novembre 2014

30 nov. 2014

"Fly me to the MoonMoon"


Hasard, coïncidence, cet acometissage (néologisme si je veux) de Philae, le piti module trop choupi de l'ESA sur la face dégueulasse de la comète Chury (on est intime, sinon je me permettrais jamais de l'appeler par son diminutif), et la sortie de "Interstellar" dans un mouchoir de poche ?
"Je ne crois pas aux coïncidences", disait l'agent Gibbs.
Non, tout ceci n'est qu'un sombre complot destiné à passionner le grand public pour l'exploration spatiale, c'est moi qui vous le dit. Tout était prévu depuis 10 ans !!!

Applaudissons donc la surpuissance du plan marketing de l'Agence Spatiale Européenne. D'ailleurs, je vous écris en direct du livestream ce 12 novembre 2014* et là, c'est la grosse grosse éclate, au centre des opérations de l'ESA en Allemagne, y'a Günther qui se ronge les ongles tout seul devant sa console, sans doute parce qu'il vient d'apprendre que le propulseur de Philae est en rideau. Ach.

A l'heure où l'humanité s'apprête à poser un robot sur une foutue comète (une FOUTUE COMETE, non mais vous réalisez un peu le truc quoi !!!!!!!1!!!11!!!!one11111111111eleven1111111111), causons donc de "Interstellar", un film dans lequel Matthew Mc Conaughey chevauche un TROU DE VER avec Anne Hathaway sans même se faire plier en quarante douze par la gravité.
H4RD C0R3


  • Ah ça oui, il se sera fait désirer ce billet !


[...]

15 nov. 2014

Ours is Fury


Vois-tu klein lecteur, il fut un temps où j'étais tankiste. Techniquement je le suis toujours d'ailleurs, la joie du free2play, mais comme je n'ai pas fichu les pieds sur World of Tanks depuis un bail, on va garder l'imparfait, si tu veux bien.
Oui, World of Tanks. J'espère que tu ne m'as pas imaginée en train de rouler dans un Leclerc, sois un peu réaliste veux-tu.

Bref, du temps où j'étais tankiste, j'aurais mérité d'être tondue car je ne jouais qu'allemand. Ayant choisi la glorieuse carrière du chasseur de chars et voulant bénéficier d'un matos de pointe collection printemps été 1943, j'ai donc opté pour du char teuton, sans tourelle qui tourbilol mais avec un canon tellement précis qu'il peut te faire une appendicectomie à 300m.

Bien qu'il m'ait été répété et affirmé avec l'aplomb et la force de conviction d'un rhinocéros en pleine charge que les chars, la cavalerie toussa, ce n'est pas VRAIMENT une arme sérieuse, j'ai malgré tout développé un faible pour ce qui roule sur des chenilles. Et par voie de conséquence, "Fury" me faisait sournoisement et explicitement de l’œil, m'ajoutant de plus, histoire de ferrer le poisson, un Brad Pitt dedans le Sherman.
Je suis QUI pour dire non ? Hein ?

Aller, trêve de bavardage, on embarque. Pour chaque place achetée, un char Leclerc sera constr.... Oh wait...



[...]

07 nov. 2014

Overly attached girlfriend


Bien, j'en ai assez de chercher une intro digne de ce nom pour publier enfin mon billet sur "Gone Girl". C'était un des films que j'attendais le plus cette année .Largement. C'est à dire que bon, David Fincher sait me parler.
Et que ce n'est pas avec son dernier film que je vais me calmer à son sujet. Parce qu'il fait parti de ces metteurs en scène rares et précieux qui transcendent leur sujet en le convertissant en caléidoscope. Parce que son exploration du genre humain est aussi puissante qu'elle est pertinente. Et qu'il parvient à faire tout cela en exploitant une forme aussi complexe qu'elle semble épurée.
De cette apparente simplicité nait ici un grand film, sans doute son meilleur à ce jour, répond et plus encore à toute mes attentes.

ET JE VAIS SPOILER.



[...]