Ze film of the year.

Bon, l’appellation est sans doute prématurée, rapport au fait que je n’ai pas vu ce film, et qu’il faut toujours, c’est bien connu, être prudente avec les grosses productions historiques américaines revisitant l’histoire des autres parce qu’ils n’en ont pas (encore que je sois méchante. Cette histoire là, justement, elle les concerne un chouia. Si, si, je vous jure).
Bref la preview (qu’est ce que çà fit chic) du mois, c’est çà :

Ouaaaaaiiiis…… Vous aussi ?

Pour info, le titre français sera « Deux sœurs pour un roi ». Titre pourri, rejoignant la grande série des traductions foireuses. « L’autre Boleyn » n’aurait pas été mal et aurait eu le mérite de suggérer la même idée que le titre anglais. Bref, passons…

Petit résumé de l’embrouillamini au programme : Anne et Mary Boleyn, sont, comme le titre français l’indique, deux sœurs vivant à la cour du roi d’Angleterre Henri VIII, alors marié à la reine Catherine, dont Anne est une des dames de compagnie. Alors que celle-ci ambitionne de se faire promouvoir maîtresse officielle du roi, Mary court-circuite sa frangine, et du coup, çà fait désordre, mais pas encore trop comparé à ce qui va suivre…

Pourquoi je l’attends :
Parce que les Tudors (la dynastie d’Henri VIII) méritent que l’on adapte leurs histoires, que l’on a souvent à peine besoin de romancer. « The Other Boleyn Girl » surfe sans nul doute sur la vague actuelle nous ressortant la dynastie de la naphtaline.
Entre ce film, la série de la BBC « The Tudors » (avec Jonathan Rhys Meyer, de « Match Point », dans le rôle d’Henri VIII), et le très attendu « The Golden Age » de Shekhar Kapur (la suite de « Elizabeth », avec de vrais morceaux de Cate Blanchett dedans), on est servi. Mais l’on pourrait bien être déçu par l’un des trois… Lequel ?
Parce que le casting. Bah tiens : Portman, Johansson, Bana(ne) (je l’aime bien depuis « Munich », je vais donc tenter de lui faire confiance ici…Tenter, j’ai dit). Çà ne vous fait pas sauter d’impatience sur votre siège vous ?
Parce que c’est un film en costume. Et moi, çà me suffit souvent. Surtout pour faire passer un mauvais scénario et un mauvais jeu d’acteurs.
Parce que, flûte, c’est tout de même Anne Boleyn, la môman d’Elizabeth Ier, et que çà mérite le détour.
Parce que j’ai hâte de voir comment ils vont expliquer la création de l’anglicanisme…

Pourquoi j’ai un peu peur, quand même :
Parce que Eric Bana dans le rôle titre, çà ne me fait pas plus plaisir que cela. J’ai encore du mal à faire confiance à cet acteur, brusquement propulsé « bankable » après « Troie » (l’inénarrable et improbable nanar de Wolfgang Petersen) et surtout « Munich », dans lequel, il est vrai, il était plus que pas mal.
Parce que mélanger Nathalie « le talent coule de tous les pores de ma peau » Portman et Scarlett « je suis un sex symbol » Johansson a de quoi effrayer. Ou la mayonnaise prend, ou l’alchimie ne se fera pas. Un duo à haut risque.
Parce que Justin Chadwick, le réalisateur, a un C.V. tenant sur un ticket de métro. Cela dit, avoir réalisé deux épisodes de MI 5 est en soit un passeport de choix, cette série britannique méconnue n’ayant rien à envier aux grandes américaines.
Parce que le film souffrira fatalement la comparaison avec « The Golden Age » (« L’Age d’Or » en français, je crois, à moins que cela ne soit « La Reine qui a un peu vieilli depuis le dernier épisode ». Je m’attends à tout maintenant…) de Shekhar Kapur, que de toute façon, je vous invite à aller voir aussi, rien que pour Cate Blanchett.

Voilà donc ma preview du mois (pas dit que vous en ayez une tous les mois non plus, mais on va tenter…).

La bande annonce : http://fr.youtube.com/watch?v=axCxSAohKlA

Impression : ***

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. Mouais, autant je suis en total accord accord avec ta critique des « Promesses de l’Ombre », autant, je suis moins emballé par la BA de ce « The Other Boleyn Girl ». J’espère que cela ne tiens qu’à la bande-annonce volontairement très « hollywoodienne » (montage rapide de séquences chocs, musique pompeuse mais complètement anachronique), car moi aussi j’adore les films en costumes, et les trois acteurs (actrices) me plaisent beaucoup…
    Je n’ai pas encore vu « Elizabeth », mais à écouter la musique de Craig Armstrong régulièrement (formidable, comme d’habitude avec lui), cela me donne bien envie…
    Bref, j’irai voir « The Other Boleyn Girl », parce que cela m’intrigue…

  2. Mouais, autant je suis en total accord accord avec ta critique des « Promesses de l’Ombre », autant, je suis moins emballé par la BA de ce « The Other Boleyn Girl ». J’espère que cela ne tiens qu’à la bande-annonce volontairement très « hollywoodienne » (montage rapide de séquences chocs, musique pompeuse mais complètement anachronique), car moi aussi j’adore les films en costumes, et les trois acteurs (actrices) me plaisent beaucoup…
    Je n’ai pas encore vu « Elizabeth », mais à écouter la musique de Craig Armstrong régulièrement (formidable, comme d’habitude avec lui), cela me donne bien envie…
    Bref, j’irai voir « The Other Boleyn Girl », parce que cela m’intrigue…

  3. Graal !!!!!
    Cà faisait longtemps!!!

    Je suis bien d’accord avec toi pour la B.A., en même temps, elles sont toutes comme çà maintenant…

    Sinon, je te conseille vivement « Elisabeth », bon film, bien écrit, bien joué, mais pas non plus révolutionnaire, il faut bien le dire. Shekar Kapur est un peu en service minimum question réalisation. Il faut bien son job, beauté formelle, plans léchés, mais se repose totalement (trop?) sur son actrice principale, lumineuse, prodigieuse, et des tas de trucs en « -euse » encore.
    En tout cas, le premier film me semble être un passage obligé avant d’aller voir « The Golden Age », ne serait ce que pour comprendre l’évolution du personnage (le final d »Elizabeth » est tout bonnement scotchant, au passage. Me marquera à vie. Blanchett est….un truc en « -euse », sans doute). Sans doute la télé nous le passera t’elle… Espérons…
    Bon, c’est pas tout, mais je vais voir Beowulf moi maintenant 🙂

  4. Graal !!!!!
    Cà faisait longtemps!!!

    Je suis bien d’accord avec toi pour la B.A., en même temps, elles sont toutes comme çà maintenant…

    Sinon, je te conseille vivement « Elisabeth », bon film, bien écrit, bien joué, mais pas non plus révolutionnaire, il faut bien le dire. Shekar Kapur est un peu en service minimum question réalisation. Il faut bien son job, beauté formelle, plans léchés, mais se repose totalement (trop?) sur son actrice principale, lumineuse, prodigieuse, et des tas de trucs en « -euse » encore.
    En tout cas, le premier film me semble être un passage obligé avant d’aller voir « The Golden Age », ne serait ce que pour comprendre l’évolution du personnage (le final d »Elizabeth » est tout bonnement scotchant, au passage. Me marquera à vie. Blanchett est….un truc en « -euse », sans doute). Sans doute la télé nous le passera t’elle… Espérons…
    Bon, c’est pas tout, mais je vais voir Beowulf moi maintenant 🙂

  5. Ah ! Beowulf ! Ce fut un grand moment ! Pour moi, bien-sûr !
    J’attends avec impatience ton opinion…
    Sinon, je vais te faire confiance et essayer de me trouver « Elizabeth ».

  6. Ah ! Beowulf ! Ce fut un grand moment ! Pour moi, bien-sûr !
    J’attends avec impatience ton opinion…
    Sinon, je vais te faire confiance et essayer de me trouver « Elizabeth ».

  7. Zuteuh fluteuh… Bon, je ne sais pas si c’est le fnatôme de Mary Stuart qui s’acharne contre Anne Boleyn rapport au fait qu’elle est la mère d’Elizabeth qui la fit décapiter (Mary Stuart, pas Anne Boleyn, même si cette dernier perdit aussi la tête… Bref), mais l’affiche de « The Other Boleyn Girl » ne veut pas rester en place… Je m’en excuse, d’autant que cela casse tout l’effet de cet article.
    Ben, tant pis, j’ai envie de dire.

    @ Graal : énooooooooooooooooooooooorme claque avec Beowulf. J’y allais par simple curiosité (et à cause d’une sombre perversion qui me rend accro aux légendes germaniques), et ben j’en suis sortie avec un dragon dans la tête… Piiiiiuuuuuuffffff….. Quel film !

  8. Zuteuh fluteuh… Bon, je ne sais pas si c’est le fnatôme de Mary Stuart qui s’acharne contre Anne Boleyn rapport au fait qu’elle est la mère d’Elizabeth qui la fit décapiter (Mary Stuart, pas Anne Boleyn, même si cette dernier perdit aussi la tête… Bref), mais l’affiche de « The Other Boleyn Girl » ne veut pas rester en place… Je m’en excuse, d’autant que cela casse tout l’effet de cet article.
    Ben, tant pis, j’ai envie de dire.

    @ Graal : énooooooooooooooooooooooorme claque avec Beowulf. J’y allais par simple curiosité (et à cause d’une sombre perversion qui me rend accro aux légendes germaniques), et ben j’en suis sortie avec un dragon dans la tête… Piiiiiuuuuuuffffff….. Quel film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *