Same player shoots again.

Ben oui, et les jeux vidéos dans tout çà ?

Fil des billets - Fil des commentaires

11 fév. 2016

L'effet papillon


C’est moi ou ça fait une éternité que l’on n’a pas causé de jeu vidéo par ici ? C’est un scandale, UN ENORME SCANDALE.
Réparons cette injustice séance tenante et profitez-en hein parce que je ne sais pas quand sera le prochain billet dans cette catégorie.
J’ai l’inconstance de l’oiseau volage #artistophane#grecancien#facepalmdemonlectorat

Le jeu qui suit n’a strictement rien d’original. Pour n’importe qui un tant soit peu gamer sur les bords, le style « point & click » est l’enfance de l’art, tout comme les titres de Telltales font partie du paysage avec leur narration épisodique et leurs options à choix multiples.
Sur le papier il n’y a donc pas de quoi se relever la nuit et pourtant, pourtant « Life is Strange » a ce petit truc en plus qui fait que c’est de lui que j’ai envie de vous parler là, maintenant tout de suite, alors que j’aurais pu vous causer de « The Witcher 3 ».

Afin de ne pas vous gâcher un jeu carrément sublime, ce billet sera sans spoilers, ce qui ne nous dispense pas d’échanger en commentaires sur nos expériences de jeu respectives. Vous voilà prévenus.



[...]

21 mai 2012

Un dragon peut en cacher un autre


On dit toujours que les numéros 2 ne sont pas à la hauteur des premiers épisodes. Un adage qui se dément très facilement dès lors que l'on brandit des arguments massue tel : "WTF ? Et "L'Empire Contre Attaque" ? Et "Retour vers le Futur 2" ? Et "Terminator 2" ? Se serait pas plutôt toujours le numéro 3 qui sent des pieds ? Nan mais oh !"

Aussi, au moment de l'annonce de la sortie de Dragon Age 2 , j'y allais un peu gaiement, fofolle comme à mon habitude, un peu insouciante, pensant naïvement aux heures d'amusement, de quêtes, de discussions au coin de feu, d'Engeances à découper et royaumes à conquérir à la sueur de mon front...

Car je ne pouvais m'empêcher de penser à "Baldur's Gate 2", le jeu auquel j'ai le plus joué de ma vie immédiatement après WoW, je crois bien, et oui, certains doivent se dire ici que j'ai décidément trop mauvais goût et qu'ils feraient bien d'aller se laver tout de suite les yeux dans un numéro de Canard PC, mais ranafout, j'assume, et je m'empresse de plussoir à votre pulsion première : Canard PC c'est bon, mangez-en.

Ceci dit, il serait bien urbain de votre part de continuer la lecture de ce billet, maintenant que vous l'avez commencé parce que bon, hein, ça parait peut être pas mais tout ça, c'est du boulot, alors "respé", comme disait Fatal Bozooka.



[...]

06 déc. 2010

Mais... On ne serait pas presque le 7 décembre ?


L'abnégation.
C'est ce qui me fait me lever tous les matins (çà et les deux chats qui me hurlent dessus pour avoir à bouffer), malgré ma fatigue et mes lourdes cernes qui me font vieillir de dix ans (et puis aussi le fait que mystérieusement, je n'arrive pas à m'endormir avant minuit, au mieux), tout çà à cause d'un double travail à plein temps.
Pourtant, il va me falloir encore rationner mes heures de sommeil. La vie est injuste, car voici à la charge déjà bien lourde que s'ajoutera dès demain ce qui aurait pu être un troisième emploi. Lequel sera immanquablement sacrifié sur l'autel de : "C'est pas le syndicat des démonistes qui te verse un salaire mensuel !"
A moins de trouver le secret des failles spatio temporelles, oui, je vais sans aucun doute complètement passer à côté du lancement de "Cataclysm"...

"Mais de quoi elle parle encore, celle-là ?"

Cliquez, bande d'incultes...



[...]

18 fév. 2010

Un dragon tien vaut mieux que deux tu l’auras.


Entre deux trucs hyper intéressants sur le patrimoine national, il m’arrive encore de lire autre chose que des bouquins de médiation culturelle auxquels on ne pige qu’une phrase sur deux.
Parfois, à mes heures perdues, je file sur Azeroth y chatouiller un zombie ou deux, quand je n’arpente pas Ferelden pour poutrer de l’abomination.
Ouais, je suis comme çà : des loisirs très simples, champêtres…

Si aujourd’hui tout le monde sur ce blog ou presque connaît Azeroth, vue au travers des yeux de ma Betty, sans doute Ferelden vous est-il inconnu. Çà tombe bien, j’ai décidé de vous en parler.
Chaussez vos bottes, prenez vos épées, et écoutez du Marylin Manson à toutes blindes pour la couleur locale, je vous offre un tour gratuit sur Dragon Age : Origins.



[...]

18 août 2009

What would Thrall do ?

Et l'avalanche de nouvelles continue...
Non mais sans rire les copains, il serait temps d'arrêter de nous lancer des pavés pareil, on frise l'apoplexie cet été.

[...]

04 juil. 2009

Engagez-vous, qu'ils disaient...

Salut à toi, ami gamer ! Je sais que tu crois que je ne fais rien que jouer à WoW pour y démonter des créatures gluantes et fuir devant des gnomes enragés, mais détrompes-toi, il m’arrive aussi de me faire une campagne de Warcraft III, juste pour le plaisir de passer quelques heures devant des bonhommes mal pixellisés pour le monde d’aujourd’hui, quand bien même à leur époque, c’était le top de la hype du RTS.
Anyway, je ne suis pas ici pour chanter une énième fois les louanges de Blizzard.


[...]

30 avr. 2009

Le petit point psychose.

Parce qu’il n’y a rien qui m’énerve plus que d’entendre que WoW nous déconnecte du monde, j’ai décidé de mettre à profit une expérience in game pour vous causer santé publique et mécanique de l’instinct de survie.
L’OMS venant d’élever l’échelon de vigilance d’un cran et se préparant à une pandémie, je vais donc vous parler de la mienne, de pandémie, celle que j’ai vécue au mois de novembre dernier.

[...]

27 fév. 2009

J’attendrai….

Puisque le cinéma n’a pas été trop clément avec moi (et encore, je ne vous ai pas chroniqué « King Guillaume »…), il fallait bien que le salut arrive de quelque part. Et se fut niché sur une couverture du dernier numéro de Canard PC que je dénichai la perle.
Et ma journée en fut illuminée.

Le miracle en question s’appelle ''Dragon Age Origins'' et pour lui, je ferai une infidélité à ma Betty.


Avant que je ne me prenne toute la batterie de sorts de démoniste en pleine figure, je tiens à m’expliquer. Non, Betty, sans rire, ne me tire pas dessus, atta que je t’essplique…

[...]

21 déc. 2008

Into the Wild.

Rassurez-vous, je ne vous refais pas la critique de la version director’s cut du dernier Sean Penn (il s'agit d'un simple hommage à Jack London et le premier qui me dit que "Into The Wild" le livre ET le film, c'est aussi un hommage à Jack London, je le baffe).
Non, j’ai décidé de vous faire boire le calice jusqu’à la lie et d’enfoncer le clou une bonne fois pour toute sur Wrath of the Lich King. Déjà, parce que Llu me l’a demandé, et que je suis une fille polie, qui répond quand on lui pose des questions (même si j’ai le chic pour répondre à une question par une question…). Ensuite, parce que je viens de comprendre comme insérer des images de mon PC sur ce blog et que justement, j’ai une collection de screen shots à vous offrir.
Et enfin parce que cette extension, elle roxx, tout simplement…
WoWScrnShot_111308_180119.jpg

[...]

13 nov. 2008

A l'aventure compagnons !

Enfin, enfin, enfin, sanctionnée par des mois d'attente dont la dernière demi heure fut il faut bien le dire, de la pure torture psychologique (est-ce qu'il va rester des boites ? Est-ce que je vais trouve rle collector ? Est-ce que je vais me faire OS par l'Alliance devant les escalators de la FNAC ?), oui, enfin, je l'ai entre mes mains, et pour tout vous dire, le driver d'installation turbine en ce moment même à plein régime.

Wrath of the Lich King, c'est juste l'évènement MMORPG de l'année, loin devant les Conan et autres Warhammer Online, le premier étant un demi échec et le second un semi succès (en attendant de voir comment le jeu va vieillir...).

N'en étant qu'à une vingtaine de pourcents de la procédure, j'ai le temps de potasser un machin sur de habitats fortifiés en Auvergne. En attendant de pouvoir faire embarquer ma Betty vers de nouveaux horizons...

PS : mon angoisse number one de la matinée ne m'aura pas déçue... Les collectors n'étaient pas disponibles à la vente... Snif, je n'aurai jamais le petit dragon mort-vivant (et si vous me connaissez, vous savez bien que c'est un drame...)

12 nov. 2008

"You are not prepared"

Ouais, ouais, on n'est certainement pas prêts...N'empêche que c'est le 12 novembre...

PS : Spèce de noob... Pas prêts... Eh l'autre...!

11 nov. 2008

Et encore un de moins !

Et ouais, c'est aujourd'hui le 11...

10 nov. 2008

Un jour de plus en moins.

Moui, c'est le 10 novembre....

15 oct. 2008

Echooooooooooo ? Echoooooo ?

Une rapide bidouille avant de refluer vers le pays où Internet n'existe pas, puisque je viens d'installer ce qui tout de même reste le patch le plus attendu de toute l'histoire de World of Warcraft, "Echos Funestes".
j'ignore encore ce que ce patch contient en terme de role play, mais pour ce qui est de l'environnement, rien à dire, dès l'écran de connexion, on est dans le bain.
Et oui, la zolie Porte des Ténèbres, totalement out désormais s'est vue remplacée sans autre forme de procès par le Trône de Glace et Sindragosa venue souhaiter la bienvenue à grands coups de rugissements...
Je le sens, Wotlk sera énorme...

A bientôt ;)

Update :

Bien, puisque me voilà désormais équipée d'une connexion internet à peu près digne de ce nom (mais comme rien n'es parfait, le wifi ne fonctionne pas, évidemment...), je me permets de rajouter une bafouille puisque depuis la rédaction de la première partie de ce billet, j'ai eu l'occasion de "pratiquer" le Roi Liche. Enfin, "Echos Funestes", à savoir l'introduction à la prochaine extension (deux semaines, deux semaines, deux semaines...).
Donc voui, ce qui avait été promis est bien là : refonte des talents, nouvelles aptitudes, SALONS DE COIFFURE (je suis une fille avant tout, je m'intéresse à la santé capillaire de ma Betty), inauguration des hauts faits qui changent vraiment le game play en le renouvellant astucieusement, et surtout, insidueuse présence du Fléau.
Pour mémoire, le Fléau est l'arme absolue du Roi Liche, une peste redoutable changeant ses victimes en mort-vivants. Tout avait commencé avec des caisses de grains livrées dans les plus grandes villes humaines, portant la marque de la ville-grenier d'Andhoral. Tous ceux qui consommaient ce grain succombaient au Fléau et répandaient la maladie par morsure aux autres.
Mais voilà que depuis une semaine, des caisses étranges ont été livrées dans la ville cosmopolite et surpleuplée de Baie du Butin. Et les cas de fièvre se multiplient...
Et tous ces cafards proliférant dans les capitales...

Pour l'instant, nous n'en sommes qu'aux prémices de l'invasion, les insectes étant une nouveauté de deux jours à peine (mais gare à quiconque les écrase). L'Aube d'Argent, adversaire acharné du Fléau, est sur le pied de guerre pour guerir les malheureuses victimes, mais devant la masse des infectés et la facilité avec laquelle le virus se transmet, il y a fort à parier qu'elle sera sous peu débordée.

Autant dire que les jours prochains vont être riches en surprises, d'autant qu'en ce moment, c'est aussi la Sanssaint et que à la Sanssaint, tout le monde s'amuse bien !

02 oct. 2008

Remember, remember, the 13th of November.

Et bien si en fait, juste le temps de cette petite bafouille, parce qu'il y a des choses à côté desquelles je ne vais pas continuer de passer. Y'a plus important que les faillites de banque dans la vie...

[...]

04 juil. 2008

Elle est pas belle la WWI ?

J’avais prévu de vous faire un résumé vachement argumenté et tout de la Blizzard World Wide Invitational, mais finalement, une fois le billet écrit, j’ai trouvé sur mon site chéri, j’ai nommé « ''Judge Hype'' », un parfait résumé de la manifestation en question.
Etant par nature feignasse (en fait, j'ai aussi une biletterie à tenir aujourd'hui avec des tickets "multipass". Autant vous dire que je maitrise mal le mode Leeloo...), je vous transmets donc le lien.
Enjoy !

28 juin 2008

Coup de tonnerre dans le Landerneau.

Je sors de ma torpeur parce que là, c’est vraiment énorme…

Peut être ne le savez vous pas, mais ce week end, c’est la WWI, comprenez World Wide Invitation, la grand messe de Blizzard à Paris. Au programme, tout le monde attendait les dernières news qui tuent sur Wrath of the Lich King (ou WOTLK, prononcez « votlek »), la dernière extension de World of Warcraft.

[...]

12 avr. 2008

Indice de protection 2.4.

Sachons rendre à Blizzard ce qui lui appartient et disons donc du bien de la toute dernière nouveauté dans le monde plus si petit que cela de WoW, j’ai nommé la mise à jour 2.4., Le Réveil de Puits de Soleil.

[...]

09 juil. 2007

"Go PvE, gros noob !" : World of Warcraft, les serveurs.

Tauren

Jusqu'ici, et je vous prierais de bien vouloir ne pas me contredire, mes explications concernant le monde fabuleux de Warcraft étaient plutôt claires : des races à choisir et des classes à endosser, selon vos goûts ou votre sens de l'autodérision (les gnomes....gnmouarf...).

Par contre, alors qu'il me faut avec vous enfin traiter de l'épineuse question des serveurs, sincèrement, je pétoche grave.

Commençons par une définition : un serveur, quoi qu'est ce ?
Un serveur, c'est une sorte de monde parallèle, totalement identique en terme de contenu aux autres serveurs, mais pourtant différent, car entre serveurs, les joueurs ne peuvent communiquer. Mettons que vous jouiez sur les serveur A et votre ami Sigisbert sur le serveur B. Et bien, vos personnages respectifs pourront évoluer dans des mondes identiques, accomplir les même quêtes, affronter les même ennemis, mais ne se croiseront jamais, puisqu'ils évoluent dans des univers parallèle.
Le but, lorsque l'on a plusieurs serveurs, est d'éviter la surpopulation, qui crée immanquablement l'inconfort de jeu, pour cause de trop de monde sur les même zones et d'emcombrement de la ligne (je simplifie à l'extrême).
Vous l'aurez compris, si vous et votre pote Sigisbert souhaitez jouer ensemble, il va falloir vous inscrire sur le même serveur.

Or là, un choix prolixe autant qu'épineux s'offre à vous.

Un choix d'aspect également illisible pour le profane, appelé aussi néophyte ou gros noob, se présentant comme suit :

  • JcJ
  • JcE
  • JcJ JdR
  • JcE JdR


Après une bonne crise de spasmophilie, vous avez maintenant le droit de reprendre votre calme, vu que je vais tout bien vous expliquer comme il faut.

JcJ signifie "Joueur contre Joueur". Comprenez que vous pouvez, sur ces serveurs, affronter d'autres personnes, jouant dans la faction adverse.
JcE signifie "Joueur contre Environnement". Ici, bienvenue chez les Bisounours. La guerre entre la Horde et l'Alliance n'est qu'une notion vague, aucun combat n'est possible entre les factions. Vous vous contenez donc d'affronter en toute quiétude les monstres du jeu.
JdR est l'abbréviation de "Jeu de Rôle". Sur ces serveurs, on ne se contente pas de jouer, mais d'incarner son personnage. Vous y faites donc "comme si", en faisait parler votre personnage selon le caractère que vous lui avez choisi. Les serveurs JdR peuvent être, à votre convenance, JcJ, ou JcE.

Voilà, vous y voyez plus clair ? J'espère pour vous, parce que moi, je ne recommence pas mon explication...
Vais me prendre une aspirine....

Dans le prochain épisode, les métiers.

29 juin 2007

"Need heal et go BrD" : World of Warcraft.

Après avoir choisi votre camp et votre race, vous voilà, pauvre hère égaré en ce monde inconnu, contraint de vous trouver un boulot dans la vie. Par boulot, j'entend classe, et dans WoW, vous n'aurez que l'embarras du choix. Petit discriptif de chacune d'entre elles.

Guerrier : Ami de la force brute, chantre de savatage, esthète du coup de boule dans ta face, virtuose de la clé de bras, en un mot comme en cent, cette classe de bourrin est fait pour toi.
Attention de tout de même, un grand pouvoir impliquant de grandes responsabilités, le guerrier est en groupe chargé de prendre les coups pour les autres. I l est le farouche gardien de la mythique "aggro", cette force étrange et mystérieuse qui fait que le monstre combattu concentrera toute son attention sur vous. Un guerrier qui perd "l'aggro" se retrouve bien vite voué aux gémonies par le reste de son groupe, dévasté par l'ennemi.

Prêtre : Second pivot d'un groupe, le prêtre est là pour soigner le guerrier, voire tout le groupe, s'il advient par malheur que le bourrin de service ait mal fait son job.
Le rapport au prêtre dans WoW est ambigü. Un coup sauveurs, un autre boucs émissaire sur lesquels les joueurs se déchaînent, l'accusant des pires maux :"Mais pourquoi t'as pas soigné ?", "si les treize dragons de la dernière salle nous sont tombés dessus dès l'entrée du donjon, c'est forcément la faute du prêtre !", "la foudre a fait sauter mon modem, c'est à cause du prêtre !"...
Malgré tout, la vie des uns reposant sur la présence des autres, on finit toujours pas roucouler pour un petit soin, en espérant que le prêtre sera assez chic pour utiliser sur vous son superbe pouvoir de réssurection.

Voleur : il aime faire les poches, trancher les cordons de bourse, attaquer dans le dos et disparaître lorsque le danger le chatouille de trop près. Le voleur est le maître de la furtivité, mais aussi un adversaire redoutable.
Invisible, on ne sait jamais où il est et ses attaques sont dévastatrices.
Le cauchemar des classes porteuses de tissu.

Chasseur : une vieille légende prétend que cette classe fut inventée pour permettre aux mauvais de jouer quand même à WoW...
Une légende ? Hmmmmmm....
Bref. Le chasseur est ce que l'on appelle communément un roxxor. Un faiseur de dégats en avalanche.
Armé d'un arc, mais sachant aussi se battre au corps à corps, il distribue les flèches comme les mauvais points et peut vous mettre hors jeu en quelques seconde, avec l'aide de son familier.
Le chasseur a en effet le pouvoir de dompter un animal de son choix et peut même lui donner le nom qu'il veut.

Druide : pendant un temps, les concepteurs du jeu pensèrent à appeler cette classe "couteau suisse".
Oui, le druide sait tout faire : taper fort, soigner, causer des attaques magiques.
Le druide aime la nature qui le lui rend bien en lui accordant le pouvoir de se transformer en gros chat, en ours, en gigantesque poule sur deux pattes, en otarie pour nager sous l'eau, voire en arbre.
Classe très complète, elle inspire souvent la réflexion suivante face à ses performances : A-BU-Séééééééé !!! J'allais oublier, le druide sait aussi réssuciter...

Chaman : encore une classe hybride ayant une forte propension à saouler les autres.
Le chaman est un combattant au corps à corps, tapant moins fort qu'un guerrier mais assisté par des totems, objets magiques qui se plantent au sol et produisent des effets magiques : soin,boules de feu, ralentisseur, etc...

Mage : aaaah, le mage.... Vêtu de tissu, comme le prêtre, il est particulièrement vulnérable aux attaques au corps à corps, succombant en moins de deux coups sans avoir eu le temps de souffrir.
Alors à quoi çà sert de jouer mage, me direz vous ?
Essayez d'approcher un mage, vous verrez...
Maîtrisant les éléments du feu et de la glace, le mage est une machine à tuer, un amplificateur de dégats. Boules de feu, novas de givre, tout y passe pour vous arracher la tête avant que vous n'ayez pu l'approcher à trois mètres.
La puissance.... Wouaaaaahhhh .....

Paladin : sans doute furent ils à l'origine vus par les concepteurs comme les chevaliers jedi d'Azeroth, hybride de prêtre et de guerrier, aussi à l'aise avec le goupillon ou la masse d'arme.
Cependant, aujourd'hui, le paladin passe globalement pour l'idiot du village, l'illuminé, le crétin que l'on traine comme un boulet.
La légende dit qu'ils sont bons à rien et mauvais en tout...
En réalité, le paladin, soigneur loin d'être nul, tape aussi fort qu'une huitre tétraplégique, mais compense cette faiblesse par une capacité à combattre très longtemps, pouvant s'auto soigner pendant le combat.
Il est aussi l'heureux détenteur d'un pouvoir de résurrection.
Rien que pour çà, on les aime bien, les paloufs.

Démoniste : Mouhahah. Mouhahahah.... MOUHAHAHHAHAHHAHA !!!!!!!
Ils s'aiment autant qu'on les déteste.
Ils sont les parias d'Azeroth, les créatures biaiseuses flurtant avec les puissances démoniaques, puisant leurs pouvoirs directement dans ceux de la Légion Ardente. Le soir, les parents disent à leurs enfants que s'il ne sont pas sages, c'est le démoniste qui viendra les chercher. BOOOOOOOUUUUUHHHHHH !!!!
Le démoniste est le plus souvent un être au fond mauvais, de naissance.
Ensuite, il n'arrange pas son cas, trouvant à l'école des démonistes des pouvoirs susceptibles de faire souffrir ses victimes à petit feu...
Et il aime çà le démoniste.
Presque autant que ses larbins, des démons qu'il invoque à l'envie et qui l'assistent dans ses combats, et qui prennent les coups à sa place.
Comment çà, le démoniste compte pour deux ? Le chasseur aussi, je vous ferais dire ! Comment çà, le chasseur lui, n'a pas le "fear", sort provoquant une peur panique chez l'adversaire, le rendant totalement incapable de répliquer aux attaques ? Et alors, z'êtes jaloux ?
MOUHAHAHAHAHAHAHHAHAH !!!!

A vous désormais de choisir la voie qui vous plait le plus. Je ne vous conseillerai rien, chaque classe ayant son utilité, et chaque personne peut en tirer le meilleur, ou le pire. Trouver la classe qui vous correspond n'est pas toujours facile, et l'on peut passer par de nombreux tests avant de trouver chaussure à son pied. Moi, par exemple, je suis incapable de jouer au corps à corps (dit "CaC"), par contre, je suis une accro du gros dégat (dit "DpS"), et joue donc mage et surtout démoniste.

Dans le prochain épisode : les serveurs, mais quoi qu'est ce ?

- page 1 de 2