août 2012

25 août 2012

Total Rectall (© le Jedi Gris)


Parfois, je me dis que j’ai vraiment des goûts de chiotte en matière de ciné. Et non, je ne parle pas de ces vieux réflexes conditionnés qui me poussent envers et contre tout à aller voir des trucs comme « Blanche Neige et le Chasseur », mais bien de ce sentiment de malaise que je peux ressentir quand je lis que de façon générale, la presse trouve que « Prometheus » est un préquel honnête, que « Abraham Lincoln Chasseur de Vampires » c’est drôle donc c’est pas si mauvais que ça ou que « Total Recall » par Len Wiseman, ben ça se laisse plutôt bien regarder cette affaire là.

Sérieux ?

Vraiment ?

« Total fuckin’ Recall » de Len Wiseman ?


Ce qui est réel ce sont les 8 euros que t'aura couté ta place. Ouch.

[...]

21 août 2012

Autant en Emporte le Vampire.


Je m’en doutais.
C’était là sous mes yeux depuis le début. La mort suspecte de ses deux premiers maris. Son teint d’albâtre. Ses dons pour la manipulation. Le mordant de ses répliques. Mais au royaume des aveugles, je ne suis pas le borgne et suis donc passée à côté de ce faisceau d’indices concordants jusqu’au jour où Timur Bekmambetov m’ouvrit les yeux avec une grande délicatesse, je dois dire, sur la vérité :


CETTE FEMME EST UN VAMPIRE !!!!!!1 !!!!11 !!!!one !!!!11 !!!eleven !!!

Pour l’instant, il est encore inutile de se méfier de Timur Bekmambetov. Le gars a tellement oublié de ne pas faire n'importe quoi que ses films, tous plus fifous et merdoyants les uns que les autres ne risquent pas de passer pour les chefs d’œuvres d’un génie incompris, comme se fut par exemple le cas de Zack Snyder (j’ai l’impression d’avoir écrit son nom plus que de raison cet été moi…. Étrange…).
Non, Timur est une petite créature sympathique, pas insignifiante mais presque, qui s’attelle avec beaucoup de zèle à toujours donner à ses films des aspects déconnant si puissants qu’il ne court aucun risque de se voir un jour qualifié de « visionnaire ».

Ouf, parce que à l’aulne de son dernier bébé, s’eut été regrettable.



SPOILS !!!

[...]

09 août 2012

Red Head Redemption


Quand les premières images de « Rebelle » ont commencé à sortir, j’avoue, j’ai eu très peur. La proximité visuelle d’avec « Dragons » (et on le verra plus tard, des thématiques jumelles), mes voyants qui passaient au rouge concernant le studio Pixar depuis « Toy Story 3 » et surtout depuis le départ vers le film live de mecs comme Andrew Stanton (« Wall-E » , « John Carter ») et Brad Bird («Les Indestructibles », et «Mission : Impossible 4 »), un peu comme si tout le monde commençait vaguement à tourner la page.

En soi, ce n’est pas une mauvaise nouvelle attention. Une période de flottement entre deux ères, toutes les entreprises, de quelque nature qu’elles soient, connaissent cela.

Heureusement, le trailer avait suffit à me rassurer, mis à part les effets comiques lourdaux, mais bon, faut bien attirer le chaland en salle, que voulez-vous…

Au terme d’une projection en 3D totalement dispensable (allez plutôt le voir à plat, je pense que le film s’en portera d’autant mieux), je suis ressortie de la salle avec ce sentiment rageant d’être passée à « ça » d’un grand film.
Par contre, faites très attention, parce que je vais spoiler sauvagement, et à de nombreuses reprises.



[...]

07 août 2012

Bruce Impuissant.


Août.

Le pire de tous les mois de l’année. La dernière ligne droite avant mes vacances. Le territoire de chasse des gros relous. La grande transhumance de la famille Troufignole, s’exilant des plages pour se rabattre vers les musées rapport au fait que « mais qu’est-ce qu’il pleut dans votre pays !!! » => et oui, pourquoi tu crois que Guy Cotten est Breton, ‘onnasse ?

Parfois, devant ce mélange si léger et subtil de mauvaise foi, de bêtise et d’indignation mal placée, je me prends à lorgner vers les toits. Plus précisément vers ce gros projecteur que j’ ai installé l’année dernière, un soir de désespoir après une journée composée de 57 « cette porte cooooooouuuuuuliiiiiiiiise, monsieur, faites la glisser, non, pas tirer, glisser ! », de 63 « visite guidée, ça veut dire avec un guide, oui » et de 104 « si c’est complet, ça veut dire qu’il n’y a plus de place » (soit autant d’invocations impromptues de Captain Obvious, qui est, dans ce type de cas, le plus inutile de tous les super héros).
Demain, il y a d’ailleurs de fortes chances pour que je quitte subrepticement mon poste, histoire d’appuyer négligemment sur un interrupteur qui activera le projecteur. Et comme « c’est drôlement nuageux chez vous », t’inquiète, madame Troufignole...



BAT SPOILER EVERYWHERE (et des plot holes aussi, de partout !!!)

[...]