheminement sans intérêt. C’est un vrai scénariste de série comme on en fait aujourd’hui sauf que lui il fait ça avec ses livres… ça n’a rien à voir avec l’épisode du jour mais c’était ma réflexion par rapport à un des commentaires. désolé, je n’ai pas noté le pseudo.

    Le billet est toujours bon, comme d’habitude on est gâté.

    Je trouvais curieux aussi l’assassinat de Roose, mais en fait Karstark a trés bien pu ne rien dire car il est en présence d’un psycho… Il me semble qu’on ne voit pas sa réaction à l’écran. Il faudra voir ce que font les scénaristes derrière car logiquement Ramsay vient de creuser sa tombe. Il n’y aucune raison logique que sa position soit maintenu longtemps après cet évènement avec témoin.. Karstark pourrait même y voir un potentiel pour s’emparer du pouvoir dans le nord. Ce qui est dommage car Ramsay c’est

    – the one you love to hate

    Je trouvais assez insensé que Roose n’est rien vu venir mais comme on me l’a signalé, on peut sentir la peur que lui inspire son père et Roose en a conscience. Il peut paraitre logique que tellement sur de lui, il n’a pas calculé un rébellion immédiate de son fils… un peu comme Tywin

  51. Ben non, moi j’aime bien les chemins de traverse de george. Bon, pas tout, pas arya, mais le travel-tour à claquepince, si. Pas en première lecture, quand je suis en mode « je veux TOUT DE SUITE savoir la suite de mon intrigue préférée », mais à la relecture, si.
    J’aime bien aussi qu’il décrive la bouffe, l’architecture de blancport, tout ça…je tuerais pour voir sa manière de travailler. il doit avoir des fiches de malade. Je me demande toujours s’il a prévu l’immense background en amont ou pendant le livre. Parce que bon, son topo « j’ai imaginé un loup crevé », ça me semble un peu léger pour entreprendre un truc aussi monumental. L’ancienne ghis, les 3/4 religions principales, la conquête, les 3 ethnies de westeros, j’arrive pas à croire que ce soit venu au fur et à mesure (ou alors il a du réécrire son truc plein de fois).

  52. Ben non, moi j’aime bien les chemins de traverse de george. Bon, pas tout, pas arya, mais le travel-tour à claquepince, si. Pas en première lecture, quand je suis en mode « je veux TOUT DE SUITE savoir la suite de mon intrigue préférée », mais à la relecture, si.
    J’aime bien aussi qu’il décrive la bouffe, l’architecture de blancport, tout ça…je tuerais pour voir sa manière de travailler. il doit avoir des fiches de malade. Je me demande toujours s’il a prévu l’immense background en amont ou pendant le livre. Parce que bon, son topo « j’ai imaginé un loup crevé », ça me semble un peu léger pour entreprendre un truc aussi monumental. L’ancienne ghis, les 3/4 religions principales, la conquête, les 3 ethnies de westeros, j’arrive pas à croire que ce soit venu au fur et à mesure (ou alors il a du réécrire son truc plein de fois).

  53. Très content de retrouver les billets pour cette nouvelle saison, c’est toujours un réel bonheur à lire, bien écrits et pleins d’humour, et qui de surcroît apportent toujours une jolie réflexion sur l’épisode traité et l’univers! Bref, un vrai plaisir!

    (premier commentaire ici, tout comme Delanera, j’ai découvert le blog il y a quelques mois, et j’attendais le retour des beaux jours, mais aussi de la nouvelle saison et par conséquent des chroniques dessus, pour m’y manifester 🙂 )

    Un peu déçu par cet épisode au final – même si meilleur que le premier – car finalement les choses n’avancent toujours pas beaucoup: on est encore dans de la grosse exposition, dans un « épisode 1-bis » (tout comme la saison précédente avait en quelque sorte eu droit à deux épisodes 9) à tel point que je me dis qu’il aurait été largement préférable de fusionner les deux, quitte à retirer quelques scènes, les raccourcir, voire en garder d’autres sous le bras pour plus tard. D’autant qu’il y avait quelque chose à faire à mes yeux avec les trois gros meurtres des épisodes 1 et 2 (Bolton, Martell padre y hijo, ce vieux grincheux de Balon Grisejoie) et les mettre en parallèle en tant que « grande purge des têtes dirigeantes » (ça fait très stalinien, dit comme ça) avec la phrase de Lord Jean-Pierre Karstak – quelque chose comme « nous avons besoin de sang neuf ». Occasion manquée, bon ben tant pis.
    Au passage, tant qu’on parle de Jean-Pierre et de son nouveau meilleur pote Ramsay, je pense qu’il n’est pas besoin de revenir sur sa réaction (ou plutôt son absence de réaction) tout a déjà été dit – mais je vais en parler quand même. C’est à la fois incompréhensible et incohérent: si l’un des plus grands crimes en Westeros, et surtout dans le Nord, est le parricide, pourquoi le Karstak qui a tourné le dos à Robb à cause de ça deviendrait d’un seul coup le « besta » de Ramsay qui vient de commettre le même crime, sous ses yeux? C’est pour ces questions d’honneur, sur lequel entre autres est fondée leur maison, que les Karstak ont abandonné le King in da norfe, et là Ramsay vient de lui prouver qu’il se torchait avec ce même honneur. La moindre des choses aurait été d’adopter une réaction au moins à peu près similaire à celle de mestre Raymond, mi-horreur mi dégoût, et puis finalement approuver l’ex-bastard parce qu’on a pas trop le choix en fait. Soit Jean-Pierre cache très bien son jeu, soit c’est un gros taré, comme son nouveau copain.
    D’ailleurs, on parlait des quatre « têtes intouchables » dans le billet, ceux qui se tirent de n’importe quelle situation, mais finalement, pour le fils Bolton, pour l’instant c’est un peu la même chose: on sait bien qu’il va finir par périr de manière brutale et jouissive (ou alors on aura droit à la « bad ending ») mais pour l’instant, tout a été un peu trop facile pour lui. Sans parler du coup des vingt hommes qui parviennent à quasi-anéantir une armée (ça m’avait déjà fait grincer dans les romans cette histoire, la manière dont ils ont tourné ça dans la série rend le tout plus indigeste encore) il y a surtout ce foutu assassinat qui sonne terriblement artificiel tant le père Bolton est OoC dans ce passage. Lui qui tenait son fiston en laisse par la terreur qu’il lui inspirait, qui veillait à toujours laisser une distance de sécurité entre eux, d’un seul coup, alors qu’il est dans un moment où le chien est tellement appeuré qu’il suffirait d’un clignement d’oeil pour qu’il lui arrache la gorge par panique, il décide qu’il s’en calisse la trompette et vient lui faire un poutou fatal… Et puis Walda quoi… Un peu de jugeotte ma vieille… C’est comme les habitants de Winterhell en fait: absolument tout le monde semble n’en avoir rien à carrer. Lord Bolton « empoisonné par ses ennemis » alors qu’il était seul avec son fils taré psycopathe, violeur, tortionnaire et tueur, et le poumon perforé? Boarf, drôlement puissants ces poisons, dites donc. Sa veuve et son fils nouveau-né qui disparaissent comme par hasard un quart d’heure plus tard, après que Ramsay l’ait envoyé aux chenils? Oh, vous savez, on se perd facilement dans ce château quand on connaît pas. Et les grognements de chiens, les cris de femme, la dépouille ensanglanté? Ah, c’est fou ce que ça s’agite en hiver, ces bêtes-là!

    Je ne sais pas trop comment ils réfléchissent dans le Nord, depuis la fin des Starks, mais on se croirait presque à Port-Réal, dites donc, avec ses gens sans foi ni loi, ses crimes à tous les coins de rues, et ses habitants qui n’en ont surtout strictement rien à fiche.

    J’espère au moins qu’ils vont faire quelque chose d’intelligent avec ça, sinon je ne vois pas trop l’intérêt: pour moi, ça signe le début de la fin pour Ramsay – ce qui en ferait plus que jamais dans la série un « Joffrey-bis », en pire: un taré qui en surface jouait les charmeurs du temps où il était tenu en laisse, on le laissait faire tranquillement joujou dans son coin, chasser ses prostiputes avec Monique, torturer son Théon et maltraiter sa femme; mais une fois libéré de cette laisse et ses bêtises mises sous le feu des projecteurs, ça commence insidieusement à aller mal pour lui. C’est là que je dresserais mon parallèle avec Joffrey, mais tout dépend bien sûr de la manière dont ils tournent cet arc sur Ramsay à Winterhell. (désolé ce n’est pas très clair mon histoire, je suis un peu fatigué)

    Pour les autres scènes de l’épisode (parce que mine de rien, ça fait quand même un sacré pavé juste sur un passage) je n’ai pas grand-chose d’autre à dire, si ce n’est que j’ai beaucoup aimé encore une fois les scènes de Cersei, que j’ai trouvé très touchante sur ces deux premiers épisodes. Maintenant il faudrait qu’elle reprenne du poil de la bête, mais le très joli échange entre elle et Tommen, plus l’intervention de sir Robert « la créature » Strong, laissent supposer que ça pourrait être pour bientôt.
    Et même si les derniers plans étaient convenus, j’ai bien aimé la tentative de résurrection. Pas pour le rituel en lui-même, mais plutôt pour les réactions des personnages, l’échange de regards entre Davos et Tormund, le désespoir de Melisandre qui tente tant bien que mal de faire ce qu’elle peut, mais qui ne sait visiblement pas trop quoi faire – elle est plutôt du genre à brûler les gens, pas à les sauver – et se sent abandonnée par son dieu.

    Bon, et comme je ne sais pas trop comment terminer ce commentaire beaucoup trop long pour ce qu’il raconte, je vais

    simplement m’arrêter là pour m’en aller watcher l’épisode 3 ! 🙂

  54. Très content de retrouver les billets pour cette nouvelle saison, c’est toujours un réel bonheur à lire, bien écrits et pleins d’humour, et qui de surcroît apportent toujours une jolie réflexion sur l’épisode traité et l’univers! Bref, un vrai plaisir!

    (premier commentaire ici, tout comme Delanera, j’ai découvert le blog il y a quelques mois, et j’attendais le retour des beaux jours, mais aussi de la nouvelle saison et par conséquent des chroniques dessus, pour m’y manifester 🙂 )

    Un peu déçu par cet épisode au final – même si meilleur que le premier – car finalement les choses n’avancent toujours pas beaucoup: on est encore dans de la grosse exposition, dans un « épisode 1-bis » (tout comme la saison précédente avait en quelque sorte eu droit à deux épisodes 9) à tel point que je me dis qu’il aurait été largement préférable de fusionner les deux, quitte à retirer quelques scènes, les raccourcir, voire en garder d’autres sous le bras pour plus tard. D’autant qu’il y avait quelque chose à faire à mes yeux avec les trois gros meurtres des épisodes 1 et 2 (Bolton, Martell padre y hijo, ce vieux grincheux de Balon Grisejoie) et les mettre en parallèle en tant que « grande purge des têtes dirigeantes » (ça fait très stalinien, dit comme ça) avec la phrase de Lord Jean-Pierre Karstak – quelque chose comme « nous avons besoin de sang neuf ». Occasion manquée, bon ben tant pis.
    Au passage, tant qu’on parle de Jean-Pierre et de son nouveau meilleur pote Ramsay, je pense qu’il n’est pas besoin de revenir sur sa réaction (ou plutôt son absence de réaction) tout a déjà été dit – mais je vais en parler quand même. C’est à la fois incompréhensible et incohérent: si l’un des plus grands crimes en Westeros, et surtout dans le Nord, est le parricide, pourquoi le Karstak qui a tourné le dos à Robb à cause de ça deviendrait d’un seul coup le « besta » de Ramsay qui vient de commettre le même crime, sous ses yeux? C’est pour ces questions d’honneur, sur lequel entre autres est fondée leur maison, que les Karstak ont abandonné le King in da norfe, et là Ramsay vient de lui prouver qu’il se torchait avec ce même honneur. La moindre des choses aurait été d’adopter une réaction au moins à peu près similaire à celle de mestre Raymond, mi-horreur mi dégoût, et puis finalement approuver l’ex-bastard parce qu’on a pas trop le choix en fait. Soit Jean-Pierre cache très bien son jeu, soit c’est un gros taré, comme son nouveau copain.
    D’ailleurs, on parlait des quatre « têtes intouchables » dans le billet, ceux qui se tirent de n’importe quelle situation, mais finalement, pour le fils Bolton, pour l’instant c’est un peu la même chose: on sait bien qu’il va finir par périr de manière brutale et jouissive (ou alors on aura droit à la « bad ending ») mais pour l’instant, tout a été un peu trop facile pour lui. Sans parler du coup des vingt hommes qui parviennent à quasi-anéantir une armée (ça m’avait déjà fait grincer dans les romans cette histoire, la manière dont ils ont tourné ça dans la série rend le tout plus indigeste encore) il y a surtout ce foutu assassinat qui sonne terriblement artificiel tant le père Bolton est OoC dans ce passage. Lui qui tenait son fiston en laisse par la terreur qu’il lui inspirait, qui veillait à toujours laisser une distance de sécurité entre eux, d’un seul coup, alors qu’il est dans un moment où le chien est tellement appeuré qu’il suffirait d’un clignement d’oeil pour qu’il lui arrache la gorge par panique, il décide qu’il s’en calisse la trompette et vient lui faire un poutou fatal… Et puis Walda quoi… Un peu de jugeotte ma vieille… C’est comme les habitants de Winterhell en fait: absolument tout le monde semble n’en avoir rien à carrer. Lord Bolton « empoisonné par ses ennemis » alors qu’il était seul avec son fils taré psycopathe, violeur, tortionnaire et tueur, et le poumon perforé? Boarf, drôlement puissants ces poisons, dites donc. Sa veuve et son fils nouveau-né qui disparaissent comme par hasard un quart d’heure plus tard, après que Ramsay l’ait envoyé aux chenils? Oh, vous savez, on se perd facilement dans ce château quand on connaît pas. Et les grognements de chiens, les cris de femme, la dépouille ensanglanté? Ah, c’est fou ce que ça s’agite en hiver, ces bêtes-là!

    Je ne sais pas trop comment ils réfléchissent dans le Nord, depuis la fin des Starks, mais on se croirait presque à Port-Réal, dites donc, avec ses gens sans foi ni loi, ses crimes à tous les coins de rues, et ses habitants qui n’en ont surtout strictement rien à fiche.

    J’espère au moins qu’ils vont faire quelque chose d’intelligent avec ça, sinon je ne vois pas trop l’intérêt: pour moi, ça signe le début de la fin pour Ramsay – ce qui en ferait plus que jamais dans la série un « Joffrey-bis », en pire: un taré qui en surface jouait les charmeurs du temps où il était tenu en laisse, on le laissait faire tranquillement joujou dans son coin, chasser ses prostiputes avec Monique, torturer son Théon et maltraiter sa femme; mais une fois libéré de cette laisse et ses bêtises mises sous le feu des projecteurs, ça commence insidieusement à aller mal pour lui. C’est là que je dresserais mon parallèle avec Joffrey, mais tout dépend bien sûr de la manière dont ils tournent cet arc sur Ramsay à Winterhell. (désolé ce n’est pas très clair mon histoire, je suis un peu fatigué)

    Pour les autres scènes de l’épisode (parce que mine de rien, ça fait quand même un sacré pavé juste sur un passage) je n’ai pas grand-chose d’autre à dire, si ce n’est que j’ai beaucoup aimé encore une fois les scènes de Cersei, que j’ai trouvé très touchante sur ces deux premiers épisodes. Maintenant il faudrait qu’elle reprenne du poil de la bête, mais le très joli échange entre elle et Tommen, plus l’intervention de sir Robert « la créature » Strong, laissent supposer que ça pourrait être pour bientôt.
    Et même si les derniers plans étaient convenus, j’ai bien aimé la tentative de résurrection. Pas pour le rituel en lui-même, mais plutôt pour les réactions des personnages, l’échange de regards entre Davos et Tormund, le désespoir de Melisandre qui tente tant bien que mal de faire ce qu’elle peut, mais qui ne sait visiblement pas trop quoi faire – elle est plutôt du genre à brûler les gens, pas à les sauver – et se sent abandonnée par son dieu.

    Bon, et comme je ne sais pas trop comment terminer ce commentaire beaucoup trop long pour ce qu’il raconte, je vais

    simplement m’arrêter là pour m’en aller watcher l’épisode 3 ! 🙂

  55. Merci pour votre réponse. J’espère revoir Gendry un jour… Et pourquoi pas auprès de jon même si cela n’a pas lieu d’être, ils se ressemblent un peu humainement, braves, loyaux, un peu naïfs et ce sont des batards tous les 2. Ou alors Gendry pourrait faire partie de la Fraternité sans bannière. Je sais pas pourquoi je l’aime bien ce petit. Enfin si, les scènes avec Ned, Arya, Melissandre, Davos m’ont bien plu.
    Sur ces divagations, bonne continuation !

  56. Merci pour votre réponse. J’espère revoir Gendry un jour… Et pourquoi pas auprès de jon même si cela n’a pas lieu d’être, ils se ressemblent un peu humainement, braves, loyaux, un peu naïfs et ce sont des batards tous les 2. Ou alors Gendry pourrait faire partie de la Fraternité sans bannière. Je sais pas pourquoi je l’aime bien ce petit. Enfin si, les scènes avec Ned, Arya, Melissandre, Davos m’ont bien plu.
    Sur ces divagations, bonne continuation !

  57. @Lockeforever, parcours initiatique c’est le mot, cela fait quelques mois que j’ai rejoint un autre univers, je lis, je cherche, je fouille, je guerroie dans mes rêves, je vis tdf ! Je travaille à Port Réal, je dors à Winterfell, mon voisin s’appelle désormais la Montagne, je me prends la tête avec des marcheurs blancs, et je chante les larmes de Castamere en m’endormant…
    Comment revient-on dans la vraie vie ??

  58. @Lockeforever, parcours initiatique c’est le mot, cela fait quelques mois que j’ai rejoint un autre univers, je lis, je cherche, je fouille, je guerroie dans mes rêves, je vis tdf ! Je travaille à Port Réal, je dors à Winterfell, mon voisin s’appelle désormais la Montagne, je me prends la tête avec des marcheurs blancs, et je chante les larmes de Castamere en m’endormant…
    Comment revient-on dans la vraie vie ??

Répondre à La Dame Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *