2 mètres 05.

Ici, on n’a jamais fait dans la nécrologie et pourtant, cette semaine, il y a de quoi se mettre sous les quenottes. Allez c’est parti.

Il y a donc deux jours, cela n’a échappé à personne, pendant que l’Amérique exultait, Michael Crichton mourait dans son coin, victime d’un cancer.

Si balancé comme çà le nom ne vous évoque que l’auteur de « Jurassic Park » alors vous ecclipsé ni plus ni moins qu’un authentique géant, et cela n’a pas que rapport à sa haute taille (sic le titre du billet), mais à son activité prolifique d’écrivain, producteur, scénariste, réalisateur.
Co scénariste sur « Jurassic… », scénariste sur « Twister », inspirateur de « Soleil Levant », « Harcèlement », et, cher à mon cœur, auteur et conseiller sur « Le Treizième Guerrier » (à lire absolument)…



Il fut aussi le réalisateur qui mit le pied à l’étrier de Mickael Douglas dans « Morts Suspectes ».

Et puis on lui doit ni plus ni moins que l’éclosion de Georges Clooney, le plus beau cadeau fait au cinéma ces dix dernières années, puisque Crichton est également le producteur et concepteur de « Urgences », la plus culte des séries médicales.

Certes, je ne fais qu’effleurer l’immense carrière du bonhomme qui n’a pas besoin de moi pour les panégyriques. Ce qui m’a fait bondir ce matin, c’est qu’il se peut bien que Michael Crichton soit le nouveau Jules Verne, et ce grâce à des scientifiques japonais qui viennent de cloner une souris congelée depuis 16 ans. Lesquels scientifiques envisagent à terme deux choses : la préservation des espèces en voie de disparition, et la naissance future de mammouths.

Très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *