Spéciale « Compagnie Noire » : l’auteur, Glen COOK.

Parce qu’il faut bien commencer par quelque chose, un point s’impose sur le créateur de la saga.

Le petit Glen COOK nait en 1944 à New York, aux Etats Unis (pour les deux qui ne suivent pas au fond…), mais c’est en Californie qu’il grandira.

Dès le collège, il commence à écrire ses premiers textes. Interrogé sur le sujet, il déclare se souvenir de l’un de ces essais, « Hawk », récit d’une bataille de la guerre de Sécession par le faucon qui la survole. On voit déjà ici son gout l’histoire militaire mais aussi pour les points de vue inattendus.

Après ses études, il entame une carrière au sein de la General Motors et abandonne l’écriture. Et puis un jour où il s’ennuie ferme au bureau, le voilà qui ouvre un livre de Lin Carter. Choc pour le jeune Glen, qui estime alors pourvoir écrire de meilleurs bouquins. Sans le moindre scrupule, il usera et abusera alors des machines à écrire et de papier de la GM pour rédiger ses nouveaux textes.

Afin de parfaire sa technique, il intègre un atelier d’écriture où il va faire double pioche :

  • Il y rencontre sa future femme, Carol.
  • Il sera publié pour la premier fois au sein de cette association.

Il entamera une carrière d’auteur prolifique des les années 70 et publiera en 1984 le premier tome de « La Compagnie Noire ».

Outre ceci, Glen COOK a servi un an dans les US Marines. Il en gardera une passion pour l’histoire militaire, et une riche bible de personnages dont il s’inspirera pour créer certains frères de la Compagnie Noire.

Détail amusant, son autre passion dans la vie est la philatélie. Aucun rapport avec la Compagnie Noire (sauf peut être si l’on considère que certains personnages sont complètement timbrés…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *