« Miiiiiiidniiiiiight !…..) (air connu).

Amis noctambules, bonsoir.
Oui, je vous salue, vous les oiseaux de nuit qui s’ignorent encore mais qui veilleront ce soir malgré la fatigue, les moustiques et le réveil réglé sur six heures demain matin…

Ce qui vous tiendra éveillé, c’est la seconde saison de « Heroes », l’ambitieuse série noire pleine de super héros, de bonnes idées, et aussi, c’est bien pour çà qu’on l’aime, de maladresses.

Après un véritable échec d’audience l’été dernier, TF1, dans sa grande mansuétude, a programmé la saison 2 le mardi soir, après minuit.
Certes, la saison 1 n’avait pas rempli ses objectifs.
Certes, la saison 2 pâtit d’un mauvais bouche à oreille.
Mais la faute n’en revient finalement jamais totalement à la série.

Faut-il le rappeler, mais la saison 1, en prime time, ne pouvait par essence espérer toucher la fameuse ménagère, pas tout à fait « aware » en matière de comics, de culture geek, et d’ambiance sombres.

Quant à la saison 2, elle s’est prise de plein fouet la grève des scénaristes, et s’est vue écourtée de la moitié des épisodes prévus initialement, comme Lost 4. D’où des critiques très mitigées outre-Atlantique ayant sans nul doute achevé de convaincre la première chaîne de France que « Heroes » ne méritait pas de rester en première, ni même en deuxième partie de soirée.

Rendez-vous donc ce soir, où devrais-je dire demain matin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *