mai 2014

29 mai 2014

"Now I am become Death, the destroyer of worlds."


« C’était il y a bien longtemps dans une contrée lointaine jadis recouverte de forêts. En ce temps-là l’esprit de la nature veillait sur le monde sous la forme d’animaux gigantesques. Hommes et bêtes vivaient en harmonie. Mais les siècles passant, l’équilibre se modifia. Les rares forêts que l’homme n’avait pas saccagées furent protégées par des animaux immenses qui obéissaient au grand esprit de la forêt.
C’était le temps des dieux, et le temps des démons. »



SPOILS, CLIQUEZ A VOS RISQUES ET PERILS.

[...]

25 mai 2014

Star Spangled Man with NO Plan.


Chose promise, chose due. Puisque « Game of Thrones » ne reprend que dans une foutue semaine, comblons donc cet intervalle de quelques billets, qui peineront sans doute à apaiser notre frustration face à cette insupportable attente (enfin non, moi je m’en fiche, je sais ce qu’il va se passer, comme les ¾ d’entre vous ici).
J’espère que vous avez remarqué combien de biaise pour faire croire que tout était parfaitement prévu : GoT et rien que GoT et pouf, des billets ciné dans la pause du Memorial Day. Que dalle. Je n’ai en fait aucune excuse valable. Sauf peut-être que je ne suis pas allée tant que cela au cinéma depuis quelques semaine, et c’est pas de ma faute, enfin si, disons que j’étais pas motivée et puis j’étais de mariage, Dieu que cette excuse est pitoyable et j’avais beaucoup de travail et j’étais fatiguée et et et…

DONC MEMORIAL DAY, l’occasion pour les S’tats-Unis de l’Amérique et du Monde Libre de rendre hommage à leurs soldats disparus, vibrant éloge de la Nation à ses héros, du coup QUOI DE MIEUX qu’un billet consacré à « Captain America : The Winter Soldier », c’est fou tout de même, ces hasards du calendrier.



[...]

19 mai 2014

"In the name of the Seven my father I fly !!!"


ENFIN bon sang, ça y est, on est sorti du tunnel de milieu de saison, la zone de calme plat avant les meurtres, les events à base de dragons, les massacres de masse et l’attente d’un an jusqu’à la prochaine saison.
Cette fois, ça y est, on arrive au bout de la dernière saison de Game of Thrones presque sans spoilers, avant d’attaquer les saisons de tous les dangers, où D&D vont devoir allègrement dépasser les livres pour le bien de leur série.

En attendant, penchons-nous donc sur l’épisode du jour, sobrement intitulé « Mockingbird », ce qui m’oblige à caser au moins une référence à « Hunger Games » dans ce billet. Un épisode dans la lignée des trois précédents, ni nul, ni génial farci de bons moments et d’autres qui nous font faire « gné ? » avant que notre attention soit brutalement détournée par des butt shots venus de nul part.
Cette semaine était celle de la parité en la matière d’ailleurs, je tenais à le signaler parce qu’il parait que la série est sexiste parce qu’on y voit pas assez de transgenre. Sans. Déconner.
Sans transition, l'épisode du jour, attention, le petit oiseau va sortir...



[...]

12 mai 2014

« I’m waiting, in my cold cell… »


Cette semaine, le thème de l'épisode était "des gens dans des grands salles". Enfin je crois. Y'avait beaucoup de grandes salles avec des gens dedans tout de même : à Braavos, à Meereen, à Port Réal. On sent qu'il y a du budget décor à claquer cette saison.
Et du budget bateau aussi, parce que sérieux, je crois que l'Unique n'a jamais autant turbiné depuis le début de la série !



Et que je t'envoie à Braavos alors que la semaine dernière j'étais encore à Port Réal, et que je repars aussi sec de l'autre côté du continent avec les Greyjoy...
Vous allez le casser, bande d'inconscients !!!

Cet épisode était ma foi un peu étrange. Une moitié intéressante, mais un tantinet chiante, et une dernière partie très intense, très bien jouée, très collée la tronche dans les livres aussi, mais l'important c'est surtout que ça fonctionne. Et bon sang de bois, qu'est ce que ça fonctionnait bien.
Un épisode qui confirme bien que la série a désormais son rythme de croisière, parvenant au juste équilibre entre délayage et progression des intrigues, harmonie qu'elle peinait un peu à trouver jusqu'à présent.



[...]

05 mai 2014

"By the Moon Door Shadow" (air connu)




Ouais.

Ok.

Il ne fallait pas s’attendre NON PLUS à un épisode de qualitay toutes les semaines non plus. « Game of Thrones » reste « Game of Thrones » quoi qu’il arrive et en milieu de saison, en règle générale, on a traditionnellement droit à un coup de moins bien.
L’épisode de la semaine a tout de l’épisode de remplissage, s’offrant en prime, le luxe de conclure l’un des arcs les plus « OMG mais que va-t-il donc bien se passer ? » exactement de la manière que je redoutais.



Attention, ce n’est pas non plus mauvais, même très loin de là. Chaque scène d’aujourd’hui a à sa façon fait progresser l’histoire. Pas de dialogues gratuits, tout servait soit à décrire un état présent du personnage, à placer des informations cruciales pour des développements à venir, ou à résoudre des intrigues.

Bref, l’épisode de transition classique mais qui continue sur la bonne lancée générale de cette saison 4, à l’arc de Bran/Jon près. Pas totalement raté, mais pas satisfaisant non plus.

Aller, sans plus attendre…..

LE.

BILLET….



[...]